Il y a parfois des entrées spectaculaires dans des matchs, des joueurs qui arrivent et qui changent radicalement la donne, mais quand on voit l’entrée de Kepa en finale de League Cup, c’est vrai qu’on se remet un peu en question.

Il arrive malheureusement que certains joueurs (et même les meilleurs) passent totalement au grand désespoir des supporters… après ce qu’il s’est passé dimanche pour Kepa, nous étions obligés de revenir sur ces matchs ratés que l’on essaye tant bien que mal, d’oublier de nos mémoires.

Ces joueurs auraient mieux fait d’être malades ce jour-là et de rester tranquillement en doudoune sur le banc de touche…

1. Kepa, finale de coupe de la league, Chelsea-Liverpool

C’était un choix risqué de Tuchel de faire rentrer Kepa à ce moment du match, alors que le score est à 0-0 et que le rôle de Kepa sera donc de faire gagner Chelsea en arrêtant les frappes adversaires au tir au but. Et finalement Kepa Arrizabalaga aura réalisé tout le contraire, pas d’arrêt sur les onze frappes tirées par Liverpool, et un raté qui offre la victoire aux Reds…

Malheureusement pour lui le gardien remplaçant de Chelsea a précipité la défaite des siens, mais Tuchel s’est exprimé dans les médias, et dit ne pas regretter son choix de l’avoir fait rentrer sur le terrain (il dit ça sûrement pas gentillesse, on va pas se mentir).

2. Le match raté de Romelu Lukaku lors de l'Euro 2016

C’était lors d’un match face à l’Italie que l’attaquant belge s’est fait siffler lorsqu’il est sorti du match à la 73e minute en raison de sa prestation plus que médiocre. En effet, le joueur n’avait pas su peser sur la défense adverse, et avait gâché son unique occasion sur un décalage de De Bruyne, avec une frappe qui passe à côté de la lucarne.

Il sort donc du match remplacé par Origi qui sera tout aussi mauvais que son coéquipier. Pas de bol pour les Belges (une fois de plus).

3. Loris Karius en 2018, rate sa finale de Ligue des Champions

En finale de Ligues des Champions 2018, qui opposait le Real Madrid à Liverpool, Loris Karius a fait deux grosses erreurs qui lui ont malheureusement coûté son match.

D’abord, il fait rebondir le ballon sur Benzema, ce qui lui permet d’ouvrir le score (ça commence mal), ensuite il fait une faute de main sur une frappe lointaine de Gareth Bale, bref deux erreurs qui font qu’il foire clairement son match.

Ça arrive à tout le monde de rater son match, mais en finale de ligue des champions, c’est pas vraiment le bon moment…

4. Jérôme Boateng, humilié par Messi en demi finale de Ligue des champions en 2015

C’est un souvenir douloureux pour Jérôme Boateng car ce match est peu être le pire match de sa carrière.

Il s’agit du match allée Bayern vs Barça et Boateng tombe face à Messi de manière totalement ridicule. Foudroyé par un crochet fulgurant de Messi, Boateng a glissé face à son adversaire direct. Dire que le Bayern a raté son match uniquement à cause de cette action serait clairement abusé, mais Boateng qui était considéré comme un des meilleurs défenseurs européens a pris un gros coup dans son ego et mettra un petit temps après cela pour revenir à son meilleur niveau.

5. Woodgate marque contre son camp avant d'être expulsé dans match opposant le Real à l'Athletic Bilbao

La décision du Real d’acheter le défenseur de Newcastle en 2004 avait déjà fait polémique, car elle était surprenante. Et il faut dire qu’à ses débuts Woodgate n’a pas su être convainquant.

C’est donc le 22 septembre 2005 qu’il fait ses débuts avec le Real, lors d’un match de championnat contre l’ Athletic Bilbao. Le match ne se passe pas bien pour lui : il marque un but contre son camp et est ensuite expulsé en recevant un deuxième carton jaune.

