Même si, pour beaucoup, avocat est considéré comme un métier sexy, on a rarement envie d’avoir affaire à eux devant une cour de Justice. Et ce dont on a encore moins envie, c’est de se retrouver en procès contre notre propre famille, notamment parce que ça fait un peu tâche après au repas de Noël. Pourtant, attaquer sa famille au tribunal, ça se fait tous les jours dans le monde, souvent pour des raisons pas bien chouettes. Et, parfois, les raisons sont juste incroyables et absurdes, du coup c’est un peu plus marrant. Et on est là pour se marrer. Pour se fendre la poire, même.

1. Ils font un procès à leur fils pour ne pas leur avoir donné de petits-enfants

Des parents indiens demandent tout simplement un dédommagement de 650000 dollars à leur fils dont ils ont payé les études parce qu’ils n’a pas fait de gosse. On est sur le boss final des parents relous qui pensent qu’on leur doit une descendance sous prétexte qu’eux en veulent une. Au final, ça ne donne carrément pas envie d’avoir d’enfants si c’est pour qu’ils aient des grands-parents aussi teubés.

Pression sociale

Posted by Ulyces on Sunday, May 15, 2022

2. Ses parents ont jeté ses vidéos porno, il gagne un procès contre eux

Cette histoire s’est évidemment déroulée aux Etats-Unis, l’endroit où les procès les plus débiles de la planète ont lieu. L’homme divorcé d’une quarantaine d’année était revenu vivre chez ses parents avant de déménager à nouveau et de se rendre compte qu’il lui manquait quelques affaires : 12 cartons de DVD porno ainsi qu’une collection de magazines (porno eux aussi bien entendu). Ses parents lui ont dit qu’ils avaient tout jeté pour son bien, mais il n’a rien voulu entendre et a préféré porter plainte. Résultat, les darons ont dû lui verser 75000 dollars de déménagement. Ça devait être une belle collec’

Vu la somme qu'il a reçue en dédommagement, ce devait être une sacrée collection.

Posted by Slate.fr on Friday, December 18, 2020

3. Inde : il attaque ses parents en justice pour l’avoir mis au monde

Alors oui, il est tentant d’en vouloir à nos parents de nous avoir mis au monde quand on n’aime pas trop notre vie et qu’on trouve la réalité trop difficile à vivre. Seulement, on s’abstient généralement de les envoyer devant un juge pour ça et on préfère en discuter tranquillement avec un psy. Mais, en 2019, un Indien de 27 ans a préféré opter pour la manière forte et a carrément porté plainte contre ses géniteurs parce qu’ils ne lui ont pas demandé son avis avant de le mettre au monde. Malgré ça, il affirme avoir des relations très saines avec eux. Ça doit quand même être chelou l’ambiance aux repas de famille.

Inde : il attaque ses parents en justice pour l’avoir mis au monde #International #Inde #Justice

Posted by 24matins on Saturday, February 9, 2019

4. Londres : il attaque ses parents en justice pour qu’ils lui versent une pension alimentaire à vie

Dans pas mal de pays, les parents doivent subvenir aux besoins et à l’éducation de leurs enfants jusqu’à la majorité, ce qui est tout à fait normal. Mais un Anglais de 41 ans a une vision un peu différente de la chose : selon lui, ses parents doivent continuer à lui verser une pension alimentaire à vie. Il faut quand même préciser que le gars vit à Londres dans un appartement payé par ses parents qui prennent aussi en charge ses factures. Peut-être qu’à un moment – sans vouloir passer pour des donneurs de leçon – il faudrait que le bonhomme se prenne en main. On dit ça juste comme ça.

Depuis 20 ans le britannique est hébergé gratuitement dans l'appartement de ses parents

Posted by CNEWS on Saturday, November 13, 2021

5. Ses parents postent des photos de son enfance sur Facebook, elle les attaque en justice

On est beaucoup à avoir des parents gênants qui postent des photos dossier de nous sur Facebook sans nous avoir consultés en amont. C’est très chiant, mais ça ne va généralement pas plus loin qu’une petite dispute. Mais là, on a affaire à une jeune Autrichienne dont les parents ont posté plus de 500 photos – dont certaines bien gênantes – en ligne. La fille a découvert le carnage à ses 14 ans, le jour où elle a créé son compte Facebook, et a tenté sans succès de leur faire retirer toutes les images. Estimant qu’ils lui avaient gâché une partie de sa vie en l’exposant en ligne, elle a fini par porter plainte contre eux. Honnêtement, on peut la comprendre.

