Avoir un salaire c’est bien pratique. Mais avoir de l’argent en plus de son salaire c’est encore plus pratique. C’est pour cette raison que certains métiers sont exposés au concept de pourboire, généralement les serveurs en premières ligne, puis les ouvreurs au théâtre. S’il arrive que des gens là reçoivent les pires pourboires de l’histoire, nous on pense que plein d’autres métiers mériteraient des pourboires et on va le prouver illico pesto rosso.

1. Les infirmiers

Pourquoi, en fait ? c’est vrai qu’on les avait bien applaudi pendant le premier confinement mais je pense qu’ils auraient préféré des tunasses (ces gros vénaux d’infirmiers). Evidemment dans le panier, vous me foutez aussi les urgentistes (gros tips pour eux, même si en vrai ils pourraient se servir dans les poches des gens inconscients sur les brancards), les médecins de manière générale (sauf les podologues, zéro respect pour ces gens).

A quel moment leur glisser un petit billet subtilement ? laisser dépasser un petit billet de 5 euros sous le pansement qu’ils doivent vous changer (à adapter en fonction du soin qu’ils sont censés pour prodiguer).

Mais ce sont surtout des êtres bienveillants et à l'écoute. A quand la Légion d'Honneur ?

Posted by Topito on Wednesday, October 16, 2019

2. Les éboueurs

Pourquoi, en fait ? parce qu’ils nettoient notre merdier et sont moins bien payés qu’un happiness chief manager alors qu’ils contribuent bien plus à notre bonheur (un peu de populisme, ça n’a jamais fait de mal).

A quel moment leur glisser un petit billet subtilement ? Bah… quand ils viennent te le demander, généralement en fin d’année pour leurs étrennes. ET OUAIS MON POTE EN FAIT TU POUVAIS LEUR DONNER DES TUNES DEPUIS LE DEBUT ET TU L’AS JAMAIS FAIT PARCE QUE T’ES UN GROS RADIN.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Georges Seguin (Okki)

3. Les assistants sociaux

Pourquoi, en fait ? ils aident des gens en galères à trouver des aides sociales pour pouvoir manger et garder un toit. Finalement, les assistants sociaux, ce sont un peu les courtiers du pauvre alors ça semblerait normal que ceux qui vivent avec un RSA leur filent un bon petit pourboire. C’est du bon sens au bout d’un moment.

A quel moment leur glisser un petit billet subtilement ? quand l’assistant social t’a trouvé un logement dans un foyer pour que tu dormes pas sous un pont ce soir. Avec tout l’argent récolté de la manche tu peux lâcher un bifton de 50e.

4. Les pompiers

Pourquoi, en fait ? disons qu’ils font un métier plutôt utile rapport au feu et tout, en général on est assez content de les voir débarquer. Enfin je sais pas vous mais quand mon immeuble est en feu et que je suis en train de m’asphyxier dans ma chambre avec mon chat dans les bras et qu’ils viennent toquer à là fenêtre, je me dis rarement « oh non, v’la encore les autres cons qui débarquent » (même si ça fait sans aucun doute partie des plus grosses conneries entendues par les pompiers).

A quel moment leur glisser un petit billet subtilement ? si possible après qu’ils aient éteint le feu pour pas que le billet soit cramé sinon ça la fout mal.

Crédits photo (Domaine Public) : U.S. Navy photo by Mass Communication Seaman Barry Riley

5. Les téléconseillers

Pourquoi, en fait ? ils se prennent des vents à longueur de journée pour essayer de vendre des trucs dont on n’a rien à carrer, tout ça dans l’espoir d’obtenir une potentielle commission toute claquée. C’est pas une vie. Aidons-les.

A quel moment leur glisser un petit billet subtilement ? la prochaine fois, avant d’essayer de vous débarrasser d’un télévendeur, proposez-lui quand même de lui faire un Lydia ou de lui envoyer un petit chèque de 2 euros par voie postale.

6. Les pilotes d'avion

Pourquoi, en fait ? frérot, t’as traversé la planète dans un gros truc en acier et t’es toujours en vie. Ne remercie pas le ciel. Remercie les pilotes.

A quel moment leur glisser un petit billet subtilement ? pendant une zone de turbulences, tu fonces vers le cockpit, tu leur balances un chèque roulé en boule dans la nuque, ça va les motiver à pas se crasher à coup sûr.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Olivier Cleynen

7. Les banquiers

Pourquoi, en fait ? on se plaint souvent des banquiers qui font payer des AGIOS et se démerdent pour te mettre encore plus dans la merde quand tu y es déjà. Mais dans le fond, on sait bien que les banquiers sont là pour nous aider, c’est pour nous éduquer qu’ils font tout ça.

A quel moment leur glisser un petit billet subtilement ? dites-leur de se faire plaisir à votre prochain découvert d’un regard entendu.

8. Les pharmaciens qui ont du apprendre à nous fourrer des cotons tige dans les nasaux

Pourquoi, en fait ? je connais pas de gars qui ont vu plus de crottes de nez qu’eux depuis un an.

A quel moment leur glisser un petit billet subtilement ? en cachant une pièce de deux euros dans ton nez.

9. Les gens qui tiennent des épiceries ouvertes toute la nuit

Pourquoi, en fait ? quand tu n’as plus rien à boire chez toi et qu’il est 3h du mat’ et que tu as une horde de potes bourrés prêts à boire de l’eau de Javel pour continuer la soirée, c’est l’épicerie qui vous sauve. Même pour boire du mauvais vin à 20 euros.

A quel moment leur glisser un petit billet subtilement ? juste en payant le prix des produits vendus.

10. Les serruriers

Pourquoi, en fait ? OK les mecs te facturent déjà un smic pour ouvrir ta porte alors que tu t’es enfermé dehors comme un gros teubé, mais il n’y a qu’eux pour manier cette radio et la glisser dans ta porte de façon à forcer la serrure. Si, si je vous assure. Et puis avouez que ce serait galère de toujours se balader avec une radio.

A quel moment leur glisser un petit billet subtilement ? rouler en boule un billet dans le trou de la serrure.