On le sait, les parents surprotecteurs sont partout et ils nous abreuvent de leurs mises en garde contre tout et rien. Sauf que, s’ils avaient raison de nous interdire de foutre les doigts dans la prise ou de courir avec des ciseaux dans les mains, ils se sont aussi plantés sur pas mal de points. Ils en ont un peu trop fait.

1. Avaler un chewing-gum

Certes, il n’y a rien de bénéfique à avaler un chewing-gum, mais pas grand chose de mauvais non plus. Le chewing-gum ne sera juste pas digéré et repartira quasi intact aux chiottes. Il ne se collera pas au cœur et ne provoquera pas d’appendicite comme ont essayé de nous le faire croire nos parents.

2. Loucher

Non, vos yeux ne resteront jamais coincés en louchant, et ce même si vous louchez 8h par jour. Bon, par contre, si vous louchez 8h par jour, vous risquez quand même de vous fatiguer les mirettes. Et puis ça n’a aucun intérêt en plus, donc arrêtez.

3. Parler à des inconnus en ligne

Bon, attention, il y a des tas de prédateurs sur le net et les parents doivent surveiller les activités de leurs gosses quand ils sont trop jeunes pour bien réagir face à d’éventuels agresseurs, mais ça ne veut pas dire qu’il ne faut pas du tout parler à des inconnus en ligne. Vu le nombre de gens qui se sont fait des amis pour la vie à travers des forums ou des jeux multijoueurs, heureusement que personne n’a réellement écouté ses parents.

4. Les inconnus dans la rue

En fait si, il faut bien sûr se méfier des inconnus dans la rue, mais les parents nous disent toujours de faire attention à ces gens qu’on ne connaît pas alors que la plupart des viols et agressions sexuelles sont commis par des gens de l’entourage des victimes. Nos parents devraient au moins autant nous dire de nous méfier des gens qu’on connaît.

5. Te faire renvoyer du collège/lycée

Les parents et les profs aimaient à nous faire croire que notre dossier de scolarité nous suivrait toute notre vie et qu’il fallait se tenir à carreaux pour éviter de se faire mal voir par de futurs employeurs. Comme si les employeurs en avaient quelque chose à foutre de savoir qu’on s’était fait virer du bahut en 4ème. Non, les employeurs n’en ont rien à carrer.

6. La masturbation

Heureusement, tous les parents ne sont pas aussi idiots que ceux qui font croire aux gosses que « la masturbation rend sourd », mais il en existe tout de même. De quoi couper l’envie à certains de se toucher pendant l’adolescence. C’est con, puisque la masturbation est importante dans l’apprentissage de la sexualité, et elle permet d’éviter certains problèmes comme l’impuissance ou la précocité.

7. Se craquer les doigts

Non, se craquer les doigts ne provoque pas de l’arthrose. Le problème, c’est que nos parents eux-mêmes croyaient à cette vieille légende, donc il nous ont interdit de faire craquer nos doigts. Pourtant c’est génial de se faire craquer les doigts et d’observer les gens autour convulser de dégoût.

8. Les jeux vidéo

On nous a répété de ne pas passer notre temps à jouer aux jeux vidéo quand on était plus jeunes, parce que, soit disant, ça nous rendrait un peu con voire violents. Pourtant, quand on voit tous les bienfaits des jeux vidéo prouvés par la science, on se dit qu’on voulait plutôt nous empêcher d’être des génies en fait.

9. Faire un salto arrière sur rebord d'un immeuble de 52 étages

Bon après peut-être que là ils avaient vraiment raison, nos parents.

Et puis il y a l’inverse : des conseils d’éducation qui ont l’air mauvais mais qui ne sont pas si nuls.