Le foot c’est bien sympathique, certes, mais parfois on a un peu envie de pimenter tout ça pour ne pas rester simples spectateurs. Et si en plus on a envie de picoler un peu, autant transformer un match de foot moyen en super jeu à boire. Pour ça, il suffit de quelques verres, d’amis et des merveilleuses règles de ce top.

Attention quand même : on rigole, on rigole, mais l’alcool c’est toujours avec modération, en pensant à bien manger en parallèle et évidemment sans prendre le volant après. MERCI.

1. Quand il y a une touche, on boit TOUS une gorgée

Ça tombe bien, des touches, il y en a souvent, et une gorgée, ça fait toujours du bien par où ça passe.

2. Quand il y a un corner, le premier qui crie COUP DE PIED DE COIN distribue 2 gorgées à qui il veut

Comme ça vous resterez tous super vigilants sur le déroulement du match et vous pourrez tester vos réflexes.

3. Quand il y a un but pour ton équipe, tu donnes 5 gorgées

Et si vous êtes plusieurs à soutenir la même équipe, ça va distribuer des gorgées dans tous les sens, c’est le jeu.

4. Quand il y a un but pour l'équipe adverse, tu bois 5 gorgées

Comme ça la tristesse s’accompagne d’une bonne rasade d’alcool pour oublier.

5. Quand il y a un arrêt, le premier qui crie le nom du gardien distribue 5 gorgées

Attention, il faut dire le nom et prénom, sinon c’est pas drôle. Du coup, quand c’est « Hugo Lloris » c’est facile, mais quand il faut prononcer « Gianluigi Donnarumma » après 3 verres tout de suite ça se complique.

6. Quand il y a un poteau, on change tous de place

Ça leur fera les pieds à ceux qui squattent la meilleure place du canap’ depuis le début de la partie.

7. Quand il y a un remplacement, le premier qui dit le nom du joueur sortant distribue 5 gorgées

Il gagne ensuite le titre de « roi du coaching » jusqu’à ce que quelqu’un prenne sa place.

8. S'il y a but mais qu'il y a la VAR, on fait LE JEU DE LA VAR

Là, la règle se complique :

– si tu annonces le but validé et qu’il est finalement refusé, tu bois un cul sec

– si tu annonces le but refusé et qu’il est finalement validé, tu bois un cul sec

– si tu annonces le but refusé et qu’il est bien refusé, tu donnes un cul sec

– si tu annonces le but validé et qu’il est bien validé, tu donnes un cul sec

9. Quand il y a une faute, le dernier joueur qui a les deux pieds décollés du sol boit une gorgée

Si t’es le seul de la pièce à regarder le match debout, tu vas te faire avoir comme un bleu.

10. S'il y a penalty, on lance le JEU DU PENALTY

Il suffit de placer deux bouteilles à l’extrémité de la table pour former un but. On prend un projectile (boulette de papier, capsule de bière, etc.) pour faire le ballon, et on le place à l’autre extrémité de la table. Chacun à son tour tente d’envoyer le ballon dans le but d’une pichenette. Ceux qui réussissent distribuent 5 gorgées, et ceux qui échouent boivent 5 gorgées (on les appellera « gros nuls » jusqu’à la fin de la partie, parce qu’ils le méritent).

11. S'il y a hors-jeu, on ajoute un ingrédient dans un verre au centre de la table qu'on appellera VERRE DE LA MORT

(Soyez patient, on vous explique la suite maintenant)

12. Au coup de sifflet final, le dernier qui a les deux mains sur sa tête boit l'intégralité du VERRE DE LA MORT

On est désolé pour lui.

Voilà, normalement vous êtes pompette. Vous allez sortir des phrases de gens bourrés et vous aurez besoin de ces objets pour lendemain de cuite, c’est sûr.