Dans l’ancien temps (les années 80-90) on avait tout un tas de trucs cools avec lesquels on pouvait jouer, rire, s’amuser, se brûler, se péter un membre et rire encore sur le chemin de l’hôpital. C’était l’époque des jeux et jouets qu’une génération de parents pas très regardants niveau sécurité offraient à leurs marmots dont je faisais partie. Bien avant que tous ces procès, ces associations et autres rabat-joies viennent faire interdire la source d’un bonheur inépuisable et d’allers retours aux urgences. Voici quelques vestiges de cette époque que vous, les plus jeunes, n’avez pas eu le droit de voir.

1. Le "Fun metal"

Franchement rien que le nom ça donne envie. Y’avait deux versions de ce jeu qui consistait à faire fondre des billes de métal dans un four en plastique : une pour les filles qui servait à faire des bijoux de filles et une pour les garçons qui servait à faire des bijoux de garçons. Un rose, un bleu, pas cliché du tout. Un mini four en plastique qui chauffe super fort et qu’on peut potentiellement bloquer avec un stylo, ça c’était un vrai jeu.

2. Le four à "Creepy crawlers"

Fabriquer soi même ses petits monstres en plastique c’est cool comme concept. Le four Creepy Crawlers était un peu dans la même idée que le Fun Metal : on faisait fondre du plastique toute la journée pour créer et recréer des petits monstres à la con et faire chier nos parents (comme cette magnifique pub nous le montre). Respirer des vapeurs de plastique et se cramer avec le moule en métal, c’était le bon temps putain…

3. Les fausses cigarettes

Ah on savait se marrer à l’époque, et un paquet de fausses cigarettes c’était quand même la meilleure idée. En gros ça ressemblait vraiment à une clope, et quand on soufflait dedans, un genre de poudre (probablement du talc) s’en échappait. De loin ça ressemblait vraiment à de la fumée et on avait la méga classe devant l’école quand on s’en grillait une. Bon on en trouve encore pour les soirées costumées et ce genre de trucs, mais les vrais savent que c’étaient pour les cool kids qui jouaient au policier et au voleur.

4. Les cigarettes en chocolat

Forcément je suis obligé d’enchainer là dessus, les clopes en chocolat c’était la base d’une bonne journée entre potes de huit ans. Toujours l’occaz de s’en griller une à la récré avec une brique de jus d’orange pour décompresser. Ces clopes étaient vendues sous formes de paquets (y’avait même plusieurs modèles, genre chacun avait sa marque) et le cylindre de chocolat était enveloppé dans un fin papier à cigarette. Ça a été visiblement interdit depuis 2005, et c’est bien dommage si vous voulez mon avis parce que ça ne donnait pas du tout envie de fumer plus tard dans la vraie vie.

5. Le "Pogo Ball"

Toujours trouvable en ligne, ce jouet à la con mais tellement drôle consistait à essayer de se déplacer en montant sur une plate-forme en plastique entourant une balle. Qu’est-ce que c’était rigolo, et qu’est ce qu’on est allé aux urgences avec ce truc sur lequel on a aucun équilibre et où une cheville n’a jamais été aussi exposée au danger. Encore heureux que ce soit encore trouvable.

6. Les robots "Magic Mike 2" et sa copie le "Sonic Sam"

Si ces robots semblaient tout aussi chiants que les robots d’aujourd’hui ils avaient quand même un sacré truc en plus. Bon ils pouvaient faire des bips, parler, se déplacer tout seul, mais ils pouvaient aussi cracher de la fumée grâce à un mécanisme qui faisait bouillir de l’huile de cuisine. Trop bien comme truc, faire de la fumée en faisant chauffer de l’huile dans un jouet en plastique. Bordel, les kids des années 2000 vous savez pas ce que vous avez raté.

7. Les "Moon shoes"

Le Moon Shoes était une paire de chaussures spéciale qui ressemblait à des trampolines pour pieds. En gros la semelle était retenue par de gros élastiques et quand on marchait on pouvait très facilement se casser la gueule ou se tordre une cheville. Genre vraiment facilement. Mais c’était fun bordel, et un pied malade ça se répare tout seul comme disait le vendeur de mon magasin de jouets peu de temps avant de fermer boutique. Vous pouvez voir ce que ça donne dans la review vidéo d’une femme qui en fait des caisses ci-dessous.

8. Le "lawn darts missile game"

Celui-ci date d’un peu plus longtemps mais n’a été interdit qu’en 1988. Il s’agissait de vraies fléchettes avec une grosse pointe en métal à jeter en l’air pour qu’elles atterrissent dans un cercle posé dans l’herbe. Entre les années 50, date de première commercialisation et la fin des années 80, on compte quand même 7000 hospitalisations et 3 morts. Après les mecs se sont dit qu’il fallait arrêter les conneries et que c’était vraiment pas safe comme jouet.

9. Le "Sky Dancer"

Ces petites figurines de fées à la con déployaient leurs ailes et s’envolaient lorsqu’on actionnait la manette qui les accompagnait. En retombant elles éclataient bien souvent la gueule des enfants qui tentaient de les attraper, touchant les yeux, le front ou les dents. Bon forcément le truc a été rappelé par la marque suite à de nombreuses plaintes et voilà, plus de fun pour personne. C’était bien le temps que ça a duré…

10. La "snack time cabbage patch"

Imaginez une poupée qui peut manger et avaler ce que vous lui tendez. C’est cool nan ? Grave que c’est cool. D’autant qu’elle n’a aucun capteur pour différencier si on lui donne l’un des aliments fourni avec ou le doigt d’un enfant, ou encore ses cheveux, ce qui le rend encore plus cool. Mais vous imaginez ce qui rendait ce jouer vraiment super méga cool ? C’est qu’il n’y avait pas de bouton « Off » dessus, impossible de l’arrêter. Du coup vous l’avez deviné, cette poupée de Mattel a vite dégagé du marché. Vraiment dommage.

11. BONUS : Les Monster Science Colossal Water Balls

Imaginez des petites billes pouvant absorber l’eau et grossir et ainsi gagner jusqu’à 400 fois leur taille. WHAT COULD GO WRONG ? Bah le fait d’en avaler. Ce qui a été le cas. Le truc de ces petites saloperies c’est que ça venait obstruer le tube digestif et qu’en plus elles étaient invisible aux radiographies. Du coup c’était opération chirurgicale direct pour les expulser et la marque a été obligée de rappeler la plupart de ses produits après bon nombre d’accidents graves. Vous vous dites que pendant les années 80-90 les fabricants de jouets étaient vraiment inconscients ? Eh bien ce produit date et a été interdit en 2013 (d’où le bonus). Eh oui, c’est pas si loin.

Ah comment je suis nostalgique rien que d’y penser… Une tuerie ces jouets. Littéralement par contre. Vous pouvez aller voir les jeux les plus dangereux de l’histoire et les jouets cultes de notre enfance, ça ça me fout les larmes aux yeux de bonheur.

Sources : Reddit, Doctissimo.