En été il y a un ennemi : la guêpe. Mais en fait c’est débile parce que les guêpes ne piquent quasiment jamais et pour peu que tu partages ta côte de bœuf avec elle, elle te laissera tranquille. Non. Le vrai ennemi de l’été, ce n’est pas la guêpe mais… le frelon. Asiatique ou pas, cet insecte ultra agressif vient taper l’incruste de plus en plus chaque été dans nos maisons, et c’est un peu flippant. Alors pour t’aider, nous te livrons le guide ultime afin de survivre à cette nouvelle cohabitation.

1. De base, on évite que le nid s'installe

C’est tout con mais le meilleur moyen de se débarrasser d’un nid de frelons c’est de ne pas avoir de nid au départ (logique OU PAS LOGIQUE ?). « Ouais super mais koman on fé » êtes-vous certainement en train de penser (hyper chaud de penser avec des fautes d’orthographe). Eh bien on commence par faire fuir les frelons. Sans insecticide PLEASE. Vous pouvez brûler de l’encens ou du café moulu, vaporiser du vinaigre blanc et du citron. En ce qui concerne les nids plus précisément, il faut éviter que la reine ne ponde. Malheureusement, elle ne se trimbale pas avec une couronne et une longue traîne donc il est difficile de la reconnaître. Voilà. J’ai pas plus de conseils à vous donner. Si vous êtes moyennement satisfait, n’hésitez pas à ne pas me le faire savoir.

2. Ne jamais JAMAIS approcher le nid pépouze pour gérer le dossier vous-mêmes

Les frelons ne sont pas les animaux les plus câlins. Mais quand on touche à leur nid, ils deviennent carrément véner. Donc la première chose à savoir c’est de rester à ta place quand tu mets la main sur un nid et de ne pas t’en occuper avec tes petites menottes. A moins d’avoir une armure en acier, l’opération peut s’avérer dangereuse. Il est conseillé de ne pas approcher à moins de 5 mètres du nid pour être tranquille.

3. Contacter la mairie

D’abord bien sûr vous dites « bonjour », ensuite vous demandez « comment ça va » puis vous fait un brin de causette parce qu’on n’est pas des sauvages. Après 17 minutes d’échanges cordiaux, vous pouvez amener l’objet de votre appel : « sauvez-moi, je suis face à un nid de frelons tueurs ». Alors seulement, la mairie vous renverra soit vers les pompiers soit vers une entreprise privée, ça dépend des régions. Faut savoir que les nids de frelons étant de plus en plus fréquents, l’intervention est désormais payante.

4. Laisser tomber les pièges à frelons

Quand on en a marre des frelons, on a vite tendance à opter pour la mise à mort. Si possible lente et douloureuse. Mais en fait ça sert à rien. Déjà parce que dans la vie on ne bute pas les insectes. Même si on trouve ça moche, même si ça fait peur, même si le mille-pattes est dans ton lit et que c’est relou. C’est moralement interdit. Ouais je sais c’est décevant d’apprendre que même les frelons n’ont pas le droit de se prendre un coup de savates mais sache qu’un piège à frelon n’aura aucun impact sur la population de frelons et n’empêchera pas l’existence du nid.

5. Déménager

Y’a un moment, on va pas tortiller, si on ne peut pas tuer les frelons ni supprimer un nid par nos propres moyens, peut-être qu’il faut accepter cette dure loi de la nature et quitter les lieux. Alors après je dis pas hein, si vous êtes proprio vous pouvez peut-être revendre votre bien et demander à la reine des frelons de gérer les visites (elle vous doit bien ça).

6. Mettre un costume de frelons et aller butiner un coup

« Sois proche de tes amis, et encore plus proche de tes ennemis ». C’est pas moi qui le dit, c’est Michael Corleone dans le Parrain. Avec ce nouvel outfit QUALI, vous pourrez sans demi-mesure intégrer vous-même le nid de frelons. Humainement, vous sortirez grandi de cette expérience.

7. Devenir apiculteur et installer des ruches juste à côté des nids de frelons en guise d'appât

OK les abeilles c’est important rapport au fait que sans elles on meurt et tout. Mais en vrai les frelons c’est tellement relous et ils sont tellement violents avec les abeilles (pour vous faire un avis je vous renvoie à cette vidéo de frelon découpeur d’abeille, c’est pire qu’un film d’horreur) qu’on peut estimer qu’ils s’attaqueront aux abeilles en ruche avant de venir te piquer.

Non je rigole, ne faites pas ça.

8. Insulter leurs ancêtres

Le frelon est connu pour sa haute susceptibilité. Plus vous serez verbalement violent avec lui, plus il se morfondra dans une tristesse inégalée. C’est pour cette raison que parfois le soir avant la tombée de la nuit on entend le triste chant des frelons dépressifs qui ont été humiliés publiquement. Si vous, ça ne vous gêne pas d’adopter ce genre de comportement dégradant, qu’est-ce que vous voulez que je vous dise.

Et figurez-vous que le Frelon Vert n’a jamais été piqué par un frelon EN FAIT.

Et sinon on a aussi les conseils de survie quand tu es face à un ours ou encore les conseils pour survivre sur une île déserte.