J’espère que vous avez une bonne réserve de liquide lacrymal, parce que je vous préviens, vous allez verser toutes les larmes de votre corps en vous replongeant dans ces moments plus tristes que la tristesse qu’on doit à Desperate Housewives, cette série qu’on aime un peu trop revoir. Cherchez pas, je ne vous donnerai pas de mouchoirs, je les ai tous utilisés en écrivant ce top.

1. Quand Bree apprend la mort de Rex

Première grosse chialade lors de l’épisode 23 de la saison 1 : lorsque Bree apprend au téléphone par le docteur Craig que Rex n’a pas survécu à sa crise cardiaque et qu’il est décédé. On commence par penser qu’elle va faire son deuil en silence lorsqu’on la voit ranger machinalement sa salle à manger, mais elle finit par craquer et hurler de douleur. Et c’est déchirant, ni plus ni moins. Bonne entrée en matière.

2. Quand Susan court après la voiture de Mike en robe de mariée

Autre moment bien traumatisant dans l’épisode 6 de la saison 2 : quand Mike apprend que Susan a filé de la thune à Zach pour qu’il se casse en Utah. Alors qu’elle est complètement en train de se visualiser à l’autel avec Mike, celui-ci la plante pour l’avoir trahi. Et on va l’avouer, qu’on aime ou pas Susan, le moment où elle court en robe de mariée derrière la voiture de Mike pour le convaincre de ne pas l’abandonner nous a brisé le cœur.

3. Quand Gabrielle laisse s'envoler le ballon après sa fausse couche

Suite à sa fausse couche après être tombée dans les escaliers en découvrant Caleb Applewhite dans sa maison, Gaby a du mal à se remettre ce drame. Carlos engage donc un homme pour l’accompagner dans son deuil. Bon, au départ, Gaby pense que ce mec veut la buter (allez savoir pourquoi). Mais dans l’épisode 8 de la saison 2, il finit par lui offrir un ballon représentant l’esprit de l’enfant pour qu’elle puisse se libérer de ce poids. Et franchement, cette séquence nous a BRISÉS EN DEUX !

4. Quand Carlos et Gabrielle se voient retirer le bébé qu'ils avaient adopté

Je veux pleurer ! Souvenez-vous de ce moment où Gabrielle et Carlos pensent qu’ils vont enfin pouvoir fonder une famille avec Lily, le bébé qu’ils ont adopté. Ils étaient tout choux, tout mims jusqu’à ce que, dans l’épisode 20 de la saison 2, la police vienne toquer à la porte de chez-eux pour reprendre le bébé, sa mère Libby souhaitant récupérer l’enfant. Les cris de Gaby lorsque Lily lui est enlevée sont un crève-cœur. D’abord la fausse couche et maintenant ça ??? C’est trop !

5. Quand Bree abandonne Andrew au bord de la route

Moment très déchirant, mais surtout horrible, vécu lors de l’épisode 21 de la saison 2. Lorsque Bree découvre qu’Andrew a couché avec Peter, son parrain des alcooliques anonymes qui a des problèmes de dépendance sexuelle, elle décide de laisser son fils à une station essence, car elle n’est plus capable de se battre contre lui. Même si Andrew a été absolument horrible avec elle, il ne mérite pas ce sort et ses petits yeux plein de larmes nous ont clairement fendu le cœur.

6. Quand il y a la prise d'otage dans le supermarché

L’épisode 7 de la saison 3, aka celui de la prise d’otage dans le supermarché, est certainement l’un des plus terrifiants de la série. Trompée par son mari, Carolyn Bigsby, l’un des personnages les plus méchants de Desperate Housewives, prend tout le supermarché de Fairview en otage et terrorise tout le monde. Moi-même, je me cachais les yeux en la regardant. Entre la mort de Nora, la crise de colère de Lynette et les retrouvailles avec les proches, on n’a pas fini de chialer avec cet épisode. Plus jamais !

7. Quand Lynette apprend qu'elle est guérie du cancer

On avait déjà versé des torrents de larmes quand Lynette s’était donnée corps et âme dans sa chasse à l’opossum (et que Tom avait bien compris qu’il ne s’agissait pas que de l’invasion de l’animal, petite crème). Mais l’épisode 6 de la saison 4 nous a donné encore plus de fil à retordre niveau émotions : il faut dire que voir Lynette s’excuser auprès de l’opossum mort après avoir appris sa guérison, ça secoue un peu. Nan, j’ai pas du tout la voix qui tremble et les yeux humides, pourquoi vous dites ça ?

8. Quand Lynette croit avoir perdu toute sa famille dans l'ouragan

Encore un épisode qui a créé des traumas chez beaucoup de spectateurs. On n’avait pas prévu d’assister à une tornade dévastatrice quand on avait commencé la série, mais soit. Outre le fait que ce phénomène météorologique de l’épisode 9 de la saison 4 était déjà horrible à regarder, le moment où Lynette découvre que la maison de Karen McCluskey, où sa famille s’était réfugiée, a été complètement détruite est ATROCE ! Et que dire de l’épisode 10 où elle retrouve sa famille saine et sauve ! Je pourrais écrire un mémoire dessus (mais il serait certainement illisible à cause des larmes).

