Le cinéma est l’art du mensonge, on essaie toujours de nous faire croire des trucs invraisemblables sur des sujets divers et on finit par le prendre pour une vérité vu qu’on n’y connait rien. Aujourd’hui on a décidé de parler d’un sujet bien gai : la mort, parce que le cinéma raconte pas mal de conneries sur ce sujet et qu’il est temps de rétablir la vérité.

1. Une balle dans le bras ou la jambe peut très facilement vous tuer

Vous voyez ce moment dans les films où un personnage prend une balle dans un membre et continue de tirer sur les ennemis ou balance à ses compagnons « continuez, je vous rattrape » et qu’il s’en sort ? Dans la vraie vie une balle à ces endroits qui ne semblent pas « vitaux » peuvent tout à fait être mortels, car la victime peut rapidement se vider de son sang et ne pas se relever.

2. La mort par injection n'est pas du tout indolore

Dans pas mal de films américains on nous fait croire qu’une exécution par injection est indolore, sinon ça ferait un peu mauvaise pub pour la peine de mort vous allez me dire. Le truc c’est qu’en réalité ce n’est pas aussi rapide et « calme » qu’on nous le montre, beaucoup de condamnés à mort souffrent véritablement dans leurs derniers instants et certaines études montrent que ce type d’exécution n’est pas du tout moins douloureux que d’autres.

3. Étrangler quelqu'un à mort est vraiment très très dur

Si dans les films on nous montre souvent quelqu’un se faire étrangler à mort en quelques secondes sans que ça semble être un vrai problème pour le tueur la réalité est tout autre. Visiblement, il faut plusieurs minutes pour tuer quelqu’un de cette manière, pour provoquer une asphyxie ou une crise cardiaque, et pour y arriver, il faut avoir une force assez colossale et assez d’énergie pour tenir aussi longtemps.

4. Un défibrillateur cardiaque ne peut pas redémarrer un coeur

Vous avez tous déjà vu la fameuse scène de l’électrocardiogramme avec une ligne droite qui symbolise un coeur à l’arrêt et des médecins réussir à relancer le coeur grâce à un défibrillateur. Sauf que dans la vraie vie utiliser un défibrillateur sur un coeur à l’arrêt n’a pas vraiment d’utilité, le choc électrique est utile pour « recalibrer » un coeur qui ne bat pas au bon rythme, mais pas pour le refaire battre.

5. Les ongles et les cheveux ne continuent pas de pousser après la mort

On nous montre dans pas mal de films les trucs qui se passent dans le corps après la mort et bien souvent ce sont de grosses conneries. Le fait que les ongles et les cheveux continuent de pousser est en réalité faux, c’est seulement la peau qui s’assèche et se rétracte, ce qui donne l’impression qu’ils poussent mais ce n’est pas le cas. Ceci dit c’est moins crado que de dire « la peau s’assèche et se rétracte ».

6. Le visage d'un mort change très rapidement

Lorsque l’on voit un mort dans les films on capte directement que l’acteur a tout simplement été maquillé en blanc et qu’on lui a mis un peu de charbon pour faire les cernes, comme si mourir était fatiguant. Dans la vraie vie les morts changent de visage très rapidement et cela devient presque compliqué de les reconnaitre : la musculature se raidit (rigor mortis), toute la tension disparait ce qui fait que tous les muscles se relâchent et que la peau se détend en changeant complètement l’expression du visage.

7. Faire un feu dans une caverne peut vous faire crever

Ok, ça n’a pas vraiment l’air d’être un mensonge sur la mort au cinéma et pourtant si : dans les films où l’on voit un personnage perdu qui fait un feu dans une caverne pour se réchauffer on ne nous montre pas qu’il s’expose à une mort quasi certaine. D’une part si l’endroit n’est pas du tout ventilé vous pourriez vous asphyxier mais surtout la chaleur pourrait bien réchauffer la formation rocheuse et faire bouger les pierres jusqu’à provoquer un éboulement.

8. Les yeux des morts ne se ferment pas complètement

Il est beaucoup trop rare que les yeux d’une personne morte soient complètement fermés, ils restent généralement entrouverts, ce que les films ne montrent pas vu que visiblement tout le monde à Hollywood décide de fermer ses yeux comme s’il s’apprêtait à faire une bonne nuit de sommeil.

Et sinon vous pouvez aller voir les questions qu’on se pose sur la mort et les questions qu’on se pose sur l’incinération, des sujets joyeux et entrainants.

Sources : Cracked, Death.io, TopTenz, Time.