On vous a déjà parlé des oeuvres d’art détruites par des débiles et les oeuvres d’art qui ont disparu, mais aujourd’hui on va s’éloigner en partie du domaine artistique pour parler d’objets ou de choses diverses qui ont été détruits de manière complètement débile, et y’a quelques génies dans le tas.

1. L'arbre du Ténéré, le plus isolé du monde détruit par un conducteur bourré

Bon, imaginez le désert du Sahara, c’est plutôt vide comme endroit, on dit même que c’est désertique pour le coup. Maintenant imaginez le seul arbre dans le désert, le plus isolé du monde, le seul truc présent à des kilomètres à la ronde. Vous êtes en droit de vous dire que l’arbre était probablement la chose qu’on pouvait le plus facilement éviter en conduisant sur toute la planète, eh bien il y a quand même un type qui l’a explosé dans les années 70 en conduisant bourré. Complètement débile le type.

Crédits photo (CC BY-SA 2.0) : Michel Mazeau

2. Un tableau de plus de 350 ans de l'artiste Paolo Porpora éclaté à cause d'un enfant qui glisse

Les musées c’est cool, on peut y voir des tableaux peints par des hommes qui représentent des femmes qui ont toutes la particularité de s’habiller en laissant un sein sorti ou d’autres oeuvres qu’on expose fièrement après les avoir volées à d’autres pays. J’adore les musées. Bref en tout cas dans un musée de Taïwan un pauvre gamin a glissé sur le sol avant de s’appuyer contre un tableau pour se rattraper, faisant un gros trou dans une oeuvre vieille de plusieurs siècles qu’on estimait à 1,5 millions de dollars. Dommage, elle doit valoir moins maintenant.

3. Deux monuments nationaux portugais détruits à cause d'un selfie

Il voulait garder un souvenir de ses vacances, il a été servi. Voilà ce qui pourrait résumer l’histoire d’un touriste complètement con qui a escaladé la statue d’un héros national portugais placée à l’entrée d’une gare pour se prendre en photo avec. Le problème c’est qu’avec son poids la statue s’est renversée et est tombée sur le bâtiment de la gare de Rossio, en détruisant une petite partie également. La gare étant elle même un monument national il a fait une pierre deux coups comme on dit.

Crédits photo (CC BY-SA 2.0) : Osvaldo Gago

4. Une pyramide Maya détruite par une compagnie qui a utilisé les pierres pour faire une route

Une pyramide vieille de 2300 ans c’est classe faut dire, mais une route bien faite, vous voyez les routes quand c’est bien tout plat ça a franchement plus de gueule. Du coup quand une entreprise de Belize en Amérique Centrale cherchait de la pierre pour fabriquer une route, elle a décidé de défoncer un monument historique pour aller plus vite. Des gros bulldozers et des camions ont alors bien éclaté sa petite gueule à cette partie de l’histoire, mais au moins aujourd’hui on roule bien dans le coin.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Fcb981

5. Un vase de dynastie chinoise utilisé comme lampe

Imaginez que vous avez dans votre maison un vieux vase chinois dont vous ne connaissez pas la provenance ou la valeur, qu’est-ce que vous en feriez ? Si vous avez répondu à cette question « je vais le trouer avec une perceuse pour y installer une ampoule et en faire une lampe » bien joué, vous êtes comme cette famille anglaise qui a réussi à défoncer un vase estimé à un peu moins de 300 000 euros et c’était évidemment la bonne réponse.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Ismoon

6. L'arbre le plus vieux du monde coupé pour savoir si c'était l'arbre le plus vieux du monde

Ça peut paraître un peu con, et ça l’est totalement. En voulant étudier certains spécimens de pins dans le Pic Wheeler (Nevada), le géographe Donald Curey a découpé l’un des arbres qu’il estimait avoir 4500 ans afin de le dater (technique de champion). L’histoire est un peu floue, certains disent qu’il ne cherchait pas à le couper entièrement, mais toujours est-il que l’arbre a été complètement découpé dans la largeur et qu’après vérification il était effectivement vieux de 5065 ans, soit le plus vieil arbre répertorié à l’époque en 1964.

Crédits photo (Domaine Public) : James R Bouldin (talk · contribs)

7. Le plus vieux navire du monde transformé en table

Croyez le ou non mais un paquet d’historiens ont avalé leur café de travers à la lecture de cette info : l’un des vestiges des navires de Nemi, une flotte retrouvée dans un lac en Italie dont la plupart ont été brûlés pendant la deuxième guerre mondiale a été retrouvé chez une famille de gros richos à New-York qui l’utilisait en tant que table pour prendre leur café de riche (celui avec de la crème et du sucre bio).

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Gelo4 sur Wikipédia italien

8. Les frises historiques art déco détruites par Trump

Dans les années 80 quand Trump faisait construire sa Trump Tower (un genre de monument phallique qui devait constituer un truc à régler avec lui même) il a fait détruire un immeuble sur lequel se trouvaient deux frises art déco protégées. Pourtant il était à la base convenu que les deux frises devaient être prélevées de l’immeuble et sauvegardées, mais il a ensuite changé d’avis car ça retardait de deux semaines la construction de son immense immeuble. Faut le comprendre, deux semaines c’est chiant sur des travaux aussi longs.

Crédits photo (CC BY 2.0) : Jorge Láscar from Australia

9. Le dernier spécimen de dodo complet dévoré par les insectes

En 1755 l’université d’Oxford possédait le dernier corps complet d’un dodo, mais les personnes en charge de sa sauvegarde faisaient manifestement que de la merde car le truc était dévoré par les mites. Ils ont donc décidé de garder uniquement la tête et les pattes et de brûler le reste pour en faire un dodo rôti. L’histoire ne dit pas s’ils ont gouté l’animal.

Crédits photo (CC0 1.0) : Jebulon

10. Un autographe de Johnny utilisé comme cale sous une table

Une honte, un affront. Un autographe du grand Johnny a été retrouvé dans un bureau du Louvre sous une table branlante. La personne responsable a été renvoyée et on a remplacé le morceau de papier par un bout de la Joconde pour empêcher la table de bouger. Ça fout en l’air de lire des trucs pareils.

Crédits photo (Domaine Public) : Léonard de Vinci

Et sinon on a les oeuvres détruites par des touristes et les gens qui ont trouvé une toile de maitre par hasard, un peu plus de chance.

Sources : Cracked (1, 2), Reddit, National Park Service.