Oui, vous allez débattre. « Mais non c’est pas libanais, c’est israélien ». « Arrête, je te dis que c’est syrien ». Alors oui, vous aurez sûrement les meilleurs arguments expliquant vos théories historiques culinaires. Mais nous, on ne rentrera pas dans le débat. Tous héritiers de l’Empire Ottoman, le Liban et ses voisins possèdent de nombreux points communs aussi bien architecturaux que culinaires. Pour se recentrer sur le Liban, c’est un petit pays méditerranéen montagneux mais également un grand carrefour commercial et culturel depuis l’époque phénicienne. Sa gastronomie est un mix entre le régime de sa façade maritime méditerranéenne et des inspirations levantine.

MEZZE

1. Houmous

On commence par le sujet épineux : QUI a inventé le Houmous entre le Liban et Israël ? La purée de pois chiche est largement exportée par Israël mais serait bel et bien originaire du Liban… ou de la Syrie, ou de Jordanie… Ou c’est l’inverse. En tout cas manger du houmous est ce qui peut vous arriver de mieux lors d’un apéro.

2. Tabouleh

Taboulé signifie « salade assaisonnée » en arabe. Chacun fait donc son taboulé à sa propre sauce. La version libanaise est faite à base de persil citronné, d’où son nom de taboulé vert.

3. Warak Enab

Des feuilles de vigne farcies à la viande, au citron et au riz.

4. Labné

Fromage à base de lait de brebis ou de chèvre dans lequel on trempe des bons morceaux de pain pita.

5. Kebbeh

Boulettes de viande panées dans des céréales, ça se mange sans faim (et sans fin).

LES PLATS

6. Chawarma

C’est la version libanaise du kebab turc. Le chawarma est un sandwich à la viande (poulet, agneau ou boeuf) dans du pain pita. Les végétariens le connaissent bien et prennent l’option falafel, un des meilleur plat végétarien.

7. Chich taouk

Du poulet mariné dans du citron qu’on fait lentement grillé et qu’on peut manger dans un sandwich ou directement dans une assiette.

8. Kafta

Un plat qui s’est rependu dans tout l’empire Ottoman, on peut retrouver ces brochettes/boulettes de viande hachée au fin fond du Moyen-Orient comme en plein milieu des Balkans.

9. Sayadiyah

Là encore une origine un peu floue entre les côtes gazaouies ou libanaises, le Sayadiyah est un plat à base de produits de la mer mélangés avec du riz.

10. Maklouba

Le riz est très présent dans les spécialités du Levant, cette fois-ci c’est avec des aubergines et des tomates qu’on le consomme.

LES DESSERTS

11. Osmaliyeh

Un dessert à base de kadaïfs, des vermicelles très fins de pâte fraîche, recouverts de miel qu’on accompagnera de crème ou de fromage.

12. Maamoul

De simples petites pâtisseries fourrées aux pistaches, aux amandes ou aux dattes.

13. Baklawa

Le dessert le plus connu du Liban. Egalement hérité de l’empire Ottoman, on retrouve ces petites pâtisseries avec plusieurs formes et quelques différences de goût aussi bien au Proche qu’au Moyen-Orient en passant par la Grêce, la Turquie et leurs voisins des Balkans.

POUR ARROSER LE TOUT

14. Vin libanais

Des montagnes et du soleil. Le duo miracle pour du bon vin.

15. Jellab

Quand il fait chaud, on mélange de la mélasse de raisin avec de l’eau, des glaçons et une poignée de pignons de pin. Tout simplement.

On a aussi les spécialités du Sud-Ouest, les spécialités danoises, les spécialité du nord de la France, les meilleurs plats bretons, le meilleur de la gastronomie italienne et même, cela va vous surprendre, les spécialités hollandaises ainsi que les spécialités américaines.