Vous aussi vous êtes du jour à avoir des recherches Google type : « chronophage définition larousse« , à vous demander sans cesse quand vous rédigez un mail si on dit un après-midi ou une après-midi ? La langue française essayera toujours de nous jouer des mauvais tours, avec ses règles qui n’en sont pas, ses exceptions, et toutes ces incohérences de la langue… Alors on s’est dit que dans cette quête de perfection, on devait vous venir en aide. Parce qu’en période confinement, quand on doit déjà se taper l’école à la maison, il est utile d’avoir un coup de pouce pour enseigner le français à ses mioches.

1. Tentacule

On dit « un ». Le grand classique que vos professeurs adorent vous sortir pour vous piéger ! Eh oui, tentacule est masculin même si ce n’est pas très beau à dire. Mais tentacule, c’est pas jo-jo de base de toute façon.

2. Haltère

On dit « un ». Difficile à retenir, mais c’est le mot que vous risquez d’entendre massacré dans les salles de sport par les profs de fitness et autres.

3. Oasis

On dit « une ». Une oasis c’est UNE zone de végétation isolée dans un désert. Maintenant que vous savez, vous vous ne vous tromperez plus. Pendant au moins UNE minute. Voilà vous avez déjà oublié. (A noter que wiktionary nous informe que le mot est aussi « attesté au masculin »)

4. Testicule

On dit « un ». Même si ce mot à une consonance féminine, c’est bien masculin. En même temps c’est assez logique. Dites « couille » pour ne plus vous tromper.

5. Échappatoire

On dit « une ». Peu de gens font 100% sur ce top, ne soyez pas trop dur avec vous même. Vous valez mieux que ça. Si, si.

6. Entracte

On dit « un ». Comme ça, en plus de vous la raconter en disant que vous êtes allé à l’opéra, vous pourrez en plus apporter une petite touche grammaticale.

7. Orbite

On dit « une ». A priori, pas difficile de s’en souvenir, il y a même un moyen mnémotechnique avec un mot de même sonorité et de même genre pour s’en souvenir, mais on ne vous le citera pas, on est des gens bien.

8. Solde

On dit « un ». Même si au final on dit toujours « des ». Parce que quand on part pour acheter un truc, on revient toujours avec plusieurs. CQFD. (A noter que la solde existe aussi au féminin, mais il s’agit de « la paie octroyée par l’armée à un de ses membres militaires ».)

9. Après-midi

On dit « un ». Et aussi « une ». Donc ça va, mais on hésite. Et il y aura toujours quelqu’un pour vous reprendre de toute façon, que vous choisissiez l’un ou l’autre.

10. Alvéole

On dit « une » tous les jours. Mais le dictionnaire de l’académie dit encore « un », même si personne ne l’utilise. En même temps, c’est pas comme si on l’utilisait tous les jours non plus. Au pire, vous avez le droit de dire « l’alvéole » pour ne pas être emmerdé, ça marche bien aussi.

11. Chips

On dit « un », ou « une ». L’usage hésite. Enfin comme les Soldes, on dit surtout « des ». Parce qu’on ne connaît pas un seul être humain capable de manger seulement UNE chips. C’est tout ce que ça te fait quand je te dis qu’on va manger des CHIPS ?

12. Pétale

On dit « un ». Assez peu de gens ont du mal avec ce mot, mais il existe des partisans du « une pétale » qui seraient prêt à envahir l’Académie Française pour prouver la féminité de ce mot.

13. Anagramme

On dit « une ». Si, on dit « une », c’est la loi et pis c’est tout.

14. Ovule

On dit « un ». Alors faites attention au genre quand vous utilisez ce mot. Globalement faites attention tout court, c’est rarement dans une phrase anodine.

15. Bretzel

On dit « un ». Mais on dit « une » en Alsace et en Allemagne, là où on s’y connait en matière de bretzel. Alors ok on dit les deux. Mais si vous voulez passer pour un expert, un bretzelos, dites « une ».

16. Éclair

On dit « un ». Même s’il est au chocolat ou au café.

17. Clope

On dit « une ». Mais à l’origine, c’était plutôt masculin, et ça désignait un mégot. Avant d’être utilisé au féminin, pour désigner la cigarette.

18. Wi-Fi

Un débat sur lequel on ne tranchera jamais.

19. Enseigne

On dit « une » bien sûr. Mais il est arrivé qu’on dise « un » pour qualifier un officier porte-drapeau.

20. Oeuvre

Eh oui puisqu’il fait partie des mots qu’on peut utiliser à la fois au féminin et au masculin. EN revanche le sens n’est pas le même pusiqu’on parle de « gros oeuvre » par exemple pour désigner les fondations d’un bâtiment.

Et dans un autre genre il existe aussi tout plein de mots qui ont changé de genre dans l’histoire. Ils font chier quand même. Heureusement on a les insultes françaises qui mettent tout le monde d’accord.

Allez péqueroute comme disent les jeunes.