Quand on est enfant, on pense toujours qu’une fois arrivé à l’âge adulte on se comportera de manière complètement différente, qu’on pensera comme des adultes et qu’on fera genre les trucs d’enfants toussa toussa c’est bien lointain. Alors certes, beaucoup d’adultes jouent ce jeu très bien mais dans le fond, tous les adultes savent qu’ils ne sont que des versions plus grandes d’eux-mêmes enfants. Alors forcément, certains petits secrets qu’on cache aux darons persistent même en grandissant.

1. Le fait de coucher avec des gens

Je pense qu’on est tous d’accord pour se dire que même adulte on n’est pas vraiment à l’aise avec l’idée de raconter nos histoires de cul à nos parents. Même si on est très proches, c’est légèrement mal venu de donner le détail des positions sexuelles que tu as expérimenté avec ton dernier date Tinder.

2. Se mettre des grosses misères à base de vin non-biodynamique

Il arrive qu’on boive des coups avec ses parents. Je dirais même qu’il arrive qu’on se mette des caisses avec ses parents. Mais de là à leur raconter tes cuites avec tes potes… Si tu veux vraiment faire le fifou de la confess, tu peux leur dire qu’une fois T’AS BU UN VERRE DE ROUGE APRES UN VERRE DE BLANC ALORS QUE LE PROVERBE IL DIT « ROUGE SUR BLANC TOUT FOUT LE CAMP ».

Quel déglingo tu fais.

3. Tes exigences salariales

Pour tes parents il n’y a que deux options :

– Soit tu es trop payé·e pour ce que tu fais.

– Soit tu n’es pas assez payé·e pour ce que tu fais.

Démerde-toi avec ça.

4. Ton métier de manière générale

Attention j’ai pas dit que tu allais leur cacher ta profession ce qui semble peu probable (sauf si tu fais un métier pas évidant à accepter pour la famille genre fabricant·e de grille-pain ou lécheur·se de poutre). Mais avec nos boulots du monde moderne, ils sont largués les vieux. Inutiles de les perdre davantage en expliquant comment on greenlight des budg’ avec l’aval du juridique selon les RPM du reach.

Je ne sais absolument pas ce que je viens de dire. Un jour je vais me faire virer, vous êtes tous témoins. Tant mieux j’ai jamais pu dire à mes parents que je travaillais à Topito.

5. La phobie administrative qui fait que tu dois payer 17 amendes majorées depuis 3 ans

A moins que tu sois suffisamment dans la merde pour leur gratter des tunes, le mieux c’est encore de la fermer sur ce genre de sujet houleux qui ne font que refléter ton incapacité pathologique à te responsabiliser.

6. Leur confier que depuis le début tu détestes leurs meilleurs potes

Ça c’est tendu à confier. Mais tu as passé le plus dur : l’enfance et l’adolescence à te coltiner ce couple de beaufs pendant toutes tes vacances. Maintenant tu es loin de tout ça, alors pourquoi leur faire de la peine ?

7. Avouer que c'est toi qui as volé la bouteille de vodka le 15 septembre 2004

Cette fameuse bouteille que tes parents ont cherché partout en soupçonnant ton frère d’être devenu alcoolique…

Globalement une chose est sûre, il y aura une omerta à vie sur toutes les soirées que tu as faites durant l’adolescence. On essaie quand même de les préserver ces petites choses.

8. Les trucs que tu bouffes

McDo 4 fois par semaine ? tatata. Quel intérêt de leur dire ?

Ce qui se passe au McDo reste au McDo.

9. Tes dépenses dans l'ensemble

Le fait que tu claques toujours autant de tunes dans des trucs à la con, jeux vidéos, BD, sorties dans les bars… Tout ce qui fait que tu te retrouves dans le rouge le 10 du mois.

10. Les rayures sur leur bagnole cachées au marqueur, qui datent de 2009...

C’était pas toi non, mais une pote à toi. Une pote que tu vois plus d’ailleurs. Tu t’es brouillé avec elle depuis cette histoire. Quelle conne cette Mathilde, tes parents avaient raison de croire qu’elle avait une mauvaise influence sur toi.

… Evidemment Mathilde est toujours ta meilleure amie et c’est toi qui a rayé la caisse. ENFLURE.

11. Le fait que ton propre enfant a déjà eu 5h de colle en sixième

La honte c’est quelque chose qui se transmet de génération en génération. Tu vas évidemment leur cacher aussi le fait que ton autre enfant de 1 an passe sa journée devant des dessins animés. COMMENT CA TU ES LE PIRE PARENT DE LA TERRE ?

Du moment que tu ne leur caches pas que tu as des enfants, ça passe.

12. Fumer

Ça peut sembler fou, mais beaucoup d’adultes cachent encore à leurs parents qu’ils fument des clopes. Cela dit je comprends. Quand tu as réussi à traverser toute l’adolescence sans qu’ils ne grillent rien, c’est presque gâché de leur avouer ce secret une fois adulte. Et puis tant mieux ça te fera des pauses clope-free quand tu iras chez eux.

13. Le contenu de ton journal intime

A vie, ils ne sauront jamais.

14. Tes tatouages

Super ce petit tatouage de tondeuse à côté de ton pubis, mais on va attendre un peu avant de faire une expo familiale. Peu importe ce que ton tatouage veut dire de toi, il n’est pas forcément nécessaire que tes géniteurs soient au courant.