Les modes et les coutumes ça va ça vient, puis parfois on réalise que finalement certains trucs que beaucoup de gens faisaient ou utilisaient n’étaient pas du tout sécurisés. Résultat des courses : ça pose des problèmes de santé. La boulette. Sur un forum Reddit, des utilisateurs se sont demandés quels allaient être les prochains produits ou pratiques sur lesquels on dirait « au fait les gars ça c’est super mauvais en fait », un peu comme la cigarette quand on a compris que c’était pas aussi bon que les pubs voulaient nous le faire croire.

1. Les réseaux sociaux

Bon, c’est celui qui ressort assez directement dans le forum, et en même temps déjà aujourd’hui on en voit certaines dérives du culte de la personnalité ou de la course au like. En terme de psychologie, comment est-ce que ça va faire évoluer les gens et surtout les plus jeunes générations ? On devrait avoir quelques éléments de réponses rapidement mais sans vouloir être pessimiste on imagine que ça ne sera pas que positif. Ça pourrait faire partie des trucs beaucoup plus dangereux qu’ils en ont l’air.

2. Les produits de conditionnement pour le sport

Certaines préparations pour le « work-out » qui aident à prendre de la masse, du muscle ou à couper la faim ne donnent pas forcément toute leur composition. Si pour la plupart on dit qu’il s’agit de protéines, il y a quelques trucs qui pourraient clairement être mauvais, comme certains produits chimiques également présents dans des boissons énergisantes. Mais en même temps après vous êtes quand même vachement balèze, et ça c’est la classe.

3. Le système très académique en place pour l'éducation des enfants

On tape souvent sur l’éducation nationale et les méthodes d’enseignement, ce qui est facile de là où on est, mais il faut bien avouer qu’à d’autres endroits du monde, des visions différentes de l’éducation font leurs preuves. Chez nous, le système de notation et de compétition entre les enfants peut poser problème, ainsi que la réduction de l’enseignement ludique par le jeu chez les plus jeunes. En Scandinavie, certaines méthodes comme les cours d’empathie pourraient être la source du bien-être au travail qu’on retrouve chez les adultes dans ces pays.

4. Le manque de sommeil

Si on connait déjà beaucoup de choses sur les effets négatifs du manque de sommeil, de nombreuses études continuent d’être menées afin de savoir sur quelle partie du corps et du psyché agit le fait de faire de courtes nuits. À l’ère du scroll sur le smartphone au lit et du streaming, on pense que la réduction du temps de repos et l’exposition aux écrans pourrait vraiment nous niquer le cerveau. On en parle des gens qui se levaient à 4h du matin en sacrifiant leur sommeil pour voir les épisodes de GOT et ne pas prendre de spoil ? Sans parler de ceux qui bossent jusqu’au milieu de la nuit, sachant que le travail est mauvais pour la santé.

5. Les cigarettes éléctroniques

Bon, on ne va pas se mentir, y’a peu de chances que ce soit bon pour le corps et on ne connait pas du tout les retombées au long terme sur les produits. Se balancer de la vapeur d’eau dans les poumons risque de ne pas donner des résultats positifs, du moins pas plus que si on ne le fait pas. Reste à voir dans quelques années si c’est pareil ou moins pire que la vraie clope.

6. Les tablettes et smartphones sur les enfants

De nombreux jeunes parents sont tentés de laisser de céder à leurs enfants l’utilisation de tablettes et de smartphones. On sait déjà que cela peut jouer sur l’imaginaire des plus jeunes qui ne veulent plus (ne savent plus) forcément jouer avec des jouets « physiques » mais on commence à voir certains risques graves se développer : comportement, concentration, isolement, réduction du champ de vision, sédentarité… Bref, il est probable qu’on doive laisser ces objets de côtés dans les plus jeunes années des enfants pour leur bien et ça ne semble pas logique pour tout le monde.

7. La lumière bleue des éclairages LED

Vous avez peut-être remarqué la présence depuis deux ou trois ans d’un réglage sur vos smartphones « filtre lumière bleue ». Celui-ci n’est pas anodin car on sait dores et déjà que ce type d’éclairage agit sur les rythmes circadiens de la veille et du sommeil. Vu que cette lumière est présente dans l’éclairage naturel du soleil, c’est comme si votre corps pensait que c’est encore le jour alors que c’est déjà le moment de dormir et de laisser ce téléphone de côté. Si on voit déjà avec quelques années de recul ce que cela provoque, nul doute que sur une durée plus importante ça ne peut pas être bon.

8. L'omniprésence du sucre et l'obésité croissante

Bon, on sait déjà que le sucre est mauvais en grosse quantité pour notre corps et que le nombre de cas d’obésité grandit aux États-Unis puisque 39,8% des Américains sont dans la courbe de l’obésité. Les chiffres continuent de s’empirer et on peut penser qu’avec la présence de sucre dans de plus en plus de produits ne vont pas arranger les choses (on en trouve même dans les soupes en briques, c’est dire). Le documentaire Sugarland laisse entrevoir à quel point le sucre est omniprésent autour de nous et ça fait peur si cela ne vient pas à changer.

9. Les écouteurs sans fils

Déjà en terme de risque de surdité ce n’est pas une bonne chose d’avoir les écouteurs dans les oreilles pour une longue durée mais c’est surtout les ondes bluetooth qui entourent le cerveau qui pourraient causer problème. Si aujourd’hui les spécialistes disent que le risque est moindre avec une utilisation limitée parce que les ondes sont moins puissantes que celles envoyées par un smartphone, on est quand même en droit de rester sceptique. Et puis après on est aussi en droit de trouver le Bluetooth vachement pratique donc profitons en attendant de voir à quel point ça nous irradie le conduit ORL.

10. Les aliments ultra-transformés

Une fois de plus, beaucoup d’avis actuels prouvent que ce type d’aliments sont néfastes pour l’homme, mais leur utilisation sur le long terme est encore obscure. On ne parle pas ici seulement des sodas ou des fast-foods, mais de produits surgelés, en conserve, ou préparés dans lesquels on ajoute de fortes doses de sucre, de sel, d’huile et d’additifs en tous genres qui, s’ils sont consommés souvent peuvent vraiment devenir mauvais. On imagine assez facilement que sur le long terme ce ne sont pas de bonnes retombées qui arriveront. Après il y a aussi des aliments sains qui peuvent être mauvais pour la santé.

Bon certains de ces points peuvent sembler évidents pour certains mais la plupart restent assez récents dans notre société et leurs retombées sur une vingtaine d’années pourrait montrer de mauvais résultats. Dans le doute, à faire avec modération, on sera plus tranquilles.

Source : Reddit.