Si le racisme était encore bien présent dans les années 90 il est malheureusement toujours d’actualité. Généralement c’est mal de vouloir que quelqu’un soit remis à sa place, mais quand le karma s’en charge et quand ça arrive à quelqu’un de raciste on ne peut pas vraiment s’empêcher de jubiler intérieurement. Voici donc quelques petits retours de bâtons dans la gueule de gros cons qui font bien plaisir.

1. Le journaliste d'Alabama qui voulait un retour du Klu Klux Klan remplacé par une femme noire

Après avoir publié plusieurs éditos dans le journal où il travaillait pendant des années, un vieux journaliste raciste a finalement été viré quand il est allé beaucoup plus loin qu’à son habitude en implorant carrément le Klu Klux Klan de se refonder. Il a été remplacé peu de temps après par une femme noire qui a déclaré qu’elle ferait son possible pour écrire quelque chose de meilleure qualité que son prédécesseur, ce qui ne devrait pas être bien compliqué.

White Alabama newspaper editor who advocated for the revival of the Ku Klux Klan is turning over control of the small weekly to a black publisher and editor.

Posted by NBC News on Friday, February 22, 2019

2. Le CEO d'une startup viré d'un restaurant après avoir insulté des clients asiatiques

Alors qu’ils étaient en train de fêter un anniversaire une famille a été victime d’insultes racistes et de doigts d’honneur d’un client bien con. L’un des membres de la famille a tout filmé et a partagé sur les réseaux sociaux une vidéo de l’homme en question qu’on voyait ensuite se faire virer de l’établissement et des internautes ont réussi à retrouver qui il était. Il s’agissait du patron d’une startup californienne qui a eu assez mauvaise presse après coup.

White CEO hurls racial slurs at Asian family; instant karma follows [Watch]

Posted by International Business Times India on Tuesday, July 7, 2020

3. Une femme embarquée par la police après avoir insulté une cliente d'un magasin

Alors qu’elle faisait ses courses une femme musulmane a été victime d’insultes répétées et choquantes d’une vieille femme très haineuse. Le staff du magasin a tenté de raisonner la femme qui a elle même menacé de contacter la police. Finalement c’est elle qui a été embarquée par les agents pour avoir foutu la merde dans le magasin et proféré des insultes particulièrement dégueulasses avant de dire aux policiers « vous ne pouvez pas m’emmener, je ne suis pas raciste j’ai des amis musulmans ». Encore un argument raciste de teubé.

4. La vendeuse d'un magasin suisse qui a été raciste avec Oprah Winfrey

Quelle pire publicité pour son magasin que de se montrer raciste ? Alors qu’elle était en visite en Suisse la présentatrice Oprah Winfrey est arrivée dans un magasin et a demandé à voir un sac à main qui était sur une étagère. La vendeuse a alors répondu « Il est sûrement trop cher pour vous », sous entendant que la cliente était pauvre parce qu’elle était noire. Forcément c’est plutôt mal passé et l’histoire a fait le tour d’internet au point que la Suisse a présenté des excuses publiques.

Crédits photo (CC BY 2.0) : https://www.flickr.com/photos/aphrodite-in-nyc

5. Ryan Coogler, le réalisateur de "Black Panther" a été arrêté dans une banque qui le suspectait de faire un braquage

L’histoire est assez étrange, Ryan Coogler, un homme noir d’une quarantaine d’année est entré dans sa banque avec un chapeau et des lunettes de soleil et a donné un bordereau de retrait avec marqué « je voudrais retirer 12 000$ de mon compte, veuillez compter l’argent autre part je voudrais être discret ». L’employé de banque a tout de suite cru qu’il s’agissait d’un braquage et a donc appuyé sur un bouton pour appeler la police et le réalisateur a été arrêté alors qu’il n’avait aucune arme et n’avait pas du tout montré de signe agressif. La banque a fait des excuses publiques, mais ça serait encore mieux de ne pas employer de gros racistes.

Bank of America has apologized to the "Black Panther" director Ryan Coogler after assuming he was trying to rob a branch...

Posted by The New York Times on Wednesday, March 9, 2022

6. L'acteur Kal Penn qui s'est bien vengé d'un internaute raciste

Insulté sur les réseaux sociaux par un raciste qui lui disait « tu n’as rien à faire en Amérique espèce de connard » parce qu’il avait pris position sur le conflit en Syrie, l’acteur Kal Penn a décidé de créer une cagnotte de soutien aux réfugiés syriens au nom de son agresseur. Le monsieur raciste devait bien se sentir con et c’est quand même une vengeance originale et intelligente quand on y pense.

7. Le néo-nazi qui apprend qu'il est juif

Csanád Szegedi est un homme qui a été engagé dans un mouvement néo-nazi pendant toute sa jeunesse et qui a découvert un jour qu’il était le descendant d’une famille juive et que sa grand-mère était une survivante d’Auschwitz. Il a donc commencé à se remettre en question, parce que c’était plus trop d’actualité son antisémitisme et que ça foutait un peu en l’air toutes ses pensées racistes. Il a décidé d’embrasser la foi et est devenu pratiquant en cessant toute activité de néo-nazi. Ça c’est de la rédemption.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : ismeretlen/unknown/unbekannt

Et sinon vous pouvez aller voir les trucs qui n’ont pas l’air racistes mais qui le sont et les moments où le karma a puni des gens homophobes.