Bonjour, je viens vous parler de mon pays hexagonal. Je réalise que si la France vend des trucs à l’étranger, que si la France exporte des artistes dans le monde, la France a aussi ses petits trucs rien qu’à elle qu’aucun autre pays n’aime (ou alors beaucoup moins). Ce qui est populaire chez nous ne l’est pas forcément dans le reste de la planète. C’est de ça dont je veux vous parler. Et je vais le faire.

1. Le McDo

La France c’est le deuxième marché mondial de McDo après les Etats-Unis, et c’est vrai que la plupart des Français y vont plusieurs fois par an (voire par semaine pour les plus dingos). Mais vous allez me dire : « Alors McDo c’est quand même encore plus populaire aux States non ? » et je vous répondrai que pas tant que ça. Là-bas, la marque a une image beaucoup moins « cool » que chez nous. Les restos sont moins beaux, les gens ne s’y attardent pas, et ils ne savent pas ce qu’ils ratent. C’est d’ailleurs pour ça que les USA ont décidé de refaire pas mal de leurs McDo à l’image de ceux qui se trouvent en France pour redorer leur image. Après il y a encore plein d’autres pays qui aiment le McDo, mais les gens en sont beaucoup moins fous que par chez nous. Pourtant rien n’est meilleur qu’un McDo un dimanche à 15h.

2. Faire grève

Ce n’est pas qu’un cliché : la France est championne de la grève. Pour 1000 employés, on compte 114 jours de grève pour la France, loin devant la Belgique (91 jours) et le Canada (80 jours). Chez nous, c’est totalement normal d’arrêter de bosser pour revendiquer des droits, et ça l’est beaucoup moins dans les autres pays. Chez certains, c’est même pas normal du tout, ou plus ou moins impossible vu le droit du travail qu’ils se tapent (les USA sont à 6 jours de grève par an pour 1000 employés, c’est chaud).

3. Woody Allen

Le réalisateur américain est plus populaire en France que dans son propre pays et fait même parfois plus d’entrées en salle chez nous qu’aux Etats-Unis (alors qu’ils sont quand même un tout petit peu plus nombreux qu’ici). Ça s’explique entre autres par le fait que Woody Allen a pas mal critiqué le système d’Hollywood et qu’il a de plus en plus mis en avant la France et ses comédiens ces dernières années. Mais, a priori, tout ça n’a rien à voir le fait qu’il se soit maqué avec la fille adoptive de son ex (ce qui a pourtant choqué à peu près tout le monde) et qu’il soit accusé d’inceste par sa fille Dylan.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Georges Biard

4. La bise

Il existe d’autres pays où on fait la bise, comme la Belgique où on en claque une seule, mais c’est moins présent que chez nous, et les gens y sont généralement beaucoup moins attachés. Donc oui, la bise est bien un truc de français, et on est probablement les seuls à avoir eu des débats sur le sujet depuis l’arrivée du Covid. D’ailleurs, quand on dit qu’il est temps d’arrêter de faire la bise, il n’y a que les Français pour s’insurger. Ça aussi c’est populaire chez nous, s’insurger.

5. Jerry Lewis

Le comédien-humoriste-réalisateur-scénariste américain qui est décédé en 2017 était pas mal populaire en France, et c’était une grosse source de moquerie de la part des Américains qui ne comprenaient pas pourquoi on lui vouait un tel culte. Là-bas, il a assez vite été considéré comme ringard parce que son humour n’était plus à la mode avec ses grimaces et sa gestuelle comique, mais il a toujours continué à faire rire les Français. Question de goûts, tout simplement.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Georges Biard

6. Le vouvoiement

Le vouvoiement existe dans plein d’autres langues, mais il n’y a qu’en France qu’il est vraiment populaire et massivement utilisé. Dans les autres pays, il a fini par être délaissé dans la plupart des situations. En Italie, en Allemagne, en Angleterre ou en Espagne, vous ne verrez personne vouvoyer la boulangère ou le vendeur de chaussures, alors que chez nous l’inverse serait hyper choquant. Ce serait tellement plus simple de laisser tomber le vouvoiement pourtant, comme ça on arrêterait enfin de se demander si on a le droit ou pas de dire « tu » à belle-maman.

7. Les fromages bien forts

La France n’est pas le seul pays à produire du fromage, et les Français ne sont pas les seuls à apprécier le fromage, mais dès l’instant où on parle de bon gros fromages qui fouettent, là il n’y a plus que nous. À l’étranger on préfère quand c’est doux (voire sans goût avec une apparence de plastique), mais nous on aime bien quand ça pique au nez et que ça donne une haleine de chacal. D’ailleurs, quand on regarde le classement des fromages les plus forts fait par une étude indépendante britannique, on n’y retrouve que des produits de chez nous. Et on en est fiers.

8. La baguette

Même si on a perdu la coupe du monde de boulangerie en 2020 et que l’édition a été remportée par les Chinois – ce qui a permis aux journalistes de faire plein de jeux de mots sur la baguette chinoise – la baguette (de pain) reste populaire uniquement en France. Elle se déploie peu à peu partout ailleurs, mais quasiment tout le temps dans des boulangeries « à la française ». Il est encore loin le jour où tous les étrangers marcheront fièrement dans la rue avec leur baguette sous le bras. Sans oublier d’en manger un bout sur la route, bien évidemment.

9. Alain Souchon

Oui, j’aurais pu donner plein d’autres noms de chanteurs français qui ne s’exportent pas à l’étranger, mais là j’avais juste envie de dire Alain Souchon. C’est comme ça.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Thesupermat

10. Le beurre

Avec environ 8kg de beurre par an par habitant, la France explose tout le monde dans l’adoration de la matière grasse à base de lait. Il n’y a que l’Allemagne et l’Islande qui en raffolent presque autant avec respectivement 6 et 5,8kg par an par habitant, mais après les chiffres s’effondrent. Qu’est-ce que vous voulez, quand on fait du bon pain, normal qu’on mette plein de beurre dessus. Et puis on est pas mal porté par les Bretons qui doivent, à vue de nez, frôler les 25kg de beurre par personne.

On a aussi ces trucs français que les Français n’aiment pas, et on les laisse bien volontiers au reste du monde.