Ils ont passé du temps sur un plateau, appris avec zèle et conviction un script alambiqué et complexe, donné de leur personne pour satisfaire les exigences pas toujours aisées d’un.e réalisateur.ice mégalomane et narcissique (mais si doué.e bordel de bon sang de bois)…

Manque de pot. Ils ont finalement été rayés du scénario. Coupés au montage, comme de vulgaires tranches de jambon. Il n’y a décidément pas que pour vous et votre Smic rachitique que la vie est cruelle…

1. Kevin Spacey, coupé au montage de Tout l’argent du monde

Vous rappelez de Kevin Spacey ? Ce mec qu’on aimait tellement dans American Beauty et dans son rôle de salopard manipulation de House of Cards… Bon bah il se trouve que depuis 2017 il est accusé de harcèlement et d’agressions sexuelles et sa carrière a tourné court. Alors qu’il venait de tourner dans le nouveau film de Ridley Scott, ces révélations ont obligé le réalisateur et les producteurs à l’effacer du film, quitte à tourner à nouveau les scènes dans lesquelles il apparaissait, remplacé par Christopher Plummer.

Crédits photo (CC BY 2.0) : Maryland GovPics

2. Tobey Maguire, coupé au montage de L'Odyssée de Pi

Afin de conserver une touche exclusivement locale au sein de son casting indien, Ang Lee, le réalisateur de Tigre et Dragon (2000) et du Secret de Brokeback Mountain (2005) décide de retirer purement et simplement du montage final le très célèbre Tobey Maguire, ancien interprète de Spider-Man, justement à cause de la trop grande célébrité de l’acteur… Ce dernier aurait fait de l’ombre, selon les dires du réalisateur, au reste du casting. Comme quoi, être connu n’apporte pas que des avantages (en dehors de la richesse, les grandes maisons, la drogue dure le matin au réveil et avoir un masseur à domicile).

Crédits photo (CC BY-SA 2.0) : gdcgraphics

3. Rachel Weisz, coupée au montage de To the Wonder

Le long-métrage de Terrence Malick s’est finalement fait sans celle qui aurait pourtant du être l’une des têtes d’affiche, Rachel Weisz. Elle a appris sa disparition du montage final quelques semaines seulement avant sa diffusion… L’auteur de Tree of Life (2011) et du Nouveau Monde (2005), grand spécialiste du genre comme on le verra.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Gage Skidmore

4. Uma Thurman, coupée au montage de Savages

Une adaptation de livre, un scénario beaucoup plus long que prévu, et voilà la muse de Quentin Tarantino privée d’une apparition dans le film d’Oliver Stone et d’un prestigieux retour sur le devant de la scène, après les échecs de la version du Bel-Ami (2012) de Declan Donnellan et de Nick Ormerod, ou du très médiocre Percy Jackson (2010) de Chris Columbus.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Georges Biard

5. Josh Brolin, coupé au montage de Bienvenue à Suburbicon

Un coup dur pour Josh. Un coup dur aussi pour George Clooney qui a du annoncer à son poto que ses scènes seraient toutes coupées : elles étaient trop comiques par rapport au reste du film et ça dénotait quelque peu le ton global.

Crédits photo (CC BY 2.0) : www.GlynLowe.com from Hamburg, Germany

6. Gilles Lellouche, coupé au montage de Sherlock Holmes 2

Il s’imaginait suivre les pas de Jean Dujardin en se faisant un nom de l’autre côté de l’Atlantique/de la Manche en évoluant aux côtés de Jude Law et de Robert Downey Jr., sous la direction de Guy Ritchie… BAH NON. Gilles Lelouche n’apparaît même pas au générique des secondes aventures de Sherlock Holmes (2011). Comme quoi, on peut s’appeler Gilles Lellouche et se prendre des zef.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Georges Biard

7. Audrey Fleurot, coupée au montage de Midnight in Paris

Marion Cotillard, Léa Seydoux, Gad Elmaleh, Carla Bruni… mais finalement pas d’Audrey Fleurot dans l’épisode parisien de l’épopée européenne de Woody Allen, elle à qui on avait pourtant promis un rôle plus conséquent. Il est vrai que l’actrice d’Engrenages n’apparaît finalement que quelques secondes, en jouant, en arrière-plan, une fêtarde des années 1920… Une figurante quoi. Gros seum en perspective.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Georges Biard

8. Liam Neeson, coupé au montage de Very Bad Trip 2

Dans l’escapade nocturne décalée et déjantée du deuxième opus de Very Bad Trip devait apparaître un tatoueur un peu timbré, qui se serait chargé de rappeler à la mémoire des héros sans mémoire une partie de leurs déconvenues de la veille… Les producteurs, à l’origine, avaient pensé à Mel Gibson, mais y avaient rapidement renoncé en raison de quelques scandales qui lui traînaient aux basques (alcoolisme, insultes racistes…).

