En tant que « gros geek de la rédac » (des mots qui peuvent être blessants mais je les accepte) j’ai décidé de faire un top qui va lier deux passions que j’apprécie tout particulièrement : les jeux vidéo et le rire. Parce que parfois on peut tout à fait jouer à des jeux sérieux, matures, violents, compliqués mais il peut aussi y avoir dans ceux-là une dimension comique vraiment puissante. Vous l’aurez compris, on va parler de certains des jeux vidéo les plus drôles de l’histoire.

1. The Secret of Monkey Island (1990) (ex aequo)

Probablement l’un des jeux les plus drôles jamais réalisé qu’on place volontairement en première place (ex aequo avec le suivant) pour les nostalgiques, les vrais. Un pur régal comme on en fait plus : des répliques vraiment drôles, des scènes cultes, une histoire prenante… Un point and click de haute volée, si ce n’est le meilleur jeu du genre.

2. Portal 1 et Portal 2 (ex aequo)

Sortis respectivement en 2007 et 2011, les deux jeux de la meilleure trilogie en deux volets de l’histoire des jeux vidéo sont littéralement à mourir de rire. Les machines qui assistent et interagissent avec le joueur ont des répliques tellement stupides que ça en devient vraiment drôle, comme ces tourelles qui vous tirent dessus dans le but de vous tuer tout en vous proposant avec une voix monocorde de devenir leur ami. On vous avait montré les preuves que Portal est le meilleur jeu vidéo du monde, on n’avait pas menti.

3. South Park : The stick of truth / The fractured butthole

Pour apprécier ces jeux il faut avant tout être un bon fan de South Park, forcément si vous ne kiffez pas l’humour de la série vous risquez de passer à côté du jeu. Les centaines (et centaines) de références cachées dans les deux jeux sont de petits plaisirs qu’on se prend à découvrir, tout en suivant une histoire digne d’un film des créateurs de la série. Après y avoir joué les trucs que vous ignorez sur South Park n’auront plus aucun mystère pour vous.

4. The Stanley Parable (2013)

Petit bijou du jeu indépendant, ce jeu assez court (mais qui vaut le détour) explose les codes du jeu vidéo. Vous contrôlez un employé de bureau qui se retrouve à son poste de travail pendant qu’une voix off commente tous vos faits et gestes, tous vos réflexes de joueurs et tout ce que vous pensez à faire avant même que vous ne le fassiez. Une expérience vraiment drôle et intelligente qui a en plus le mérite d’être originale. Comme un chili au chocolat.

5. Goat Simulator (2014)

On peut s’accorder pour dire qu’il y a un simulateur pour à peu près tout dans le monde du jeu vidéo, mais quand le jeu « Goat Simulator » est arrivé, le monde n’y était pas préparé. Vous contrôlez une chèvre à qui vous pouvez faire faire n’importe quoi, jusqu’à s’envoler dans les airs accrochée à une fusée. Un univers complètement décalé qui a été un immense succès pour un tout petit projet.

6. Bully (2006)

Quand les créateurs de GTA s’attaquent à la vie dans un établissement scolaire vous pouvez facilement imaginer que ça va devenir complètement con. Et ça l’était, vous y jouez une brute qui tabasse les autres élèves, triche en cours, terrorise l’établissement et fait toutes les conneries imaginables. Un exutoire pour toute une génération traumatisée de l’école.

7. Saints Row IV (2013)

Difficile d’aborder les jeux drôles sans citer au moins un volet de la saga Saints Row. Ok, le studio essaie d’en faire des caisses pour rendre les jeux rigolos mais le quatrième était particulièrement débile et tout était possible. La scène en vaisseau avec « What is love » de Haddaway qui se lance, reste à ce jour complètement culte.

8. Psychonauts (2005)

Psychonauts (et sa suite Psychonauts 2) créés par l’auteur de Monkey island vous emmènent dans une multitude d’univers complètement loufoques et drôles puisque vous plongez dans l’esprit de plusieurs personnes pour soigner leurs troubles psychiques (mais c’est fun rassurez-vous). Le tout se présente sous forme d’un bon jeu de plate-forme dans lequel on rigole pas mal.

9. It takes two (2021)

Sans être LE jeu le plus drôle du monde dans ses dialogues, It takes two arrive à faire mouche avec quelques répliques, notamment celles du Dr Hackim. Mais c’est surtout l’aventure qui est drôle et continue sans cesse de se renouveler. Le jeu fait partie des meilleurs jeux en coop et a gagné le prix du meilleur jeu de l’année aux « oscars » du jeu vidéo, si avec ça vous hésitez encore vous êtes probablement le batteur du groupe Kyo.

10. Destroy All Humans! (2005)

Contrôler un alien dans les années 50 qui veut détruire l’humanité, voilà le topo de ce jeu qui est clairement cartoonesque et à prendre comme tel. Bon je vous cache pas j’ai jamais testé le jeu donc je ne peux pas trop vous dire ce que ça donne mais il a de bons avis et semble assez drôle. Pour me rattraper je vous donne la traduction en français du titre du morceau « Hotel California », ça veut dire « Hôtel Californie ».

11. Jazzpunk (2014)

Un jeu d’enquête et de puzzle comique déjà sur le papier ça semble super original. Mais Jazzpunk est beaucoup, beaucoup plus que ça. C’est un jeu qui va littéralement vous faire rire du début à la fin grâce à des gags à la con mais aussi un nombre incalculable de trucs cachés dans les décors que vous pourrez découvrir (ou facilement louper). Si toutefois vous riez sans raison deux mois après avoir terminé le jeu veuillez consulter, c’est pas normal.

12. Deadpool (2013)

On avait un peu peur quand un jeu Deadpool avait été annoncé mais finalement la surprise était plutôt bonne (si vous ne saviez pas qu’il y avait un jeu allez faire un tour du côté des trucs que vous ignorez sur Deadpool). Le studio avait bien capté la personnalité du personnage et c’était toujours marrant de voir le mercenaire s’adresser directement au joueur pour lui dire qu’il faisait de la merde. Bon en dehors de ça le jeu ne brillait pas par son originalité mais c’était un bel essai.

Et si vous en voulez encore allez voir les meilleurs jeux vidéo de 2021 et les jeux vidéo en version honnête, ça vaut le coup.

Sources : The guardian, Screenrant, Tom’s Guide, Gamerant, The Gamer.