9. Quand Madame McCluskey fait un poème à Ida Greenberg

Autre moment absolument bouleversant de cet épisode 10 post-tornade : celui où Madame McCluskey déclame un poème à son amie Ida Greenberg, décédée durant le passage de la tornade en protégeant Tom. Même si on n’avait pas vu Ida plus que ça dans la série, on a quand même eu les poils en écoutant la douce voix mélodieuse de notre Karen nationale lui rendant hommage.

10. Quand Susan croit voir MJ mourir dans l'accident de voiture prémédité de Dave

Allez et encore du drama ! Cette série aura clairement usé toutes les eaux contenues dans mon corps. Lors de l’épisode 24 de la saison 5, on retrouve Susan attachée à un arbre qui assiste à l’accident volontairement causé par l’effroyable Dave entre sa voiture (qui transporte MJ, notre petit chouchou) et celle de Mike. Les cris d’effroi de Susan, lorsque les deux voitures s’entrechoquent, sont terrifiants, mais c’est surtout les retrouvailles de Mike et MJ (qui a été épargné par Dave) avec Susan, qui nous ont foutu les larmes. Faut pas nous faire des trucs comme ça.

11. Quand Susan se fait écraser lors d'un mouvement de foule

La pauvre Susan en prend vraiment plein la gueule durant toute la série. Mais son accident durant l’épisode 10 de la saison 7, où elle se fait marcher dessus lors d’un mouvement de panique, est particulièrement tragique. N’oublions pas qu’elle en perd un rein, quand même. Les autres accidents survenus durant cette manifestation contre le projet de prison de Paul Young sont aussi bien hard pour nos petits cœurs. Quand est-ce que s’arrête la chialade en fait ?

12. Quand Renee surprend Bree au bord du suicide

La saison 8, aussi appelée la saison où on chiale à presque tous les épisodes, commence fort : Bree est au fond du seau et est à deux doigts de se faire sauter la cervelle, planquée dans un hôtel. Au début, on rigole un peu quand Renee débarque, croyant trouver son Ben avec sa pote au pieu. Mais on a vite arrêté de se taper une barre quand Renee trouve le gun et que Bree s’effondre. Là, on s’est dit que l’amitié, c’était quand même très beau. Et on s’est essuyé les yeux, évidemment.

13. Quand Gabrielle dit à la nouvelle femme de son beau-père qu'il l'a violée

Passage vraiment très dur à encaisser dans l’épisode 12 de la saison 8. Gabrielle vient de rencontrer Claudia, la nouvelle femme de son beau-père Alejandro, qui cherche son mari (sous le nom de Ramon). Gaby tente de lui expliquer la situation (n’oublions pas que dans la saison 7, Carlos a tué Alejandro pour protéger Gaby) et de lui raconter les viols qu’il lui a infligés lorsqu’elle était ado. Mais Marisa prend évidemment Gabrielle pour une menteuse et la menace, jusqu’à ce que sa propre fille, Marisa, avoue qu’elle a, elle aussi, été victime des abus d’Alejandro. Si vous n’avez pas étouffé un sanglot à ce moment-là, c’est que vous n’avez pas de cœur.

14. Quand Mike meurt

Sans aucun doute, la mort de Mike dans l’épisode 16 de la saison 8 est celle qui a le plus marqué les esprits de toute la série. Impossible que vous l’ayez oubliée. Perso, je pleurais encore plus que Susan et j’ai pas mangé pendant une semaine après. Pour éviter de vous refaire trop de peine, je vais plutôt vous parler d’un autre moment touchant-mims : celui où, quelques épisodes après la mort de Mike, tous les hommes de Wisteria Lane viennent montrer à MJ qu’ils sont là pour lui, même si son papa n’est plus là. Desperate Housewives veut clairement ouvrir un château d’eau avec nos larmes, je ne vois pas d’autres explications.

15. Quand Karen McCluskey meurt

Elle avait beau être un personnage secondaire, Karen McCluskey était quand même présente tout au long des saisons et nous a donné tout plein de raisons de l’aimer d’amour au fil des épisodes (notamment le fait qu’elle se soit dénoncée à la place de Carlos pour le meurtre d’Alejandro, ce qui n’est pas rien tout de même). Sa mort lors d’une tout dernier épisode de la série, bien qu’inévitable, a donc été une perte incommensurable. Entre Roy qui finit encore une fois veuf et la musique bien faussement joyeuse sur laquelle on voit Renee se marier et Julie accoucher, on a clairement eu envie de rejoindre Karen très très vite. Elle nous manque tant.

16. Quand Susan quitte Wisteria Lane et qu'on voit tous les fantômes des personnages morts

Clairement l’une des fins de séries qui nous ont le plus fait chialer. Et je pèse mes mots. Découvrir les futures vies de nos petites Desperate Housewives et apprendre qu’elles ne se reverront jamais était un vrai crève-cœur. Mais recroiser tous les fantômes des gens décédés de Wisteria Lane a fini de nous achever. Les créateurs de la série nous voulaient clairement du mal.

POURQUOI, POURQUOI, POURQUOOOOOIIIIII ??? Bouhouhou…