Liam Neeson a finalement obtenu le rôle, mais n’a pas pu tourner l’intégralité des scènes prévues, retenu sur le tournage de La Colère des Titans (2012). Du coup, c’est l’acteur/réalisateur Nick Cassavetes qui a terminé le film, et qui a remplacé sur les écrans Liam Neeson. Une coupure au montage, donc, mais purement technique.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Georges Biard

9. Danny De Vito, coupé au montage de Tintin : le secret de la Licorne

Mais où est donc passé le malin marchand Oliveira de Figueira, géniale invention d’Hergé qui figure en bonne place dans les aventures de Tintin ? Coupé au montage de la production de Peter Jackson, lui aussi. Lorsque l’on sait que le farfelu personnage devait être interprété par Danny De Vito, sa gestuelle épidermique et ses mimiques charismatiques, on se dit que l’on a quand même le droit d’être déçu…

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Gage Skidmore

10. Jessica Chastain, coupée au montage de Ma vie avec John F. Donovan

C’était pas contre elle mais ça s’est fait comme ça. Dolan l’a coupé de son film justifiant son choix comme une décision éditoriale. M’enfin bon. Les boules quand même nom d’un caribou.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : MisterHP7

11. Mélanie Doutey, coupée au montage des Infidèles

L’actrice avait tourné un sketch entier sous la direction de Jan Kounen. Mais très trash et en décalage complet avec le reste de la production, le segment ne sera finalement pas retenu pour le montage final. Ce qui n’a pas empêché le film de rentrer au panthéon des affiches de film les plus beaufs de l’histoire.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Georges Biard

12. Adrien Brody, coupé au montage de La Ligne Rouge

Adrien Brody devait tenir l’un des premiers rôles de la formidable fresque guerrière de Terrence Malick, sur la Seconde Guerre Mondiale. Une apparition mineure à l’écran en toute fin de film plus tard, Adrien Brody n’a plus que ses yeux pour pleurer et la presse pour se lamenter sur son cruel sort, lui qui affirme avoir mis une énergie incroyable dans ce film et être profondément blessé psychologiquement par la tournure des événements.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Georges Biard

13. Mickey Rourke, coupé au montage de La Ligne Rouge

L’une des victimes, encore, de l’incontrôlable Terrence Malick. Dans La Ligne Rouge, Mickey Rourke devait jouer le rôle d’un sniper, qui finit par craquer sur le champ de bataille devant la trop grande pression environnante. Son rôle, que l’acteur estime pourtant être le meilleur de sa carrière, sera intégralement coupé par Malick… Chienne de vie.

Crédits photo (CC BY 3.0) : David Shankbone

14. Benicio Del Toro, coupé au montage de Song to Song

Devinez qui se cache encore derrière tout ça ? Malick, encore et toujours lui. Franchement si le gars m’appelle un jour pour tourner avec lui je dis non djirekt.

Crédits photo (CC BY-SA 2.0) : Mingle Media TV

15. Frank de Lapersonne, coupé au montage de Coexister

Bon de base, on peut pas dire que ce soit l’acteur le plus prestigieux qu’on puisse intégrer à un casting. En dehors du fait qu’il joue comme une patate, ce bon vieux Frankie est un des très rares acteurs à s’afficher ouvertement pro-RN ce qui n’a pas trop plus à Fabrice Eboué, réalisateur du film. Il a rapidement décidé de le couper au montage après que l’acteur soit monté sur la scène d’un meeting du FN.

Crédits photo (Creative Commons) : Jérémy-Günther-Heinz Jähnick

Et vous, ça vous arrive aussi de vous faire arnaquer dans la vie ?

Source : Le Monde , Public, Allociné, 20 Minutes