La Russie c’est très grand. Voilà la seule information géographique qui vous sera très utile pour la repérer sur une carte. De la pointe Est de Vladivostok jusqu’à l’occidentale St-Petersbourg, en passant par la Sibérie jusqu’aux bords de lac Baïkal, c’est autant de peuples différents et donc de gastronomies différentes. Néanmoins, on peut retrouver une certaine cohérence nationale avec, il est vrai, quelques adaptations locales. Après des années de sobriété culinaire à l’époque soviétique, la gastronomie actuelle est un mix entre des traditions slaves et des ingrédients plus internationaux. Franchement, elle n’a rien à envier à la gastronomie allemande ou aux spécialités hollandaises. En revanche, pas de comparaison possible avec la gastronomie française.

ZAKOUSKI, Pour débuter un bon repas, on commence par une entrée.

1. Caviar

d’esturgeon mais on peut aussi céder au caviar de Saumon ou même d’aubergine ou de courgette.

2. Pirojki

Des petits pains qu’on peut remplir de viande hachée, de fromage ou de légumes (ou tout en même temps).

3. Selyodka pod chouboy (hareng en fourrure)

C’est un plat traditionnel des fêtes de fin d’année. Alors ne vous inquiétez pas cette spécialité russe n’est pas à base de hareng et de poils ! Il s’agit simplement d’une salade composée de hareng salé et coupé en dés, servi sous un manteau de betteraves rouges bouillies râpées, accompagné d’œufs durs, d’oignons et d’autres légumes râpés (pommes de terre et carottes) ainsi que de la mayonnaise.

4. Salade de champignon

Le champignon est star en Russie. Il accompagne de nombreux plats, est utilisé dans de nombreuses farces ou même consommé très simplement en salade.

VTAROYE, On enchaîne avec les plats de résistance.

5. Borshtch

Une soupe qui nous fait au mieux penser à une punition et au pire à un goulag. Pourtant, cette soupe à la betterave avec de la viande et plein d’autres légumes est un délice !

6. Boeuf Stroganov

Peut être le plat le plus internationalement connu de Russie, des lamelles de bœuf cuites dans une sauce à la crème. On ne sait pas trop avec quoi il faut l’accompagner pour ne pas faire de faux pas !

7. Goloubtsy

Un plat qui se partage entre l’Ukraine, la Biélorussie et la Russie. Il s’agit de simples choux farcis.

8. Solianka

Une soupe épaisse et épicée à base de chou et de cornichons dans laquelle on ajoute des tomates, des câpres, du citron et des champignons.

9. Chtchi

Très répandue dans les pays de l’Est, cette soupe épaisse est l’une des traditions culinaires de Russie. Elle se compose de chou (type choucroute), de viande et d’épices.

10. Pielmeni

Ce sont des raviolis et leur contenance dépend beaucoup de la région où on se trouve : du bœuf, de l’agneau et du porc dans l’Oural jusqu’à de l’ours (OUI DE L’OURS) en Sibérie.

11. Chachlik

Originaires du Caucase, les chachliks sont des brochettes de porc mariné dans du lait fermenté. On peut également en trouver au bœuf, à l’esturgeon ou à l’agneau.

12. Stroganina

Même dans le Grand Nord, on mange du poisson, mais c’est tout un concept. Si les températures sont glaciales, les russes n’ont pas peur de manger froid. La stroganina est une façon de découper le poisson. Vous prenez n’importe quel poisson local : omoul, esturgeon, muksun, omble chevalier, corégone blanc, saumon de Sibérie, et vous le découpez en tranches fines, puis vous l’assaisonnez de sel et poivre. Et non ce n’est pas comme des sashimis svp.

KONFIÉTY, Les plaisirs sucrés

13. Syrniki

Des petites crêpes épaisses qu’on peut manger aussi bien sucrées que salées. Tout cela va dépendre de ce que vous mettrez en accompagnement.

14. Chak-Chak

Originaire de l’empire Ottoman, le Chak-Chak ou Tchak-Tchak est fabriqué à partir d’une pâte molle et d’œufs crus, avec lesquels on forme de fines tiges qu’on recouvre alors de miel.

15. Vatrouchka

Une galette à base de levure fourrée au maximum avec des sucreries : fromage blanc sucré, confiture, lait concentré…

16. Smetannik

Cette tarte à la crème et à la confiture est ultra moelleuse et savoureuse ! Tout comme les Russes, nous en raffolons !

POUR ARROSER LE TOUT

17. Bière

Il existe une dizaine de bières russes qui ne s’exportent que très peu à cause de leur qualité très inégale. Seules les Baltika et Zolotaya Botchka arrivent à séduire les occidentaux.

18. Vodka

Bon en vrai on ne pouvait pas faire ce top sans en parler. En Russie, c’est la nourriture qui accompagne la vodka et non l’inverse. Vodka signifie « petite eau » en slave et est faite à base de céréales, de seigle ou de pomme de terre. C’est 14 L de vodka par russe qui sont consommés chaque année.

19. Thé

Le samovar, ce joli ustensile, est un des symboles de l’art de recevoir russe. Arrivé au cours du XIXe siècle, le samovar permet de faire infuser le thé directement dans le salon et on sert la boisson à l’aide du robinet.

20. Sbitène

Il s’agit d’un hydromel servi chaud dont les russes raffolent notamment en hiver. Pour encore plus de traditions, le sbitène peut être conservé dans un samovar.

Maintenant que es calé en gastronomie russe, évite les clichés sur la Russie et commence ton périple avec les plus beaux lacs de Russie.

Source : Routard.com, Biba, Giostar, Lacuisinerusse, Petrossian, Russia Beyond the Headlines