Vous connaissez peut-être la formule « si ces murs pouvaient parler », généralement utilisée pour pointer un lieu dans lequel sont arrivées des choses importantes. Eh bien on s’est demandé ce que diraient les murs de nos maisons si elles devaient vraiment être honnêtes sur nos petites personnes. Parce que franchement, on est jamais autant soi même que quand on est seuls chez soi.

1. La salle de bain

Le lieu dans lequel on est plus souvent à poil qu’habillé et où on donne d’infâmes concerts sous la douche. Entre les « putain il vient de remettre le même caleçon deux jours de suite » et les « mais qu’est-ce qu’elle chante mal cette conne », y’a des chances pour que ce soit pas la salle de la maison qui ait le plus de considération pour nous.

Crédits photo : Topito

2. La cuisine

Pour le commun des mortels dont je fais partie (ceux qui n’ont pas de talents culinaires incroyables), la cuisine c’est un peu le lieu qu’on salit le plus. A peine on a tout nettoyé, c’est parti pour faire une pâte à crêpes et foutre de la farine partout comme un boulanger sous speed. Du coup, cette pauvre salle pourrait clairement dire des trucs du genre « vas-y étouffes toi avec ton bout de fromage gros sac », « putain, elle a réussi à mettre de la sauce tomate DERRIÈRE le meuble », « l’enfoiré il refait sa tarte au maroilles » ou encore « mets un slip bordel, on cuisine pas à poil! »

Crédits photo : Topito

3. La chambre

Dans la chambre on fait des trucs qui peuvent être bien plus dégueulasse que dans la cuisine, mais avec moins de bouffe (sauf si c’est votre délire, je veux offenser personne). Par conséquent, la pièce doit forcément se dire des trucs du style « comment elle pue de la gueule le matin c’est ouf », « putain mais ça se branle tout le temps c’est pas possible » ou encore « mais oui, fais comme si tu dormais, je sais très bien que t’as pété gros porc ».

4. L'entrée

C’est pas forcément la pièce dans laquelle on passe le plus de temps, mais elle nous voit sortir et rentrer chez nous de façon assez inévitable (enfin à moins que vous ne sortiez par votre fenêtre). Du coup elle doit clairement penser des trucs du genre « regarde moi ça, elle est complètement bourrée encore, à 17h », « eh beh, il ramène déjà une nouvelle meuf, elle est pas restée longtemps la dernière » ou le fameux « il va gerber, il va gerber c’est sûr ».

5. Le bureau

Selon une étude vraie à 42%, près de 80% des gens qui ont un bureau chez eux n’y travaillent pas. En réalité la pièce devient un genre de foutoir dans lequel on « range » toutes nos merdes et qu’on finira bien par trier un jour ou l’autre. Dans les faits, le bureau pourrait sans doute penser « y’a quelqu’un ? Pourquoi personne ne vient jamais ici ? », « putain, à 2m2 près j’aurai pu être la chambre » ou encore « et voilà, elle a encore un nouveau projet à la con qui va durer deux mois… Fabriquer des bougies à base de lait caillé mais quelle connerie… »

Crédits photo : Topito

6. Le salon

On appelle ça aussi la pièce de vie, vu qu’on vit dedans visiblement, ce qui ne veut pas dire qu’on est mort dans les autres pièces, rassurez vous. N’empêche qu’on y passe une bonne partie de notre temps et par conséquent le salon aurait un paquet de choses à dire également. « Nan mais ils vont pas faire ça là quand même, la dernière fois ils ont tout salopé, y’a une chambre pour ça » ou encore « il regarde que de la merde sans déconner ».

7. Le grenier

Franchement personne n’a de grenier, si ? Du coup le seul truc que pourrait penser cette pièce c’est « est-ce que j’existe vraiment ? »

8. La cave

Personnellement je n’ai pas de cave, pas parce qu’elle n’est pas fournie avec l’appartement que je loue, mais parce qu’apparement, produire de l’alcool frelaté dans sa cave est interdit par la loi et on peut du coup s’en faire interdire l’accès. Triste et injuste vous en conviendrez. Quoi qu’il en soit, les caves pourraient clairement penser de nous « eh bah la caisse de pinard elle descend bien vite », « il s’est encore endormi là ce con » ou encore « sans déconner, venir se planquer ici pour fumer à trente ans c’est pas glorieux ».

9. La chambre d'ami / des gosses

C’est un peu la pièce bonus celle là, selon si vous avez des enfants ou non. Il s’en passe aussi des choses dégueu là dedans entre les couches pleines (si c’est une chambre d’enfant) / tes potes qui se chopent en soirée quand ils dorment chez toi (si c’est une chambre d’amis). Quoi qu’il en soit voici ce que pourrait penser cette pièce dans ces deux cas de figure : « Mais il va jamais arrêter de chialer sérieux ?? » ou « Les gens viennent vraiment ici juste pour niquer ».

10. Les toilettes

Une seule putain de phrase : « Sors de là espèce de gros dégueulasse, j’en peux plus. ».

« Dur dur d’être un bébé » chantait Jordy, mais en même temps c’est facile à dire quand on est pas une maison. Ok ça ne veut rien dire, mais ça pourrait. Bon en attendant que votre salon continue à vous juger vous pouvez aller voir les pires photos d’annonces immobilières, là c’est clairement nous qui jugeons les pièces.