Le Real remporte tout de même la rencontre, mais ne garde pas un très bon souvenir de l’entrée en jeu de Woodgate…

6. Meikayla Moore marque trois buts contre son camp dans une rencontre qui opposait la Nouvelle-Zélande aux Etats-Unis

C’était il y a seulement quelques jours, et je suis a peu près certaine que vous avez entendu parler de ça : Meikayla Moore, en l’espace de 31 minutes a marqué 3 buts contre son camp, au grand désespoir de ses coéquipières.

Personne n’a vraiment compris ce qu’il se passait, d’abord du pied droit, ensuite de la tête et enfin du pied gauche, la jeune joueuse de 25 ans a logiquement été remplacée juste avant la mi-temps, mais la Nouvelle-Zélande perd la rencontre 5-0 face aux Etats-Unis.

7. David Luiz, qui était capitaine du fameux match Brésil-Allemagne lors de la Coupe du Monde 2014

Evidemment, cette tragique défaite n’est pas l’unique faute de David Luiz, mais comme il était capitaine d’un soir lors de cette rencontre pour remplacer son collègue Thiago Silva, on associe souvent la terrible défaite aux images des Brésilien en pleurs.

Et c’est vrai qu’il faut dire que tout comme ses coéquipiers, David Luiz avait bien coulé ce soir-là, le seul problème est que cette large défaite va avoir une répercussion sur sa carrière (c’est pour ça qu’il fait partie de ce top des pires matchs de joueurs). En effet, David Luiz étaient un très bon élément à Chelsea, considéré comme l’un des meilleurs défenseurs du monde, il avait signé au PSG, avant cette défaite.

Et lorsqu’il arrive en France, il ne saura pas convaincre le public, on le trouve moyen, en tous cas définitivement moins bon qu’avant la Coupe du Monde. Ce gros raté fera prendre un tournant à la carrière de David Luiz qui aura beaucoup de mal pour se relever de cette défaite (il galérait d’ailleurs toujours à Arsenal et est finalement retourné à Flamengo au Brésil…).

8. Ibrahima Bakayoko, le joueur imprécis de l'OM

Ibrahima Bakayoko a conservé une image d’attaquant maladroit capable du meilleur comme du pire. Il y a eu pas mal de matchs raté lorsque l’OM le comptait parmi son équipe, notamment face à Guingamp et Sedan, sans oublier son coup franc envoyé dans les tribunes de la Mosson.

Bakayoko est pourtant resté 5 saisons à l’OM, mais il n’aura marqué que 34 buts en 135 match (pas fou). Mais au moins son mental se sera forgé à force d’entendre les critiques (parfois injustifiées) des supporters marseillais.

9. Le match raté de Balotelli contre l'Inter Milan en 2019

Balotelli aussi n’a pas fait que des heureux dans sa carrière… aussi bon que mauvais, on se souvient notamment de son match raté en 2019 face à l’Inter Milan lorsqu’il jouait sous les couleurs de Brescia.

Deux grosses occasions ratées qui scelle un peu plus le sort de son équipe qui va finalement perdre 2-1 face à l’Inter. En effet, l’une des occasions était pourtant immanquable : à la suite d’un corner, alors qu’il était placé presque sur la ligne de but, il propulse le ballon dans les tribunes alors que le but adversaire était vide.

10. Et enfin, Kimpembe et son match face à Leipzig

Kimpembe, même si on l’aime et même s’il nous a prouvé qu’il pouvait briller dans certains matchs, il peut malheureusement aussi être très inconstant. Et c’était le cas face à Leipzig en 2021 : il y avait déjà plusieurs erreurs au match aller, et Kimpembe a encore souffert face à André Silva avant de rapidement couler dans le match. Perdant ses duels face à Nkunku sur l’ouverture du score (8e), il est ensuite averti après deux énormes fautes (32e), puis en deuxième période, il concède finalement penalty aussi logique qu’inutile (89e).

Le PSG s’en sortira quand même (2-2), mais il faut reconnaitre que les phases d’irrégularités du joueur ont tendance à agacer les Parisiens.

Les plus gros ratés du foot, c’est pas mal aussi, histoire d’être encore un peu plus frustré après ce top :)