Il y a des gens qu’il ne faut pas énerver, comme ces stars qui se sont vengées de leur ex, ces gens qui ont pris le temps pour se venger ou encore les gens qui ont une réserve beaucoup trop importante de pièces rouges. Car croyez-moi, même si on peut faire des trucs cools avec les pièces de 1 centime, genre les faire fondre pour s’en faire des tongs ou se faire un carrelage de salle de bain un peu stylé avec, personne n’a envie de recevoir un mini-van rempli de petite monnaie. Alors soyez gentils et la vie vous le rendra.

1. Un patron s'est vengé de la démission d'un de ses employés en lui envoyant sa paye en pièces d'un centime

En mars 2021, Andreas Flaten, un garagiste américain, a fait une sale découverte devant la porte de son garage. Alors qu’il avait démissionné de son travail en novembre 2020 et qu’il prévoyait d’attaquer son ancien patron pour non-versement de son dernier salaire, il s’est retrouvé avec une brouette remplie de 91 515 pièces d’un centime de dollars, soit 228 kilos au total, constituant l’argent que son ancienne entreprise lui devait. Et pour pimper un peu le tout, son ancien patron avait délibérément recouvert les pièces d’huile pour les rendre graisseuses et surmonté ça d’un petit mot où l’on pouvait lire « Fuck you ». Un des pires patrons que la Terre puisse porter, on peut se le dire.

Quelques mois après avoir remis sa démission, un garagiste américain a reçu sa dernière paie en toutes petites coupures

Posted by Capital on Monday, April 5, 2021

2. Un homme a payé sa pension alimentaire de 800 dollars en pièce d'un centime

Énervé de devoir payer une pension alimentaire à cause de son divorce, un père américain a versé son dernier payement en pièces d’un centime qu’il a déversées dans le jardin de son ex-femme. Avec pas moins de 80 000 pièces, équivalent à 800 dollars, le mec a dû louer un camion pour réaliser sa petite vengeance. Ses filles ne lui parlant déjà plus, on n’est pas hyper sûrs qu’elles auront encore envie de lui causer après ça. Heureusement, la famille a pris la décision de donner tout cet argent à une association qui aide les femmes victimes de violences conjugales. ET TOC !

La revanche d'un père amer ? Embarrassées face à son comportement, son ex femme et ses filles ont décidé de faire bon usage de cet argent...

Posted by Magicmaman France on Monday, June 14, 2021

3. Un étudiant américain a payé ses amendes de 110 dollars avec 11 000 pièces d'un centime

Stephen Coyle, étudiant à l’université Caroline du Nord-Charlotte, n’a pas trop apprécié recevoir des amendes de 110 dollars pour stationnement illégal. Pour se venger, il s’est ramené avec 11 000 pièces d’un centime. Pour justifier son geste, il a expliqué avoir appris que les fonds perçus par l’université, dont 80% venaient des amendes, servaient à financer des écoles publiques locales et non l’université elle-même, ce qu’il trouvait injuste sachant que des associations étudiantes et des programmes de son université manquaient déjà d’argent.

Bernadette Chirac, un avis?

Posted by 20 Minutes on Thursday, July 16, 2015

4. Un automobiliste alsacien a payé toute son amende avec plus de 5 000 pièces rouges

Pour montrer toute sa fachitude à l’État (mais si, c’est quand on est très très fâché) pour avoir été flashé à 1km/h de plus que la vitesse autorisée, un jeune habitant de Strasbourg a décidé de régler son amende de 90€ en petite monnaie. Il s’est donc ramené avec 100 pièces de 5 centimes, 2 000 pièces de 2 centimes, 3 000 pièces de 1 centime, 1,50€ et 15 € en billets qu’il a déversés sur le guichet d’un employé du centre des Finances Publiques. L’employé aurait refusé de lui donner un reçu et on peut le comprendre par sa flemme de tout recompter.

5. Un agriculteur de Marmande s'est présenté aux impôts avec près de 23 000 pièces rouges

Ordonné de payer 239,40€ de frais de nettoyage pour avoir amené aux impôts deux chèvres, un lama et une vache pour protester pacifiquement en décembre 2015, un agriculteur de Marmande a choisi de se venger. Quelques mois plus tard, au dernier jour de la limite de paiement, il s’est rendu au centre des impôts avec 23 000 pièces d’un centime et un billet de 10€ dans une valise. Il a également déposé une lettre d’excuses signée de la patte de ses quatre animaux. Malheureusement, ni sa thune, ni sa lettre n’ont été acceptées et c’est bien dommage car c’est la meilleure vengeance qu’on ait lue jusqu’ici.

En décembre déjà, cet agriculteur s’était présenté aux impôts accompagné... de chèvres, d'un lama et d'une vache

Posted by Europe 1 on Saturday, April 2, 2016

6. Un employé d'un restaurant à Dublin a reçu son dernier salaire en petite monnaie

En septembre 2021, un jeune employé d’un restaurant de Dublin, en Irlande, s’est vu recevoir de la part de son patron un sceau contenant son dernier salaire. À l’intérieur, il a pu trouver 7 100 pièces de 5 centimes, équivalent aux 355€ que son ancienne entreprise lui devait. Pour se venger de son départ et de n’avoir pas donné son préavis à temps, son patron lui a donc filé 29,8 kg de petites pièces. Un mec comme ça, vraiment.

7. Dans le Périgord, un chef de chantier a payé ses impôts avec 50 kilos de pièces rouges

Encore une belle histoire de troll des impôts. En 2013, un habitant du Périgord a décidé de protester contre la majoration des impôts. Il s’est donc rendu à la trésorerie la plus proche avec 50 kg de pièces de 1, 2 et 5 centimes, soit 429€ qu’il a récoltés pendant trois ans avec l’aide des habitants de son village.

Un contribuable de Dordogne a utilisé ce moyen peu conventionnel pour protester contre une majoration de ses impôts.

Posted by franceinfo vidéo on Friday, January 25, 2013

8. Un homme s'est présenté au fisc américain avec 300 000 pièces d'un centime

Dis donc, on dirait que les impôts ont beaucoup d’ennemis. En 2014, pour se venger de l’administration américaine qui l’énervait depuis plusieurs mois (en même temps, pas cool de sa part en fait), un Américain s’est ramené avec cinq brouettes contenant 300 000 centimes pour payer ses taxes de 2 987,45$. Il a fallu près de 12 heures aux employés pour tout recompter. Et je peux vous dire que j’aurais vraiment pas aimé être à leur place, sapristi.

Et oui, y a du niveau hein, on s’approche des histoires de vengeance les plus dingues. Ne vous en inspirez pas par contre, on sait que vous avez un bon fond.

Sources : L’Obs, BFM TV.