A l’instar des trucs populaires uniquement en France, il existe des traditions ou habitudes propres à chaque pays du monde. Des fois, c’est cool. Et puis d’autres fois… Nos esprits un peu fermés ne comprennent pas tous les tenants et les aboutissants du projet. Des trucs jugés normaux par un seul pays, et chelous par tous les autres. Oui, le caractère de merde des Français aurait clairement eu sa place ici, hihi.

1. Faire dormir les bébés dehors par -10°c dans les pays scandinaves

Si vous êtes amené à vous balader en Suède, au Danemark ou en Norvège, vous croiserez des poussettes abandonnées dans les rues, surtout devant les restaurants ou les cafés. Avant que vous ne vous posiez la question : oui, il y a bien des bébés à l’intérieur, en train de pioncer profondément. Si pour nous, cette pratique peut paraître bizarre, c’est en fait très courant dans ces pays. Les Scandinaves estiment que les enfants dorment mieux à l’extérieur, notamment quand la température est basse. La « sieste nordique » permet aussi de développer les défenses immunitaires.

2. Au Vietnam, quand le serveur vous donne le menu, il reste à côté de vous jusqu'à que vous ayez choisi

Sur une échelle de 1 à 10, vous diriez que ça vous met quel degré de pression un mec qui reste derrière vous à attendre ? Perso, je pense que je mettrai un bon 9/10.

« Bonjour, nous sommes Léo et Léa. Nous attendons que vous ayez fait votre choix en vous fixant fermement. »

3. En Inde, on passe l'hymne national avant chaque séance de cinéma

Le « Jana Gana Mana » est diffusé avant chaque séance, et le drapeau du pays projeté au même moment. À cet instant précis, le public doit se lever. Une mesure tranchée par la Cour suprême pour « favoriser le patriotisme ». Cette décision a forcément fait polémique, certains Indiens y voyant une atteinte à leur liberté individuelle.

4. En Inde, on touche les pieds des aînés en guise de salutation et de respect

Tous les fétichistes de France déjà sur des comparateurs de vol pour un Paris – New Delhi. En fait, en Inde, la tête est considérée comme la partie du corps la plus sacrée. À l’inverse de ce qu’on fait en France en se tapant la bise, on ne touche jamais celle de quelqu’un. D’ailleurs, en Inde, la bise est clairement considérée comme un acte sexuel. En revanche, toucher les pieds, c’est ok. C’est une marque de respect. Les pieds, qui touchent le sol, sont considérés comme sales et impurs.

5. En Pologne, pour Pâques, on s'asperge d'eau gelée et on fouette les femmes avec des brindilles de sauge

C’est ce qui s’appelle le « Smigus-dyngus », aussi appelé « lany poniedzia?ek » soit : « le lundi inondé ». L’eau symbolise la vie et rappelle le baptême. Sur le fond on comprend. Sur la forme, pourquoi les mecs arrosent surtout les filles célibataires, et surtout, pourquoi ils les fouettent avec de la sauge ?

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Silar

6. Mettre du lait dans le thé, en Angleterre

Pendant que le reste du monde se prend la tête sur des débats stupides de lait et de céréales, les Anglais se délectent d’un bon petit thé au lait. Oui, oui. Du lait dans le thé. Ça a l’air chelou, mais en réalité, c’est vraiment pas mauvais ! Cette tradition s’est, depuis, étendue aux pays du Commonwealth.

7. Au Bhoutan, on s'offre des peintures de pénis

Eh non, ce n’est pas pour se faire des petites blagues entre potes ! Au contraire, c’est quelque chose de très sérieux dans ce royaume bouddhiste. D’une manière générale, le pénis en érection est vu comme capable d’éloigner les mauvais esprits et les ragots. Pour cette raison, beaucoup de peinture de phallus se retrouve sur les façades de maison : stylisés ou réalistes, entourés de ruban ou de dragon, à une, deux ou trois (oui, oui) boules : il y en a pour tous les goûts. Vraiment envie d’aller visiter ce petit pays, perso !

(Source)

8. Faire la bise pour dire bonjour/au revoir

Près de 200 pays dans le monde, et seulement trois teubés qui se collent leur bave sur leurs joues pour se saluer : la France, le Portugal et l’Italie. C’est chiant, parfois, ça pique, c’est intrusif, c’est long, c’est crado. Bref, arrêtons ça. Je propose de remplacer la bise par des fucks. Ce serait un peu plus drôle, avouez.

« Bonjour-han. Tu *smac* vas *smac* bien-han ? *smac* »

9. Prendre un an de plus tous les 1er Janvier, en Corée du Sud

En Corée, les 9 mois de grossesse comptent pour une année. Un enfant, le jour de sa naissance, a un an. Mais ce n’est pas tout ! le changement d’âge ne se fait pas le jour de l’anniversaire, mais tous les 1ers janvier, pour tout le monde ! Un enfant né le 15 décembre aura donc 2 ans, deux semaines après sa naissance.

10. En Inde, on peut symboliquement se marier avec un arbre

Plus que pouvoir, épouser un arbre est plus que conseillé dans certains cas de figure ! Selon les croyances indiennes, les femmes nées « Mangliks » (sous l’influence de la planète Mars) sont soumises à une combinaison astrologique qui causerait la mort précoce de leur futur époux. Pour contrer le mauvais sort, une seule possibilité : se marier à un arbre puis le détruire avant d’épouser l’homme de sa vie. Pas banal.

11. Le drapeau du Népal est le seul à ne pas être rectangulaire

Une forme certainement connue sous le nom de « demi mini sapin de Noël sans tronc ». Ça court pas les rues.

Nepal

12. Les Colombiens mettent du fromage dans leur chocolat chaud

On vous en a déjà parlé dans le top des aliments différents en fonction des pays : ils appellent ça un « Chocolate Santafereño ». J’appellerai plutôt ça un « chocolate Satan fereno ». Un mélange pareil vient forcément des enfers.

13. .... Même chose en Suède, mais dans le café

Envie de vomir. Vraiment.

14. En Slovaquie, la carpe qui sera mangée pour Noël est d'abord gardée, vivante, dans la baignoire

C’est l’une des traditions du pays : la carpe destinée au dîner de Noël passe d’abord quelques jours dans la baignoire familiale, pour nettoyer toute sa crasse de poisson d’eau douce. Faut être à l’aise avec l’idée de croiser ce truc tous les matins au réveil, quand même.

carp

15. Jusqu'à il y a peu, les rues du Costa Rica n'avait pas de nom

Un point un peu obsolète puisque les choses changent un peu depuis 2020 dans les grandes villes, mais quand même ! Se déplacer au Costa Rica ou envoyer du courrier n’est généralement pas aisé pour les étrangers. En effet, les rues du Costa Rica n’ont traditionnellement pas de plaques indiquant leurs noms. Pour indiquer un lieu, les habitants utilisent des points de repères locaux, comme l’emplacement des commerces ou monuments. Une sacrée chasse au trésor pour les livreurs Amazon !

Crédits photo (Domaine Public) : See File history below for details.