Vous en avez marre de votre vie morne et triste, de ce cruel manque d’argent, d’affection et de respect de vos pairs ? Vous voulez goûter à la grande vie, vivre dangereusement, bruler la vie par les deux bouts et finir à 50 ans mort dans votre immense piscine abattu par la police ? Alors ce top est fait pour vous parce que je m’en vais vous donner les conseils pour devenir un vrai baron de la drogue et éviter de finir dans la liste des pires dealers de drogue.

1. Suivre une formation dédiée finançable par le compte CPF

Ne croyez pas que le métier de baron de la drogue est aussi facile à apprendre que celui de neurochirurgien ou de designer d’autoroutes. Pour arriver dans les hautes sphères de ce milieu très en vogue vous trouverez néanmoins une ou deux très bonnes formations à la maison d’arrêt de Nancy totalement finançables par le compte CPF. De quoi vous lancer sereinement dans ce nouveau métier plein d’avenir.

2. Acheter une parcelle pour cultiver votre drogue

Pour lancer votre affaire vous allez devoir commencer au bas de l’échelle. Procurez-vous la vieille ferme d’une famille de paysans douteuse et embauchez-les pour produire votre pavot. En les formant bien vous devrez rapidement avoir une première cargaison de drogue à vendre dans les rues de votre ville et récupérer votre investissement qui vous permettra de grandir et d’acheter un tigre de compagnie. J’insiste sur le fait que cela doit être votre premier achat.

3. Recruter une équipe de gagnants

Exactement comme quand on vous avait conseillé pour devenir un bon patron de startup il vous faut également une bonne équipe pour faire tourner votre business de drogue. Des soldats armés pour défendre votre territoire, un comptable véreux, des chimistes et des botanistes pour élaborer votre produit, des dealers pour l’écouler mais aussi un sosie de votre star préférée pour alimenter vos réseaux sociaux et envoyer du rêve.

4. Trouver un allié de poids

Vous n’arriverez probablement pas à monter tout en haut de l’échelle sociale des narcotrafiquants tout seul, il va vous falloir un allier de poids. Trouvez un narcos influent et proposez lui de vous associer en lui vendant votre stock à un prix dérisoire. Une fois cette nouvelle alliance scellée vous pourrez vous faire tous les deux un « matching tatoo », symbole de cette amitié fructueuse, comme un dauphin ou une chaine de vélo.

5. Récupérer les territoires de vos rivaux

Maintenant que vous avez votre produit il faut le vendre, mais les bons coins de deal sont comme les bons coins à champignons des Ardennes : sauvagement gardés par des types louches accompagnés de dragons de komodo. Vous attaquer aux vendeurs et soldats adverses ne vous mènera à rien, il vous faudra directement vous débarrasser du chef du cartel opposé en empoisonnant son jus d’orange pour lui filer une chiasse mortelle ou lancer une rumeur qui dit qu’il est un indicateur du FBI ou qu’il a aimé le film « Les petits mouchoirs » pour réduire à néant sa crédibilité.

6. Acheter une villa immense

Maintenant que vous commencez à peser dans le milieu du traffic de drogue il faut placer intelligemment vos revenus tout en évitant d’attirer l’attention des représentants de la justice. Pour cela, rien de mieux que de faire construire une immense villa à la vue de tous complètement entourée par une piscine et dans laquelle on trouve une douzaine d’héliports, de nombreux trampolines, des animaux exotiques en liberté, un immense yacht garé sur la pelouse et Lionel Messi que vous payez uniquement pour faire des tirs au but dans votre jardin et pour s’occuper de Pedro, votre fils adoptif de 35 ans.

7. Avoir des animaux de compagnie qui dissuadent les voleurs

Afin de protéger au mieux votre territoire il est primordial de faire le choix d’adopter des animaux de compagnie menaçants. Privilégiez les hyènes, les crocodiles, les pumas, les tigres et les ours mais ne négligez pas les chiens interdits dans certains pays comme le caniche, autrefois appelé par les tribus mongoles « la mort frisée ».

8. Arroser régulièrement les policiers corrompus

Qui dit activité illégale dit précautions avec les représentants de la loi. De manière générale les gouvernements se fichent que vous fassiez quelque chose d’interdit tant qu’ils touchent leur part des profits, si arroser les policiers peut vous aider à survivre un temps il faudra surtout penser à refiler de la drogue ou du pognon aux chefs d’états ou ministres du pays dans lequel vous travaillez. Attention cependant à ne pas trop vous attacher à eux, les personnalités politiques sont bien moins dignes de confiance que les narcotrafiquants.

9. Ne jamais (JAMAIS) vous droguer sur votre propre stock

Vous avez vu les films Scarface, Blow et Jet Set 2 ? Alors vous avez probablement retenu le fait que prendre de la drogue est mauvais pour votre corps et votre jeu d’acteur dans le cas de Jet Set 2. S’il vaut mieux ne jamais vous droguer pour rester en vie et espérer mourir dans une fusillade ou finir vos jours en prison, on vous conseille d’en rester à la fumette et aux sucrettes si vous décidez vraiment de plonger dans l’addiction.

10. Trahir tout le monde jusqu'à vous faire buter ou finir en prison

La fin de votre carrière a deux embranchements possibles : mourir tué par vos adversaires ou la police ou être emprisonné et accepter une réduction de peine en devenant indicateur pour le FBI. Dans tous les cas ne visez pas une carrière longue et prospère, le métier de baron de la drogue est un moyen de consumer votre vie rapidement comme on brûle un orphelinat pendant une soirée de nouvel an bien arrosée et ne devrait pas durer plus de dix ans. Profitez donc de chaque instant.

Et sinon on vous conseille les meilleurs films sur la drogue pour bien vous former ou les cartels de drogue les plus flippants, prenez en de la graine.