Les pigeons, c’est vraiment l’animal qui suscite le plus de mépris. Cela dit, il arrive parfois (souvent) (tout le temps) que l’on se comporte nous-mêmes comme des pigeons intersidéraux. On vous a demandé de partager avec nous vos pires expériences de la pigeonnerie afin de rire ensemble, mais avant tout de rire de vous.

1. L'angoisse des livraisons de meubles

« Quand j’ai refusé une livraison de meuble parce que c’était un gros meuble et qu’ils voulaient pas le monter ou m’aider à le monter sur 3 étages. Et que j’ai fini par payer 20€ pour qu’ils reviennent me le livrer une autre fois, en le laissant toujours au pied de l’immeuble, et toujours sans m’aider. »

Témoignage de Julien, pas l’homme le plus dégourdi de l’histoire de la gourde.

2. Le racket des contrôleurs

« Une fois j’ai grugé le métro, je me suis faite contrôler et donc je devais payer une amende. Le terminal des contrôleurs ne marchait pas donc je ne pouvais pas payer par carte. Du coup la contrôleuse m’a demandé combien j’avais sur moi, j’ai sorti un billet de 20 euros qu’elle a mis dans sa poche. »

Témoignage de Louise, recherchée actuellement par les forces de l’ordre.

3. Tout ça pour se taper Hanouna et la téléréalité

« Payer la redevance TV de 138€ alors que le nombre de fois où je l’ai regardée se compte sur les doigts de la main. »

Témoignage de Vincent, un citoyen déçu.

4. Toujours se méfier du voisinage

« Une fois mon voisin vient pleurer chez moi parce qu’il est à la dèche. Pour le dépanner je lui rachète sa PS3 à 100 euros, alors que j’m’en foutais complet d’avoir une PS… Quelques semaines plus tard il revient chez moi, pleurer qu’il s’emmerde car il a pas de boulot, et plus de console. Du coup je lui ai prêté la PS3, sans récupérer mes thunes… »

Témoignage de Maria, une voisine franchement sympa.

5. Les coiffeurs méchants

« Quand je suis sortie de chez un coiffeur, que je voulais juste couper les cheveux et que j’ai eu la totale : coupe, couleur, soin… »

Témoignage de Bada, victime parmi tant d’autres des ciseaux assassins.

La vérité sur les coiffeurs

Dépenser beaucoup trop de fric pour zéro résultat.

Posted by Topito on Friday, December 14, 2018

6. Quand les commerçants nous vikoss

« Quand j’ai fait un peu yolo sur le fromage et la charcuterie italienne au marché, et que j’en ai eu pour 100 euros, j’ai bien sûr pas osé enlever des choses une fois que c’était emballé et pesé »

Témoigne de Julien T. victime du lobby du fromage et des fromagers.

7. La sombre histoire des nougats solidaires

« Une fois j’étais à Rennes place du Colombier, un mec m’a abordé en me vendant des nougats pour une association caritative. Il me dit « vous voulez un nougat ? c’est un quarante et deux quatre-vingts ». Du coup en voulant faire une bonne oeuvre j’en prends deux, pensant que ça me coûterait 2,8 euros. Je lui donne un billet de 50. Il me dit qu’il manque 30 euros. Oui parce qu’en fait c’était 1 nougat à 40 euros et deux à 80. Comme j’étais honteux, j’ai accepté d’en acheter un. »

Un beau témoignage de Julien G. homme anormalement généreux du porte-monnaie.

8. Le business médiocre

« J’ai acheté 2 oreillers à 60 balles dans un truc de destock alors qu’ils valaient deux fois moins sur internet. »

Témoignage de Quentin aussi mauvais en affaires qu’une palourde.

9. La dorade de la colère

« J’ai acheté 2 filets de poissons à 49 euros une fois. »

Témoignage d’Emma, qui a du se priver d’électricité pendant deux mois pour faire plaisir à ses invités un soir…

10. On ne devrait jamais rentrer dans ces lieux...

« Quand j’suis allée chez mon opérateur pour « juste reprendre un téléphone », et que j’suis ressortie avec un nouveau téléphone, un nouveau contrat sur 2 ans, et une assurance. »

Témoignage de Maréva, porte-parole des 65 millions de Français déçus par leur forfait téléphonique.

11. La générosité radine

« Quand j’ai filé 40 euros à un mec qui pleurait dans la rue, sans chaussures et sans pantalon et qu’il m’a demandé 300 euros pour prendre un bus en Bosnie… niquant de ce fait mon acte de générosité parce que ouaich 300 euros c’est beaucoup, et la Bosnie c’est pas si beau. »

Témoignage de Pierre, une personne qui a le coeur sur la main mais qui est aussi amputé du bras.

12. La déception des licornes

« Quand (pour une fois) j’ai voulu faire plaisir à mes mômes en leur achetant un gros ballon chacun et que là le vendeur ambulant me demande 15€ par ballon ! Et tu sais que tu ne peux pas faire marche arrière sinon c’est la crise. Pris au piège… Bim 30 balles pour 2 licornes géantes qui vont flotter dans ton salon avant de mourir complètement dégonflées 4 jours après. »

Témoignage de Céline, une mère dévouée de deux enfants ingrats.

13. Vous vous rappelez de la pub des collants indéchirables ?

« Quand je craque face à des pubs Facebook et que je reçois quelque chose qui n’a rien à voir avec ce que j’ai commandé. »

Témoignage d’Arianne, mais de tous les utilisateurs de Facebook (et insta) qui se sont déjà fait arnaquer au moins une fois sur ce genre de publicités Wish totalement foireuses.

14. La vérité sur les tueuses

« Quand j’achète un paquet de cigarette 10 euros alors que chaque cigarette me rapproche un peu plus de la mort………… »

Témoignage posthume de Séverine, décédée d’un accident de trottinette.

15. La véritable fashion victime

« J’ai acheté un pull vintage à San Francisco dans une frippe 25$. J’ai découvert en rentrant que c’était un pull Zara à 15 euros. »

Témoignage de moi. C’est le pull qu’on retrouve à 4e sur cette annonce Vinted. J’ai vraiment fait une mauvaise affaire jusqu’au bout.