Elle estime qu'ils "ont violé sa vie privée"

Posted by Marie Claire France on Friday, September 16, 2016

6. Italie : une femme risque la prison pour ne pas avoir fait le ménage

L’Italie possède quelques vieilleries : celles qu’on aime bien, genre des statues antiques, des ruines et des papis qui parlent avec les mains, et d’autres un peu moins cool, comme certaines de ses lois. Et il y en a une qui expose toute femme au foyer à 6 ans de prison si elle ne s’acquitte pas des tâches ménagères. C’est sur cette loi que s’est appuyé un mari pour faire un procès à sa femme car il estimait que sa gestion du foyer laissait à désirer. C’est con parce qu’il y a un truc pratique qui s’appelle le divorce quand on n’est pas content de son couple.

Elle encourt jusqu'à six ans de prison !

Posted by Le Point on Friday, February 5, 2016

7. Il ne faisait pas le ménage : un homme divorcé condamné à verser 6 400 euros à son ex-femme

Allez, on rééquilibre un peu les choses avec cette histoire qui s’est passée en Chine. Pour le coup, c’est un homme qui a bel et bien été condamné par son ex-femme à payer une compensation pour ne pas avoir fait le ménage pendant leur relation. Sachant qu’elle a dû quitter son job pour s’occuper du foyer parce qu’il ne l’aidait pas, ça peut s’entendre, mais il faut avouer que la démarche reste originale.

Ça aiderait pas mal de monde à s'y mettre en France ? Et vous, vous partagez les tâches ménagères ?

Posted by Parents.fr on Monday, March 1, 2021

8. Un Chinois attaque sa femme en justice pour lui avoir caché qu'elle était laide

Cette histoire mériterait à elle seule un film tellement elle est farfelue (oui, le mot est fort, mais c’est la vérité). Elle commence bien, avec un couple de Chinois qui s’aiment et décident de faire un enfant. Là où ça coince, c’est quand leur enfant nait et qu’il est moche. Le papa s’interroge : il est beau, sa femme est belle, donc il ne voit pas d’où vient la laideur de l’enfant. Mais sa femme finit par lui révéler la vérité : elle a fait beaucoup de chirurgie esthétique parce qu’elle avait un physique disgracieux. En apprenant ça, le mari s’est senti floué et a décidé d’attaquer sa femme en justice pour demander le divorce ainsi qu’une réparation. Le pire, c’est qu’il a bien obtenu gain de cause et que la femme a dû lui verser environ 100000 euros de compensation. Le romantisme est mort ce jour-là.

C'est moche le divorce...

Posted by Le HuffPost on Monday, October 29, 2012

9. Un ado attaque sa mère en justice parce qu’elle lui avait confisqué son smartphone

Quand la maman d’un ado espagnol de 15 ans lui a confisqué son portable parce qu’il ne bossait pas en cours, le gars n’a pas trouvé meilleure idée que de porter plainte contre elle. La plainte a été acceptée par les policiers (qui avaient quand même tenté de le raisonner), et du coup c’est le juge lui-même qui s’est chargé de bien remettre le gamin à sa place au tribunal avant de féliciter la maman. Le genre d’histoire qui fait bien plaisir à entendre.

Viens par là toi ! ???? Non mais oh ! ? ?

Posted by Phonandroid on Monday, March 27, 2017

10. Sa mère gagne au Loto et refuserait de partager le pactole, la fille assigne la FDJ en justice

Allez, on finit sur un fait divers de chez nous, parce qu’en France on sait aussi faire des procès en famille. Ici, c’est une femme qui a décidé de saisir la justice parce que sa mère, qui avait gagné 9,5 millions d’euros, avait partagé la somme avec son frère et sa sœur, mais pas avec elle. Alors ouais, ça fout les boules (du loto), mais la maman a finalement obtenu gain de cause, et la fille a dû débourser 3000 euros pour régler les frais de justice. Elle a fini encore moins riche qu’avant. Ou encore plus pauvre, c’est selon.

Sa mère avait gagné 9,5 millions d’euros !

Posted by Ouest France on Friday, May 21, 2021

On l’avoue, on aurait bien aimé être juré au tribunal pour assister à ces procès de qualité.