Ils grandissent, dans l’ombre, peu à peu, sans que personne n’y prête trop attention. Ceux qui le réalisent sont automatiquement taxés de complotistes, les autres sont déjà perdus. Lidl ne recule devant rien. Vêtements, montres connectées, petits pains au chocolat chauffés… Le plan est en marche depuis un moment et tout se profile bien pour qu’il se réalise. J’écris ce top depuis une chambre d’hôtel miteuse au fin fond du Mexique avec une chiasse du diable à cause des burritos. Je prends des risques pour vous dévoiler tout ça aujourd’hui, et si vous n’avez pas de nouvelles de moi d’ici deux semaines, c’est que je serais devenu caissier Lidl comme tous les autres…

1. Les montres connectées

Vendues à un prix dérisoire par rapport aux autres modèles du genre, on peut logiquement se poser la question de pourquoi vendre si peu cher un produit qui coûte pourtant beaucoup à produire ? Eh bien pour la seule et unique raison C’EST QUE CES MONTRES NOUS CONTROLENT. Vous êtes tranquillement chez vous en train de regarder les redifs du Bigdil et hop, la minute d’après votre montre vous indique qu’il est 14h30 et que vous manquez de vitamine B6. Ni une ni deux vous êtes au rayon fruits pour acheter des bananes et faire une cure. Et où ça vous les achetez les bananes ? Chez Lidl évidemment.

2. Des prix toujours plus attractifs

De plus en plus moins cher. Oui cette phrase est grammaticalement fausse, mais bordel, ouvrez les yeux : ces petits pains au lait coûtaient 40 centimes de plus la semaine dernière. Liddl baisse ses prix, constamment, pour vous attirer et vous faire rester dans les rayons. Vous sortez du magasin avec votre caddie plein à craquer et vous en avez eu pour moins de 30 euros ! OK il est composé à 85 % de trucs inutiles, mais quand même !

3. Les chaussures à micro-puce

Vous avez probablement remarqué que les chaussures Lidl rendent dingues toutes les personnes qui s’en approchent. Revendues à prix d’or sur les internets (jusqu’à 500 euros la paire et en moyenne plusieurs dizaines de fois leur prix), ces chaussures au style plutôt original sont en fait équipées d’une micro-puce. Vous dormez tranquillement chez vous dans votre lit avec vos chaussures Lidl au pied, et vous vous réveillez à trois heures du matin dans le célèbre magasin au rayon petits gâteaux. ELLES MARCHENT SANS VOTRE AUTORISATION.

4. L'origine allemande

Fondée en Allemagne en 1930, la firme grandit au fil des ans pour devenir le géant qu’on connaît aujourd’hui. Ce n’est pas la première fois qu’une menace nous vient d’Allemagne puisque c’est de là que vient également la salade de pommes de terre et peut-être le strudel.

5. Un monopole européen indéniable

Une étude a prouvé la présence de Lidl dans pas moins de 340 pays d’Europe. Après une étude approfondie de neuf mois sur cette première étude, on a bien recompté et on a réalisé qu’il n’y avait pas autant de pays en Europe. Du coup une autre étude, financée par Carrefour permet de voir que la firme est en réalité installée dans 26 pays avec 7 839 magasins relevés en 2014 dont 18 450 en Allemagne. Des chiffres qui donnent le tournis vu qu’ils sont mathématiquement impossibles.

6. Sponsor de l'équipe de foot d'Anleterre

Non seulement la firme s’est placée sur les maillots de l’équipe anglaise, mais en plus tous les joueurs ont été obligés de se tatouer le logo du magasin sur la fesse gauche pour prouver leur allégeance. Ça va très loin cette histoire, trop loin.

7. Des robots de cuisine supérieurement intelligents aux humains

Afin de concurrencer le Thermomix et les autres robots de cuisine du genre, Lidl a sorti son propre robot culinaire à prix cassé. La version officielle c’est que ces robots cuisinent, mais on a dénoté une intelligence supérieure chez ces derniers. Aussi bien capables de réussir une compotée d’oignons que de rester plusieurs heures en apnée, un robot Lidl a aussi résolu le problème mathématique du partage du paquet de gâteaux entre frères et sœurs. Une énigme qui remonte à l’Antiquité.

8. Un premier pas en Amérique remarqué

En 2017, le premier magasin Lidl ouvre ses portes aux États-Unis : le pays des magasins. C’est le premier pas vers une nouvelle conquête pour la firme géante. Près de quarante-cinq minutes après son ouverture, Jeff Bezos, patron d’Amazon, y est aperçu panier à la main en train d’acheter un sachet de café issu du commerce équitable. Il n’en faut pas plus pour que le globe s’agite et que tout le monde ne parle plus que de ça. Ils ont Amazon dans leur poche.

9. Une présence cachée dans nos oeuvres préférées

Si je vous dis un endroit dans lequel il y a toujours de la nourriture qui apparait, un endroit dans lequel il y a des salles cachées et des pièces à l’accès réglementé, un endroit dans lequel les personnes qui y travaillent portent des uniformes ou encore un endroit dans lequel on joue au quidditch vous me répondrez forcément Poudlard. En anglais la célèbre école d’Harry Potter s’appelle Hogwarts, mais en allemand, elle se prononce Lidl. Des indices sont cachés partout dans l’oeuvre de J. K. Rowling (qui est Lideliste) comme par exemple les couleurs de Lidl qui sont le jaune (Poufsouffle), le rouge (Gryffondor) et le bleu (Serdaigle). Il ne manque que le vert des Serpentards qui est présent sur l’uniforme des personnes qui s’occupent des viennoiseries dans l’enseigne.

10. Une vision globale apocalyptique

Lidl va continuer à grossir, grossir encore, jusqu’à ce que notre planète devienne un immense Lidl dans lequel il y aura des rayons et encore des rayons à perte de vue. Notre vie consistera alors à faire nos courses, tout le temps, dans un Lidl. Et c’est très chiant comme projet de vie.

Il sera bientôt trop tard pour stopper SkyNet Lidl, car leur plan semble inarrêtable et ils ont des agents partout. Même ici chez Topito, une personne a déjà dressé la liste des preuves que faire ses courses chez Lidl est un moment merveilleux et vous pouvez le lire parce que c’est quand même sympa.