On sait que vous aimez beaucoup les histoires glauques avec des meurtres horribles dans tous les sens. Bonne pioche, on parle aujourd’hui de l’histoire vraie derrière le film d’horreur The Conjuring. Même si tu ne crois pas aux esprits et aux fantômes, l’histoire de la famille Perron va surement te fasciner parce que vivre dans une maison hantée, ça ne doit pas être fun tous les jours.

1. La famille Perron a affirmé que la réalité était bien plus effrayante que le film

La véritable affaire de la famille Perron a commencé en 1971, quand Roger et Carolyn décident d’emménager dans une ancienne ferme qu’ils viennent d’acheter dans l’état de Rhode Island. Ils arrivent dans leur nouvelle maison avec leurs cinq filles : Andrea, Nancy, Christine, Cindy et Avril. Plus de 40 ans plus tard, le film Conjuring sort au cinéma et Andrea Perron a confié à des journalistes qu’aucun membre de sa famille n’a eu peur en regardant le film car la réalité était bien plus effrayante. Carolyn Perron, la mère, a également dit que la scène de cache-cache était bien faite dans le film mais bien plus terrifiante dans la vraie vie. Elle a d’ailleurs refusé de venir sur le plateau de tournage (alors que son mari et ses filles y sont allés), craignant que les esprits ne s’attaquent de nouveau à elle.

2. Les voisins ont tenté de prévenir la famille du danger

Alors qu’aucun événement étrange n’était encore survenu, Carolyn Perron a reçu des conseils étranges de la part de ses voisins. On lui a notamment conseillé de laisser les lumières allumées la nuit et même carrément de fuir cet endroit avec sa famille. Peu de temps après, des objets ont commencé à changer de place sans raison valable.

3. Au début, les esprits semblaient inoffensifs

D’après leur témoignage, les enfants de la famille Perron ont rapidement senti une présence dans la maison mais les filles n’ont pas été effrayées car cette présence ne semblait pas menaçante. Apparemment, ces fantômes leur parlaient et les embrassaient sur le front avant qu’elles ne s’endorment. Franchement, j’aurais été terrifiée pour bien moins que ça.

4. D'autres esprits, moins sympathiques, sont arrivés plus tard

Au fur et à mesure, de nouveaux esprits sont venus remplacer les gentils fantômes. D’après les enfants Perron, c’est à ce moment là qu’ils ont commencé à avoir vraiment peur. Les esprits leur parlaient de corps de soldats qui seraient emmurés dans la maison. Certaines nuits, toujours à la même heure, une odeur de chair brulée se faisait sentir dans la maison, réveillant toute la famille. Ce qui semble avoir le plus traumatisé les cinq petites filles, c’est l’esprit d’un homme malintentionné. Elles n’ont jamais souhaité donner plus de détails sur ce que cette présence leur a fait subir.

5. Une des enfants s'est retrouvé enfermée dans une malle

Un jour, alors que les cinq filles jouent à cache-cache, l’une d’entre elles décide de se cacher dans une malle qui n’avait pas de verrou ni de fermeture particulière (une simple malle dont on soulevait le couvercle). Comme personne ne la trouve, la petite fille décide de sortir mais elle se rend compte que c’est impossible : le couvercle ne se soulève plus et l’enfant est bloquée à l’intérieur de la malle. Ce n’est que 20 minutes plus tard que, alertée par les cris, une des sœurs arrive pour délivrer la petite fille en soulevant simplement le couvercle. Personne n’a jamais résolu ce mystère.

6. La famille est restée 9 ans dans la maison sans pouvoir partir

Dans le film Conjuring, les Warren expliquent à la famille Perron qu’il est inutile de quitter la maison car les esprits ont choisi de les persécuter. En réalité, la raison qui a forcé la famille à rester si longtemps est simplement financière. Dans les années 70 aux Etats-Unis, entre le gouvernement de Nixon et celui de Carter, la crise économique touche de nombreuses familles. De plus, la valeur de la maison des Perron est chaque jour dévaluée à cause des événements étranges qui s’y passent. Résultat : personne ne veut racheter cette maison et les Perron n’ont pas les moyens de vivre ailleurs avec leurs cinq enfants. Ce n’est qu’en 1980 qu’ils quittent enfin ce lieu maudit pour partir vivre en Géorgie.

7. Carolyn Perron a vraiment vu une femme lui hurler dessus au milieu de la nuit

Un jour, alors qu’elle allait se coucher, Carolyn a vu apparaitre une femme en robe grise près de son lit. La femme lui aurait crié « Partez ou je vous ferai fuir avec la mort et l’obscurité » (traduction approximative). Après de longues recherches sur les anciens habitants de la maison, les Warren et les Perron ont conclu qu’il s’agissait probablement du fantôme d’une certaine Bathsheba Thayer mais il est évidemment impossible de le prouver.

8. Bathsheba Thayer n'était pas du tout une sorcière

Dans le film Conjuring, la femme qui apparait dans la maison et finit par posséder Carolyn Perron est décrite comme étant une sorcière qui aurait sacrifié son enfant au diable avant de se suicider. En réalité, Bathsheba Thayer a bien existé mais elle n’a jamais pratiqué la sorcellerie ou quoi que ce soit qui s’en rapproche. C’était une femme normale ayant vécu au XIXème siècle avec son mari. Trois de ses quatre enfants sont morts très jeunes mais il n’y a aucune mention de meurtre ou de suicide dans les archives. Bathsheba Thayer est morte en 1885 d’une crise cardiaque.

9. Ce sont des amis de la famille qui ont contacté les Warren

Les Perron n’ont jamais contacté Ed et Lorraine Warren, ce sont les Warren qui sont venus à eux. Des amis de la famille Perron sont en fait allés à une conférence organisée par les Warren dans le Connecticut et ont pu discuter avec le couple. Ils ont alors parlé des événements étranges survenus dans la maison de leurs amis et les Warren ont répondu : « Il faut absolument qu’on aille voir ».

10. Les Warren ont peut-être empiré la situation

Etrangement, la version des faits de la famille Perron et celle du couple Warren ne coïncident pas toujours. Des passages de l’histoire sont parfois incomplets ou légèrement différents. Le film Conjuring a été principalement écrit en s’inspirant de la version des faits des Warren, celle où le couple parvient à se débarrasser des esprits. Malheureusement, ce n’est peut-être pas la vérité. D’après la famille Perron, les Warren ne se sont jamais vraiment débarrassés des esprits et ces derniers sont restés les hanter des années après avoir quitté la maison.

Un peu flippant cette histoire non ? Imagine si ça arrivait chez toi… Genre là, maintenant, il y a un esprit qui te regarde depuis ton placard. Je plaisante bien sûr. Ou peut-être pas.

Sources : La PresseHistory CollectionRanker