La Russie est un beau pays où il se passe parfois des choses étranges, comme dans tous les pays vous me direz, mais là quand même ça pousse un peu les curseurs de l’inexpliqué. Dernièrement une série de disparitions qui touchent principalement des oligarques proches du pouvoir et travaillant tous dans le milieu de l’énergie a commencé à se dessiner : un curieux hasard au premier abord, qui n’est pas sans rappeler les curieuses disparitions survenues en Chine.

1. Ivan Pechorin, tombé d'un bateau

Ivan Pechorin était directeur général de l’industrie aéronautique de la Corporation pour le développement de l’Extrême-Orient et de l’Arctique, c’était pas l’épicier du coin de la rue quoi. L’homme de 39 ans a trouvé la mort le 12 septembre dernier en chutant d’un bateau alors qu’il était en état d’ivresse, ce qui aurait provoqué sa noyade. Un regrettable accident qui peut arriver, le seul truc un peu louche finalement c’est qu’il s’agit du neuvième oligarque russe lié à l’industrie de l’énergie à mourir depuis neuf mois.

2. Alexander Subbotin, empoisonné au venin de crapaud

L’ancien dirigeant d’une grosse compagnie pétrolière russe a trouvé la mort après une soirée arrosée en se rendant chez un couple de chamans qu’il fréquentait assez souvent. Chez eux il s’injectait dans la peau du venin de crapaud pour faire passer la gueule de bois régulièrement, parce qu’apparement c’est un truc qui fonctionne, mais un surdosage aurait probablement été la cause du décès. Le chaman n’aurait pas appelé les secours en voyant Subbotin vomir mais lui aurait donné un calmant et conseillé d’aller dormir dans sa cave, ce qui revient au même qu’aller à l’hôpital il faut croire, et c’est là que l’homme serait décédé.

3. Yuri Voronov, retrouvé mort dans sa piscine (mais quand même avec une balle dans la tête)

Chef d’entreprise important qui travaillait étroitement avec Gazprom, le plus grand producteur et exportateur de gaz au monde, Yuri Voronov a été retrouvé mort dans sa piscine avec une arme à feu à ses côtés au mois de juillet 2022. Il pourrait évidemment s’agir d’un suicide, tout autant qu’il ne pourrait pas s’agir d’un suicide finalement, ce qui n’a pas vraiment aidé la police à résoudre cette funeste affaire.

4. Sergey Protosenya, retrouvé pendu près de sa famille assassinée

Le 19 avril à Lloret Del Mar (Espagne), l’ancien président de la société de gaz Novatek Sergey Protosenya a été retrouvé pendu dans sa résidence de vacances. À côté de son corps les policiers espagnols ont également retrouvé ceux de son épouse et de sa fille, toutes deux tuées à l’arme blanche. Les pistes du crime passionnel suivi d’un suicide ou d’un triple meurtre maquillé avaient été évoquées par la police mais la vérité sur l’affaire n’a toujours pas été faite. Fait assez troublant : la veille de la mort de Protosenya, un autre oligarque russe trouvait la mort dans des circonstances assez proches (Vadislav Avayev).

5. Vadislav Avayev, retrouvé mort avec sa femme et sa fille

Le 18 avril donc, la veille de la triple disparition de Sergey Protosenya et de sa famille, un autre crime similaire avait lieu. Cet ancien travailleur important du Kremlin avait été retrouvé mort dans son appartement dans la capitale russe avec sa femme et sa fille également décédées. Inutile de vous dire que les mêmes théories ont été avancées : triple meurtre maquillé ou crime passionnel suivi d’un suicide, mais ça commence à faire un peu beaucoup.

6. Vasily Melnikov, suicide après le meurtre de sa famille

Vous allez avoir l’impression de lire le même point trois fois de suite mais c’est pourtant tout à fait vrai : le patron de Medstorm a été retrouvé à son domicile en mars dernier décédé avec toute sa famille. L’homme se serait suicidé après avoir tué son épouse et ses deux enfants au couteau parce que sa société était au bord de la faillite à cause de la guerre en Ukraine. Quadruple meurtre ou crime passionnel suivi d’un suicide, vous commencez à connaitre la musique.

7. Mikhail Watford, retrouvé pendu dans son garage

Le magnat du pétrole et du gaz Mikhail Watford a été retrouvé pendu dans son garage à Londres le 28 février 2022, ce que les autorités britanniques avaient tout de même trouvé suspect, l’homme d’une soixantaine d’années vivait en Angleterre depuis les années 2000 et n’avait (vraisemblablement) pas de réelles raisons de se suicider, ce qui n’a pas aidé pour résoudre l’enquête.

8. Alexander Tyulyakov, pendu dans son garage

Les techniques de suicide se ressemblent un peu étrangement, mais Alexander Tyulyakov l’ancien directeur adjoint de Gazprom a également été retrouvé mort pendu dans le garage de son domicile à Saint-Petersbourg. On a retrouvé à côté de son corps une note expliquant son geste, ce qui peut effectivement constituer un mobile. C’est la répétition de disparitions ciblées qui fait un peu désordre.

9. Leonid Shulman, mort dans sa salle de bain

L’ancien PDG de Gazprom (ce qui fait la troisième personne décédée en lien avec cette entreprise) a été retrouvé mort dans sa salle de bain en janvier, également accompagné d’une note qui expliquait son suicide. L’homme s’était taillé les veines dans sa baignoire et était le premier de la longue et intrigante série de mort survenue depuis le début de l’année.

Et sinon, vous pouvez en profiter pour aller voir les infos à savoir pour comprendre la situation en Ukraine.

Sources : BBC, TF1 (1, 2, 3), L’indépendant, TV5.