Dans un monde en train de cramer à cause des humains qui sont nuls en écologie, les inventions cool sont celles qui correspondent à des valeurs devenues essentielles. Des valeurs comme le durable et le renouvelable. Bref, des trucs écolos qui ne poussent pas à la surconsommation. En tout cas, si notre objectif c’est de faire survivre l’espèce et de pas défoncer tous les animaux de la planète, c’est plutôt ce vers quoi il faudrait tendre. Mais aujourd’hui on continue à se ruer vers des inventions qui ne vont pas du tout dans ce sens, comme des gros teubés. On aime bien se faire du mal ou quoi ?

1. L'avion qui va faire Paris-San Francisco en 1h

C’est le nouveau truc dont on parle ces derniers jours : une entreprise serait en train de mettre au point un avion qui pourrait voler à plus de 10000 km/h et relier les plus grandes villes du monde en moins d’une heure. C’est pas comme si en ce moment on essayait de faire comprendre à la Terre entière qu’il fallait moins prendre l’avion parce que ça polluait un max. Avec une invention comme ça, on va justement encourager les gens à embarquer pour tout et rien. Bien joué les gars.

Une véritable prouesse !

Posted by Paris ZigZag on Monday, June 20, 2022

2. Le Metavers

Est-ce qu’on a besoin d’un monde virtuel dans lequel on va reproduire toutes les inégalités déjà existantes au sein de notre société ? Non. Est-ce que ça va consommer un max d’énergie parce qu’il faudra une quantité astronomique de serveurs pour stocker tout ça ? Oui. Est-ce une invention de merde ? Évidemment. Le métavers c’est la mort.

Avec de nouveaux équipements dédiés à la réalité virtuelle, un futur métavers se révélerait une source supplémentaire de pollution. Au détriment du monde réel.

Posted by La Croix on Sunday, November 21, 2021

3. Les nouveaux modèles de smartphones chaque année

Ok c’est cool d’avoir des meilleurs appareils photos dans nos téléphones au fil du temps, mais on arrive à un point où on n’a franchement plus besoin de se renouveler chaque année. Seulement, ça, les constructeurs, ils s’en foutent puisqu’ils veulent essentiellement une chose : de la grosse thune. Et tant pis si on jette chaque année des centaines de millions de portables avec des batteries qui ne seront même pas recyclées.

4. Les supermarchés sans caisse

En pleine période d’inflation généralisée, l’idée de foutre encore plus de gens au chômage en les remplaçant par des robots a quand même très mauvais goût. Le futur idéal, c’était celui où les robots bossaient à notre place et enrichissaient tout le monde. Là, ceux qui toucheront le fric ne seront que quelques-uns. Vous allez voir qu’on va les regretter nos caissiers.

5. La fast fashion

D’accord, on n’est pas sur une invention hyper récente, mais les sites de fast fashion sont de plus en plus agressifs dans leur cadence et leur modèle économique. En gros, ils produisent des tas de nouveaux modèles de fringues (bas de gamme) chaque jour, mobilisant ainsi d’immenses ressources, alors qu’on n’a franchement pas besoin de renouveler aussi souvent notre garde-robe. Franchement, c’est un désastre écologique, mais ça n’empêche pas les influenceurs de nous les vendre comme quelque chose d’hyper cool. En figure de proue : Shein, la pire marque de l’humanité.

6. Le streaming à outrance

C’est con, parce qu’on kiffe tous ça, le streaming, et absolument personne n’a envie que ça s’arrête. Mais c’est un fait : ça pollue de ouf. Reste plus qu’à trouver des solutions si on veut continuer à passer le week-end devant Netflix sans culpabiliser.

7. Les sexbots doués d'Intelligence Artificielle

Mettons de côté le problème éthique de coucher avec des robots « intelligents » pour le moment (ouais, c’est pas facile, mais c’est pas le sujet). Rien que sur le plan écolo, ça ne sent pas bon du tout : les robots sexuels vont être obsolètes hyper rapidement, avec de nouveaux modèles plus perfectionnés qui sortiront chaque année. Des modèles qui utiliseront fort probablement des batteries au lithium et autres matériaux très peu recyclables. On va se rajouter encore un max de pollution, tout ça pour ken avec des machines.

8. La voiture électrique

Malgré son image hyper écolo, la voiture électrique a quand même un impact écologique et éthique dégueu puisqu’elle utilise des batteries polluantes difficilement recyclables. Des batteries qui nécessitent le travail d’enfants dans des mines de cobalt et de lithium en Afrique sub-saharienne. Pas le genre de truc qu’on a envie de cautionner, finalement.

9. Toutes les sorties high tech, d'une manière générale

A part quand on met la technologie au service de l’écologie ou des soins, les inventions actuelles ont plutôt tendance à être des gadgets qui défoncent l’environnement. Parce qu’honnêtement, on n’a pas vraiment besoin de nouvelles inventions tous les trois jours. On a déjà tout ce qu’il faut pour vivre tranquillou, c’est juste qu’on en veut toujours plus. Oui, on sait, c’est chiant de lire ce genre de vérités moralisatrices.

10. Cette invention de l'enfer

Le train a déjà été inventé il y a 200 ans en fait. Pas besoin de ce truc terrifiant.