Alors oui, je vous vois déjà venir en me disant que 2020 est quand même une année qui pue de la gueule du cul, mais parfois il faut aussi regarder les choses d’un autre angle pour se rendre compte que tout n’a pas été si sombre. Oui on a été confinés, oui le virus s’est mondialement répandu, mais il y a eu des trucs quand même assez sympas au cours de cette année particulière.

1. La banque d'Amsterdam rachète les dettes de ses jeunes habitants

Bah ça c’est quand même plutôt sympa, et c’est pas forcément ce à quoi nous ont habitué les banques. En effet, la banque du crédit municipal d’Amsterdam a décidé de racheter une partie des dettes de ses jeunes habitants pour les aider à se lancer plus confortablement dans la vie. C’est quand même bien cool de leur part, perso le seul truc que mon banquier m’a déjà donné c’est un regard condescendant. Bon faut dire que c’est aussi mon oncle et qu’il m’aime pas depuis que j’ai pété le rétro de sa Xantia en jouant au foot quand j’avais 6 ans.

2. L'Écosse a adopté la gratuité des protections périodiques

Il s’agit du premier pays du monde à réaliser cette action. Il faut savoir qu’au Royaume-Uni, près de 10% des femmes ne peuvent pas s’acheter ces produits et cette décision pourrait mettre en marche un mouvement qu’on espère voir se répandre aux autres pays. La précarité menstruelle est un vrai sujet dont on ne parle pas assez.

3. Double ration de Koh Lanta

Déjà voilà, vous n’allez pas me dire que ça c’est pas un signe que le monde est un bel endroit. Et il est beau parce que Denis Brogniart est là, serein, nous aidant à nous relever lorsque l’on trébuche avec le regard attentif et attendri d’un père aimant et fier. Il est la lumière qui nous aura guidés dans cette longue marche dans la nuit qu’était 2020. Vous trouvez que j’en fais trop ? Vous vous trompez.

4. Le PSG était en finale de la Champion's League

Les supporters du PSG étaient contents. Et ils ont perdus. Les supporters du reste de la France étaient contents. Ça résume plutôt bien le truc.

5. Les footballeuses brésiliennes vont toucher le même salaire que les hommes

Alors ça c’est une bonne nouvelle quand on voit les écarts vraiment significatifs de salaires entre les sexes dans le sport. Il s’agit de l’un des premiers pays à agir dans ce sens et réaliser cette action. On rappelle qu’en France pour le même métier et la même charge de travail, les femmes sont toujours moins payées que les hommes dans certaines entreprises. Pour aucune raison. Mais genre vraiment aucune, vu qu’elles font le même travail.

6. Il y a eu un paquet de sorties de Jeux Vidéos

Je ne vais pas tous les énumérer, mais The Last Of Us 2, Ghost Of Tsushima, Hades, Cyberpunk, Animal Crossing, Final Fantasy 7 remake… De petites merveilles qui ont quand même aidées à sauver le confinement des gamers. Cette année de fin de génération a été riche en sortie et c’était pour notre plus grand bonheur.

7. On a eu droit à "Tous en cuisine"

Oui, Cyril Lignac aura un peu sauvé notre premier confinement avec ce rendez-vous quotidien nous permettant de réaliser des recettes de cuisine supervisées par un professionnel. Alors OUI, mon risotto de coquillettes était pas ouf parce que j’avais sifflé tout le vin de cuisson, mais bordel, je l’ai mangé et j’en ai apprécié chaque bouchée.

8. Aucun enfant ne vous a crié dans les oreilles sur un vol de 8 heures

Et personne n’a mangé d’oeuf dur à côté de vous dans le train sur un Paris Bordeaux (ce qui devrait être considéré comme un crime grave). En effet, vu qu’on a moins voyagé, bah on ne s’est pas tapé l’horreur des transports longue durée et la fameuse malédiction de se retrouver dans le « carré famille » alors qu’on voyage seul et qu’on veut juste dormir.

Crédits photo : Topito

9. La planète a pu faire une micro pause de quelques semaines question dégradation du climat

Ça c’est beau, parce qu’il n’y aurait pas eu le confinement on aurait clairement continué à tout saloper comme des gros cons qui gardent leurs chaussures pleines de boue pour marcher sur le tapis de la grand-mère. Là au moins le monde a respiré quelques temps et c’est vraiment, vraiment une bonne chose.

10. Il vous reste 624 jours de vacances cumulés à prendre

Ouais, ça aussi c’est une bonne chose. Vu qu’on a pas vraiment été en mesure de se prendre des bonnes vacances, on a tous un peu gardé des jours en se disant qu’on les utiliserait lorsqu’on serait enfin libres. Le truc c’est qu’on a jamais été libéré, donc pour le coup on a cumulé assez de jours pour partir genre deux ans.

11. On a recréé des liens

Avec la famille, les amis, les proches qu’on ne voyait plus trop. Pour la plupart en visio, par téléphone, mais on a quand même réussi à se créer des rendez-vous avec tous ces gens et ça c’était quand même assez cool.

Crédits photo : Topito

12. Après 10 ans d'essais, les pandas du zoo de Honk Kong se sont enfin reproduits

Ces braves bêtes dont la libido est clairement pas ouf en captivité sont en voie de disparition. Pendant 10 ans les équipes du zoo d’Hong Kong ont tout essayé pour les faire se reproduire sans succès. En fait il fallait juste que personne ne vienne les voir puisque pendant le confinement ils ont enfin concrétisé comme vous pouvez le voir dans leur sextape.

13. On a consommé plein de produits culturels

Ouais on a eu beaucoup de temps pour lire ces bouquins qui moisissaient sur l’étagère, regarder ces séries ou ces films qu’on avait jamais eu le temps de voir, écouter des albums en entier, finir Red Dead 2, découvrir des artistes et se renseigner sur tout un tas de trucs.

14. On a testé le télétravail

Avec tous ses bons et ses mauvais côtés. Mais dans l’ensemble il faut dire que ça pollue moins, que ça fait gagner du temps et que ça ne joue pas forcément sur les performances et la motivation. On a tous découvert les nouveaux outils et fait des visios en pyjama, et rien que pour ça, ça valait le coup.

15. On ne sait pas ce que nous réserve 2021, donc disons que 2020 n'était pas si mal.

Bah ouais, on ne va pas se mentir, rien ne nous dit que 2021 ne sera pas pire que 2020 (même si franchement j’espère que ce sera pas le cas), donc on va quand même se dire que finalement c’était chiant, mais pas si chiant que ça.

Allez, on se console en se disant qu’il y a eu des pires années que ça. Vous pouvez aller lire les phrases de 2020 qu’une personne de 2019 ne pourrait pas comprendre histoire de bien vous rappeler tout ce qui a vraiment changé cette année.

Sources : Ouest-France.