Vous le savez, les résultats de l’élection présidentielle amènent avec eux leur lot de changements, à commencer par le chef du gouvernement, j’ai nommé Jean Castex, feu premier ministre (enfin a priori). Il laissera derrière lui des souvenirs plus ou moins heureux, mais surtout beaucoup de choses qui nous manqueront. Nous avons donc décidé de les lister pour honorer sa mémoire. Salut Jeannot, en espérant que tu trouveras une belle reconversion professionnelle dans l’aéronautique.

1. Son accent chantant

Quelle douce musique pour les oreilles que l’accent du sud de Jean Castex, il pouvait nous dire les pires horreurs on avait l’impression que c’était gentil et bienveillant. À l’image des gens du sud, les insultes et l’irrespect sont toujours plus doux avec un bel accent et le bruit des grillons.

2. Ses visites du pays en jet privé

On peut lui reprocher bien des choses, mais Jean, il aimait la France, en témoignent ses multiples voyages aux quatre coins du pays en jet privé. Alors oui, voyager quand on ne paye rien c’est facile, mais c’est surtout bien pour rester proche du bas peuple. Oui ça pollue et oui il pouvait faire ces mêmes voyages en voiture ou en train, mais bon, c’est plus long donc c’est chiant.

3. Son doux visage rassurant même quand il annonçait des mauvaises nouvelles

Avant d’être un ministre, Jean Castex était un humain. Un humain avec une tête rigolote aux nombreuses mimiques, même si elles ne valaient pas les mimiques de Macron en terme de variété. Ce visage rassurant et réconfortant était le socle qui maintenait la paix et la quiétude en période de crise sanitaire, sans lui dans le paysage politique il est presque certain que le pays sombrera dans le chaos.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Florian DAVID

4. Sa discrétion, vu qu'on ne sait pas trop ce qu'il a foutu à son poste pendant près de deux ans

En regardant en arrière, on a un peu de mal à dire ce qu’il a foutu à son poste pendant autant de temps. Loin du style des premiers ministres tape à l’œil et en recherche perpétuelle d’attention comme le gros relou de Manuel Valls, Jean Castex était quelqu’un de simple qui cherchait seulement à être payé et à voyager sans trop rien foutre. Le rêve de tout un chacun.

5. Ses films inoubliables

Certains oublient bien souvent qu’avant d’être premier ministre, Jean Castex était la doublure d’Albert Dupontel. Il l’a accompagné sur le tournage de nombreux films, sachant toujours mettre ses idées politiques de côté pour permettre à Dupontel de le supporter. Un artiste avant d’être un homme d’État.

6. Ses doigts d'honneurs iconiques

C’était sa façon bien à lui de faire comprendre aux journalistes qu’il n’était pas d’accord avec eux. Jean n’était pas un homme de longs discours et de paroles en l’air, il savait en un geste faire passer ses idées et ses coups de gueule. Un homme courageux et droit dans ses bottes.

7. Le fait de l'avoir comme employé (et de payer son salaire)

Vous le savez, généralement quand on paye le salaire de quelqu’un c’est qu’on est son patron, et comme nous payons le salaire des Premiers Ministres ça fait de nous leurs employeurs. Se séparer de son salarié préféré est toujours quelque chose qui fend le cœur, mais c’est pour le meilleur parce qu’il faut le laisser voler de ses propres ailes.

8. Le bruit de son avion quand il décolle pour aller à 1km de chez lui

Ça manquera plus à ses voisins qu’au reste des Français, mais quand même, il faut en parler. Ça les rassurait de le savoir rentré de déplacement lorsqu’ils entendaient le bruit de l’atterrissage, et c’est normal, ils n’aimaient pas trop le savoir sur la route. À l’image du peuple français, ses voisins l’appréciaient et étaient guillerets lorsqu’il était dans le coin.

9. Son humilité quand Marine Le Pen est arrivée en tête dans sa ville à la présidentielle

Vous l’ignorez peut-être, et c’est principalement parce qu’il est très humble et n’en a pas parlé, mais Jean Castex et son gouvernement n’ont pas gagné dans sa ville de Prades. Les habitants lui ont préféré Marine Le Pen, parce qu’ils ne réalisaient pas la chance qu’ils avaient. Vraiment des salauds.

Coup dur pour le Premier ministre

Posted by BFMTV on Sunday, April 24, 2022

10. Ses apparitions à la TV tout le temps

À une certaine période on le voyait plus à la TV que les présentateurs de JT et on est tous d’accord pour dire que c’était le meilleur moment de ces deux dernières années. Il va assurément nous manquer, à tous, tout le temps, mais il faut aller de l’avant et accueillir le nouveau premier ministre. Go Mélenchon.

Et si vous voulez vous rappeler de lui encore un peu je vous conseille d’aller voir les meilleurs memes sur Jean Castex et les plus belles annonces de Jean Castex, il avait sorti des trucs incroyables.