En attendant de pouvoir vous payer une île pour vous tout seul, vous pouvez toujours y louer quelques mètres carrés le temps d’un séjour. A condition d’avoir quelques économies de côté pour avoir le droit de goûter à ces petits bouts de paradis sur terre mer ! On vous avait déjà parlé des îles les plus paumées au monde, et des îles les plus cheloues, voici enfin les îles qui vous ruineront.

1. L’île de Laucala aux Fidji

Tu vois où se trouve le bout du Monde ? Grosso modo entre la Papouasie-Nouvelle Guinée et Nouvelle-Zélande ? Là-bas se trouve l’île de Laucala, morceau de terre de 12 km² acheté en 2003 par le boss de la marque Red Bull pour l’équivalent de 7 millions d’euros. Et comme ce dernier a le sens du business, il y a fait construire des maisons traditionnelles fidjiennes, mais version VIP, pour very important porte-monnaie, puisqu’il fait débourser 52000 €/jour pour y séjourner ! Soit 36 euros/minute !

2. Necker Island aux îles Vierges britanniques

Pourquoi placer son argent sur un PEL quand on peut investir dans une île du bout du monde ? Restée inhabitée jusqu’à la fin des années 1990, elle fut mise aux enchères puis bradée quelques années plus tard par le proprio faute de fonds suffisants. Richard Branson, patron du groupe Virgin, racheta l’île et fit construire un complexe touristique de luxe qui accueille aujourd’hui jusqu’à 28 privilégiés, souvent en lune de miel, qui doivent lâcher un peu moins de 40 000€ par jour pour s’offrir ce bout de paradis.

3. L’île de Musha Cay aux Bahamas

Dans un énième tour de passe-passe, le célèbre magicien des années 90, David Copperfield, a transformé cette île paradisiaque perdue au large des Bahamas, en machine à cash, avec un ticket d’entrée fixé à 31000 euros par jour ! Pour ce tarif, vous ne serez pas emmerdé par les voisins, puisque l’île n’accueille jamais plus de 12 personnes en même temps et tous du même groupe.

4. L’île Moustique dans l’archipel des Grenadines

Ancien repère de pirates, l’île Moustique est depuis la fin des années 80, une île privée, propriété de quelques milliardaires qui financent l’ensemble des infrastructures et gèrent les 89 villas louées chacune environ 20 000 euros/jour (pour une ristourne de 0.0003 %, n’hésitez pas à dire que vous connaissez Topito). L’endroit vaut le détour et le prix aussi, avec un petit côté « Cold Case » sur les traces de les assassinats de deux françaises fortunées, survenus en 1998 et 2005 et qui n’ont jamais été résolus.

5. Calivigny Island dans les Caraïbes

Située au sud de la Martinique et de l’île de Sainte-Lucie, Calivigny Island a longtemps été une base militaire d’où des essais de tirs avaient fréquemment lieu. A tel point, que les yachts qui naviguaient dans la région devaient faire un large détour pour éviter de se faire arroser. Ce n’est que depuis l’année 2000, que la mode n’est plus au kaki. Rachetée par un milliardaire français, l’île accueille depuis des VIP dans son hôtel resort à 16000€ la nuit.

6. Cocoa Island aux Maldives

Si partir en voyage aux Maldives coûte un bras, l’autre servira à financer votre séjour sur ce minuscule atoll posé au beau milieu du Paradis sur terre. Ou plutôt sur mer, puisque c’est grâce à ses eaux cristallines que le décor vaut largement les 650 euros par jour exigés. A ce prix, mieux vaut s’abstenir de fermer les yeux un instant : au prix de la carte postale, ça vaut bien quelques insomnies !

7. L’Île de Frégate aux Seychelles

Ces 2 km² de terre mélangent plages de sable blanc et vertes collines abruptes qui s’élèvent jusqu’à 125 mètres au dessus des eaux turquoises pour offrir de nombreux panoramas spectaculaires. Et avec un peu de chance, vous pourriez tomber sur le trésor de pirates qui entreposaient ici leurs armes et butins. Ticket d’entrée : environ 4000€/jour. Un joli magot pour certains, à défaut de trésor !

8. Cayo Espanto dans les Caraïbes

Dans la région, il y a les Paradis fiscaux comme le Bélize, et les Paradis tout court comme cet îlot de rêve réservé à quelques privilégiés capables de débourser 1000 euros/j pour séjourner dans une des 7 villas disponibles.

9. Bora Bora en Polynésie française

Au moins ici, vous en aurez pour votre argent, c’est-à-dire entre 350 et 1000 euros/jour. Bora Bora n’est pas qu’un bout de plage qui pousse au farniente, lassé de tourner en rond. L’île mélange les émotions comme elle mixe les paysages, entre terre, mer, lagon et montagne. C’est beau, c’est loin, c’est peut-être le plus beau coin de France !

10. L’île de Moorea en Polynésie française

L’île sœur de Tahiti dont le nom signifie en tahitien « lézard jaune » est une invitation aux bonheurs simples. Ses huit montagnes comme son littoral que longe la barrière de corail, sont autant de terrains de jeu pour les chanceux qui auront posé leur valise (de billets) dans le coin. Comptez 400€/jour. Moins, si vous vous débrouillez bien !

Si vous avez vraiment le goût du luxe on a aussi les châteaux qu’on peut louer pas cher.