Le premier ministre Jean Castex a annoncé que les stations de ski seraient ouvertes pendant les fêtes de fin d’année mais qu’on ne pourrait pas utiliser les remontées mécaniques. En gros : on a le droit d’aller au ski mais pas de faire du ski. Afin que vous soyez vraiment préparés à l’avance, on vous donne les prochaines annonces qui vont tomber dans les jours à venir. Comme ça, gratuitement, parce qu’on est cools.

1. "Les bibliothèques sont rouvertes, mais pas touche aux livres."

Oui, vous aurez le droit d’aller flâner dans les allées de ces lieux magiques, entourés des ouvrages qui sont la mémoire du monde. Mais par contre inutile d’essayer de prendre un livre sur une étagère ou de penser que vous allez pouvoir ressortir avec l’un d’entre eux. En gros vous pouvez marcher et regarder. Genre comme dans un musée, mais sans le conservateur relou qui essaie de vous faire des croches-pattes pour que vous fassiez tomber un tableau qu’il n’aime pas.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Stiftsbibliothek St. Gallen

2. "Les cinémas sont désormais ouverts mais on ne regarde que les pubs et bandes annonces."

En gros vous réservez votre séance et vous vous tapez les trente minutes de pubs habituelles : les pubs pour des sucreries, les huit bandes annonces du prochain film de Vin Diesel et la bande-annonce d’un nouveau film français sur un parisien qui n’a plus de clopes et de café pendant le confinement. En temps normal vous trépignez d’impatience pour que le film commence ? Eh bien là c’est ça le film, donc kiffez.

3. "Les bars peuvent rouvrir mais ne sont autorisés qu'à servir du sirop d'orgeat."

Vous avez le droit d’entrer dans le bar, de vous assoir à une table UNIQUEMENT si vous commandez un verre de sirop d’orgeat. Vous me direz « ça va au pire on le boit pas et on peut quand même se poser au bar », eh bien non. Des agents de vérification seront présents afin de contrôler votre consommation sur un ratio gorgée par minute.

4. "Les concerts sont autorisés mais uniquement en playback."

Y’a pas vraiment à comprendre l’annonce, faut juste aller au concert et écouter l’artiste mimer sa prestation pendant que son CD passe en fond sonore. Alors oui, l’artiste aurait pu chanter directement vu que ça ne change pas grand chose mais non. C’est con, mais c’est comme ça. Comme partir au ski sans faire de ski.

5. "Les pharmacies restent ouvertes mais seulement pour vendre du Smecta."

Inutile d’essayer de marchander pour avoir votre insuline ou vos médicament habituels. Vous n’êtes autorisés qu’a acheter du Smecta et devrez donc vous soigner uniquement avec ce médicament. C’est déjà une bonne chose pour les gens qui ont la chiasse.

6. "Les Escape-Games seront autorisés mais la porte restera ouverte."

Ça enlève un peu le piquant de l’expérience j’avoue, enfin ça ruine complètement le principe du truc même. Mais tous les Escape-games auront pour obligation de laisser la porte ouverte pendant l’expérience. De plus, quelqu’un viendra faire un test PCR toutes les cinq minutes sur tous les participants et chaque objet touché devra être désinfecté aussitôt. Jean Castex a ajouté « les premiers essais se passent bien, on a un groupe qui est sorti de l’escape game des pirates en moins de 18h ».

7. "Vous pouvez retourner dans les salles de sport mais seulement pour vous changer et vous étirer."

Ça c’est vraiment cool, au moins ça rentabilise l’abonnement un peu et surtout ça fait des séances moins longues. Tu rentres, tu te changes, tu t’étires DOUCEMENT VA PAS DE TE FAIRE UN CLAQUAGE BORDEL, et tu te rhabilles. Hop, un petit selfie en tenue de sport et go sur insta pour le poster.

8. "Les boîtes de nuit pourront rouvrir, mais sans musique et sans alcool."

Et pas plus de huit personnes en même temps sur le dance-floor. Ce sera donc des sessions de danse assez étranges mais vous pourrez mettre vos écouteurs au pire. Par ailleurs, les stripclubs pourront rouvrir également mais tout le monde restera habillé. C’est la règle.

9. "Noël est autorisé, mais par contre vous ne vous faites pas de cadeaux."

L’annonce est dure à avaler, mais c’est bien vrai. Personne n’est autorisé à acheter ou offrir de cadeaux pour Noël cette année. On a quand même le droit de manger ensemble mais seulement si le plat est constitué des deux ingrédients autorisés : la laitue et le yaourt. Le reste serait trop dangereux d’après le premier ministre.

10. "Les aéroports et les gares resteront ouverts, mais seulement pour regarder les avions et les trains à l'arrêt."

En soit ça peut occuper un peu. On aura aussi le droit d’acheter des billets, mais pas de les utiliser. Quand il l’a annoncé, le premier ministre a refait son fameux doigt d’honneur sur le plateau télévisé, histoire d’être sur que le message serait clair.

Allez, on essaie de se consoler en se disant qu’il vont bien trouver un nouveau moyen de nous faire marrer d’ici Noël. D’ici là vous pouvez aller voir les trucs qu’on a retenu de l’allocution de Macron ou les dix raisons pour lesquelles Macron déteste les restaurants.