Un jour vous êtes au top, à chanter « Moi Lolita » dans les plus grandes salles de concert de France puis vous vous levez un matin sans avoir sorti de morceau depuis 15 ans, à vivre sur votre gloire passée en signant des autographes dans le rayon culture d’un centre commercial de province à des gens qui chuchotent en partant « mais si, c’est Lorie la chanteuse ». Triste constat que de se dire que le monde avance et pas seulement pour la chanteuse Alizée mais pour tout le monde. Avec lui, dans sa course effrénée vers le progrès se font balayer chaque année des inventions, des modes, des célébrités et des tendances. Enfants des années 2000, ce top est fait pour vous, afin de vous rappeler non sans une pointe de nostalgie comment c’était avant.

1. Les lecteurs MP3

Souvenez-vous de ces engins sous forme de clé USB (sauf les riches qui avaient des iPods) dans lesquels on pouvait mettre une dizaine de morceaux qu’on ponçait toute la journée avant de les changer. Un truc typique des années 2000, la musique qui tenait dans la main, c’était le futur eh bien maintenant c’est le passé (ouais ça va vite).

2. MSN

Génération MSN, le chat de Microsoft utilisé principalement par les collégiens et lycées de ce temps-là, c’était quelque chose. À l’époque on savait rire. Non sans déconner c’était de la merde, fallait laisser sa place au grand frère après 10 minutes d’utilisation et on pouvait l’utiliser que sur l’ordinateur de la maison limité en connexion internet.

3. Les CD à graver

Faire une compil de musique pour son crush ou se graver l’intégrale d’un artiste qu’on aimait bien c’était la base d’une bande de potes où l’un des membres possédait un graveur (un graveur de CD, pas un vrai mec qui fait des gravures sur de la pierre). Le mieux c’était les CD qu’on pouvait re-graver, là on était libres de faire des erreurs et d’effacer les preuves.

4. Les PDA ou Pocket PC

Il y a eu à une époque une sorte de mode pour ces engins qui ont d’ailleurs pas mal évolués pendant leur existence. Au départ y’avait de petites touches et puis c’est devenu tactile avec un stylet tout pourri. Difficile de ne pas rire en voyant nos tablettes d’aujourd’hui parce que le pire c’est qu’on pouvait quasi rien faire avec ces merdes.

Crédits photo (Creative Commons) : Sjr

5. Les annuaires téléphoniques

Encore une belle invention, celle des pages jaunes et des pages blanches, pour trouver le numéro de téléphone (fixe évidemment) des commerces et des gens qu’on voulait joindre. C’était un peu l’ancêtre du stalk de chercher le numéro privé de quelqu’un dans les pages jaunes, sauf qu’on trouvait rien à part son numéro en fait. Finalement c’était beaucoup plus sain comme époque.

6. Les souris d'ordinateur avec une boule

« Celui qui n’a jamais enlevé la boule de la souris d’ordinateur de son voisin en cours de techno n’a pas connu la vie » disait Confucius. Et il avait raison ce con, les souris à l’ancienne c’était quelque chose, bien avant l’apparition des souris optiques qui pointent bien dans la direction qu’on leur dit. Fallait faire les poussières parfois quand ça déconnait. Une autre époque.

Crédits photo (CC BY-SA 2.5) : Darkone

7. Les compartiments fumeurs

Dans les avions, dans les trains, dans les bars, dans les restaurants, dans les crèches… L’angoisse d’être enfumé en permanence, qu’on soit fumeur ou non on peut presque tous s’accorder pour dire que c’était vraiment l’horreur de se taper l’équivalent de trois paquets de clope en faisant un baby-foot au PMU du coin.

8. Les vidéo clubs

Avant que le streaming de masse n’arrive il fallait soit attendre 8 ans pour qu’un film passe à la télé entre deux rediffusions du Jaguar (avec Patrick Bruel) ou aller louer un DVD, voir une cassette vidéo, mais on va y aller en douceur pour les petits nouveaux. Et pour trouver ces merveilles il fallait se déplacer dans un vidéo-club, un business florissant de l’époque qui a à 98% disparu de partout. Et pourtant, c’était le paradis.

Crédits photo (CC BY-SA 2.0) : Tracy the astonishing

9. Les cartes routières

C’était pas rare de partir en vacances et de voir le daron s’arrêter en grommelant « font chier à changer les autoroutes chaque année » pour vérifier sur sa carte routière où on allait. Encore une fois maintenant qu’on voit les GPS on a bien envie de se foutre de leur gueule à ces vieux galériens, et pourtant c’étaient des héros.

10. Les logiciels de téléchargement : Kazaa / Emule / Megaupload

Faites pas genre vous n’avez jamais téléchargé une chanson illégalement à l’époque bande de pirates. Ça prenait des heures (littéralement) mais le pire c’étaient les films : trois jours de téléchargement pour tomber 40% du temps sur une version dégueu et 60% sur un porno allemand. Le streaming nous a sauvé.

11. Le gel de couleur fluo pour les cheveux

À l’époque l’une des modes capillaires en vogue c’était d’avoir les pics, et du coup toutes les marques de gel s’en donnaient à coeur joie pour trouver des trucs vendeurs, du coup on se retrouvait avec des gels de couleur fluo étrange parce que c’était cool d’avoir ça. Ou du moins les marques trouvaient que les jeunes allaient trouver ça cool.

12. Les agences de voyage

On va pas se mentir, vous connaissez vraiment des gens dans votre entourage qui ont eu recours à une agence de voyage ? J’ai l’impression que ces trucs ont complètement disparu vu qu’on peut tout faire avec internet. De toute façon y’a même plus besoin de voyager avec Google Earth maintenant, autant rester chez soi.

13. Les appareils photos

À part les vieux pendant les mariages c’est quand même assez rare de voir quelqu’un sortir un appareil photo en pleine rue. Vous allez me dire que la moitié des trucs de ce top ont été remplacés par les smartphones et vous aurez raison, une bien belle invention n’est-ce pas ?

14. Les magazines

Sur les stars, sur la musique, le cinéma, la télé, les animaux de montagne et la mécanique… Les magazines papiers avaient tellement le vent en poupe qu’il y en avait pour tous les goûts. Bon vous allez me dire qu’ils existent sous forme de sites sur internet pour la plupart, mais heureusement le magazine Star Club est mort à cette époque. Enfin j’espère.

15. Les ballerines

La terre entière portait des ballerines, c’était incroyable, même Lionel Jospin en mettait (un politique de l’époque) et on était heureux bordel. On venait de gagner la coupe du monde et l’euro, rien ne pouvait nous atteindre. On marchait sur le monde avec légèreté grâce à ces chaussures qui ne tiennent pas chaud et prennent l’eau en huit secondes.

Et si vous êtes encore nostalgiques vous pouvez aller voir les modes des années 2000 qui font peur et les pires fringues des années 2000, même si c’est pas impossible que ça revienne.

Source : Reddit.