Il y a des beaux mariages, il y a des mariages ratés, et puis il y a des mariages qui n’ont rien à voir avec ceux du commun des mortels : les mariages royaux. Forcément, quand une couronne est en jeu, quand le protocole est strict et quand tout le monde à les yeux rivés sur ton histoire d’amour, la pression est un peu plus grande. Au moindre faux pas, ça peut partir en grosse polémique.

1. Le prince Harry et Meghan Markle

La polémique, elle n’existe en fait que pour les Britanniques : ils ne peuvent pas voir Meghan parce qu’elle vient d’Hollywood, que la famille royale n’aime pas Meghan et que les médias du pays n’ont fait que la descendre. Du coup, quand Harry et son épouse ont décidé de quitter leur monde royal pour rejoindre l’Amérique, ça a été le coup de grâce. En retour, Meghan a expliqué au micro d’Oprah Winfrey qu’elle avait été harcelée par la famille royale qui avait fait preuve de racisme envers elle. On ne sait pas ce qui est vrai, ni ce qui est faux, mais la polémique existe, ça c’est sûr.

Crédits photo (CC BY 2.0) : Mark Jones

2. La princesse japonaise Mako et Kei Komuro

La fille du prince héritier Fumihito, qui est aussi nièce de l’empereur Naruhito, a eu l’audace de tomber amoureuse d’un roturier. Bon nous ça nous fait rire, mais au Japon, le fait que la princesse sorte avec un mec qui n’est pas issu de la noblesse choque tout le monde. Mais comme l’amour ça ne se contrôle pas – et après avoir hésité pendant 4 ans – la princesse Mako a bien épousé son amoureux Kei Komuro le 26 octobre 2021. Résultat, elle a perdu son statut de membre de la famille royale et renonce aux 1,1 millions d’euros donnés aux princesses lors de leur mariage. Ah oui, elle doit aussi rendre ses bijoux de princesse. Dur dur.

Crédits photo (Domaine Public) : Kounosu1

3. Le roi Édouard VIII et Wallis Simpson

À la mort de son papa George V, Édouard a accédé au trône du Royaume-Uni en 1936. Jusqu’ici, rien d’anormal. Mais, très vite, Édouard a voulu épouser une mondaine, l’américaine Wallis Simpson qui, comble du mauvais goût, était déjà divorcée. Forcément, ça a créé une crise au sommet de l’Etat, et le roi a préféré abdiquer et céder la couronne à son petit frère qui deviendra George VI (oui, le papa d’Elisabeth II). Le mec a préféré l’amour au pouvoir, et ça c’est quand même méga romantique.

Crédits photo (Creative Commons) : National Media Museum from UK

4. Le prince Charles et Camilla Parker Bowles

Après la mort de Lady Diana, le prince Charles a voulu officialiser sa relation avec Camilla Parker Bowles, femme qu’il fréquentait déjà avant de connaître son épouse. Déjà, ça, ça passait mal vu que Lady Di était très populaire. À part ça, Camilla est de la noblesse, donc c’est cool pour Charles, mais elle est divorcée. La tuile. Sa maman Elisabeth II refuse qu’il vive au grand jour avec elle, et elle n’acceptera qu’ils se marient qu’en 2005, huit ans après la mort de Lady Di. Seulement, elle a donné une condition : si Charles devient roi, Camilla n’aura pas le droit d’être reine. Difficile de dire si sa volonté sera respectée.

Crédits photo (Domaine Public) : The White House from Washington, DC

5. Victoria de Suède et Daniel Westling

En 2010, la princesse Victoria de Suède a épousé Daniel Wesling, qui n’était autre que son ancien prof de gym. C’est pas hyper bien passé au niveau de l’opinion public, mais ce qui a le plus saoulé les gens, c’est que leur mariage a coûté 10,4 millions d’euros dont au moins 8 ont été payés par le contribuable. À ce prix-là, on peut carrément comprendre la polémique.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Holger Motzkau

6. Le roi Harald V de Norvège et Sonja Haraldsen

À la fin des années 50, l’héritier du trône Harald V et la roturière Sonja Haraldsen se rencontrent grâce à leur passion, la voile. Quelques années plus tard, ils tombent amoureux mais on les empêche de se marier puisque madame n’est pas noble. Tant pis, ils continuent leur relation en se cachant. Mais au bout de 10 ans, Harald il en a marre de vivre dans le secret et, pour mettre un terme à la polémique, il balance un ultimatum : soit on le laisse épouser Sonja, soit il n’épousera jamais personne (ce qui est gênant pour un futur roi). Coup réussi puisque le roi Olav V a cédé et accepté que les deux amoureux se marient, ce qu’ils ont fait en 1968. Comme quoi c’était pas si compliqué.

Crédits photo (CC BY 2.0) : Piotr Drabik

7. Le prince Haakon de Norvège et Mette-Marit Tjessem Høiby

Haakon, c’est tout simplement le fils de Harald V dont vous avez entendu parler juste avant. Et, comme son papa, Haakon a créé la polémique au moment de choisir sa future épouse. L’élue de son cœur, c’était Mette-Marit Tjessem Høiby, une fille de banquier qui a beaucoup évolué dans le monde de la nuit et fait parler d’elle dans la presse, notamment quand elle s’est rasée le crâne dans une période de rébellion. Pour couronner le tout, elle était mère célibataire et le papa de son fils avait un casier judiciaire bien chargé. Niveau image publique, on a vu mieux, et la polémique est forcément arrivée. Heureusement, on les a laissés se marier et, après quelques excuses publiques de Mette-Marit pour son passé tumultueux, on a fini par oublier.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Frankie Fouagnthin

8. L'hypothèse de mariage de Leonor d’Espagne et Christian de Danemark

Leonor d’Espagne et Christian de Danemark sont respectivement princesse et prince dans leur pays, et ils ont à peu près le même âge. Leonor est née le 31 octobre 2005, et Chrisitian le 15 octobre 2005. Ils n’ont pas du tout prévu de se marier. Du coup, pourquoi on en parle ? Ben parce que le media espagnol Lecturas s’est amusé, en 2020, à imaginer le mariage de ces deux ados qui semblent avoir un destin assez similaire. Sauf que s’amuser, même hypothétiquement, à caser ensemble deux mineurs de 15 ans, ça se fait pas trop, du moins pas publiquement. Du coup, Lecturas s’est bien fait tacler par les autres médias, et c’est plutôt mérité.

Manquerait plus qu’il y ait un gâteau de mariage moche et des invités de mariage chiants.