Si tu aimes regarder Desperate Housewives ou Riverdale la série absurde, c’est que tu te fiches complètement des clichés dans les séries. On accepte sans broncher quand la série est merdique parce que c’est ce qui fait son charme, mais certains clichés ridicules nous font complètement sortir de l’histoire. Un peu de cohérence s’il vous plait, on ne demande pas grand-chose.

1. Les lycéens qui harcèlent Eleven dans Stranger Things

On est beaucoup à avoir des souvenirs moyen fun de harcèlement au collège ou au lycée mais dans Stranger Things, c’est un autre niveau. On aurait pu demander aux acteurs qui jouent les méchants bullies de ricaner en coin et de faire des coup en douce mais non, il fallait qu’ils soient complètement surréalistes. Et vas-y que que ça hurle de rire à gorge déployée en montrant Eleven du doigt, ça piétine ses affaires et ça se moque de son papa mort sans même se cacher. N’abusons pas les gars.

2. Les ados censés être "pauvres" dans Gossip Girl

Toute l’histoire de Gossip Girl, c’est de montrer la différence entre les gosses de riches de l’Upper East Side et les gosses « normaux » qui vont à l’école des riches grâce à une bourse (mais qui vivent quand même dans un loft immense en plein Brooklyn). Evidemment, les scénaristes aiment bien pousser ce côté « on n’est pas du même monde » à l’extrême et tu entends donc des personnages dire qu’ils n’ont jamais mangé de sushis alors que ça coûte 10 balles ou qu’ils n’ont jamais entendu parler de Dior. Mais bien sûr.

3. Les gens qui veulent vraiment pas quitter leur maison flippante dans The Haunting of Hill House

Dans toutes les histoires d’horreur avec des maisons hantées, les personnages vivent des trucs super flippants mais refusent quand même d’aller vivre ailleurs. Même si The Haunting of Hill House est une très bonne série, on se dit qu’ils auraient pu quitter la maison avant que la mère ne tue une gamine ; y avait quand même des signes avant-coureurs.

4. Les personnages qui se marient, achètent une baraque et ont un gosse avant d'avoir leur bac dans Les Frères Scott

Rien n’a de sens dans Les Frères Scott et on s’y fait assez vite. Je veux bien accepter que les catastrophes s’enchaînent, que les gens s’entretuent et se kidnappent, mais que des gens de 16 ans achètent une villa ? Non, c’est trop.

5. Ted qui croise tout le temps par hasard des gens qu'il connait (alors qu'il habite à New-York) dans How I Met Your Mother

Quand on habite dans une ville comme New-York, on ne peut pas croiser une ex différente tous les quatre matins et faire comme si c’était normal. Dans How I Met Your Mother, ça ne choque jamais Ted de croiser des gens qu’il connait dans des endroits complètement improbables. Tout ça sans rencontrer la mère de ses enfants alors qu’il la croise 30 fois.

6. Les personnages qui s'éloignent de 30 centimètres pour avoir une conversation "privée" dans The Big Bang Theory

C’est sûrement le truc le plus cliché et improbable de ce top : dans The Big Bang Theory, cela ne choque pas les personnages de dire « je peux te parler ? », de s’éloigner de trois pas et de cracher sur la gueule de leurs potes juste à côté. ILS SONT DANS LA MÊME PIÈCE ! Evidemment qu’ils peuvent vous entendre, ça n’a aucun sens !

7. Le médecin qui comprend tout grâce à une conversation qui n'a rien à voir dans Dr House

Dans les séries policières comme dans les séries médicales, il y a toujours un personnage qui a des révélations soudaines. Dans Docteur House, House cherche pendant des heures ce qui rend malade son patient et c’est en parlant de complètement autre chose avec son pote qu’il va subitement tout comprendre. Alors, il dit un truc du genre « mais bien sûr » et s’en va précipitamment sans rien expliquer. Classique.

8. Le mec en fauteuil roulant qui acquiert une grande sagesse dans Game of Thrones

Au début de Game of Thrones, Bran est un petit garçon intrépide qui passe ses journées à explorer autour de lui. Sous prétexte qu’il se retrouve en fauteuil roulant, le gamin change de personnalité et devient soudainement un grand sage qui parle en énigmes. La Corneille la plus gênante du monde.

9. Le mec rebelle et violent qui cache son homosexualité dans Sex Education

Sex Education aime beaucoup les clichés et le plus ridicule est sûrement le cliché ambulant d’Adam Groff. On parle d’un mec qui rackette le déjeuner des gens et est violent avec tout le monde, mais on comprend qu’en fait, ce n’est qu’une façade pour cacher son homosexualité. Logique.

10. Le petit génie de la famille et le père plus immature que ses gosses dans toutes les sitcoms familiales

Voilà des clichés qu’on retrouve dans presque toutes les sitcoms familiales comme Malcolm, Modern Family, Ma famille d’abord et même Les Simpson : Un des enfants est un petit génie, un autre est débile, le père est encore plus immature que ses enfants et la mère est considérée comme la chieuse de service. C’est toujours pareil, c’est cliché à mort mais on regarde quand même.

Il y a plein d’autres clichés de séries qu’on retrouve dans toutes les séries de notre enfance. On sait que c’est tout le temps la même chose, évidemment, mais on passe toujours un bon moment.