Il y a probablement souvent des fautes de français qui t’arrachent les oreilles, genre « si j’aurais su » et d’autres trucs du genre. Ben pour les anglais, c’est pareil : il y a plein de fautes d’anglais qu’ils détestent voir ou entendre et qui leur donnent envie de se mettre en colère. Ils se sont amusés à les classer, comme ça tu sauras ce que tu dois éviter de dire si tu veux qu’ils restent gentils avec toi. Ou alors tu sauras ce que tu dois dire si tu veux les voir monter en pression. Parce que c’est marrant d’énerver les Anglais.

1. La confusion entre Their/There/They're

Tu vois comment ça te fait mal quand quelqu’un te demande « sa va ? » ou te parle de « ça nouvelle voiture » ? Eh ben c’est un peu la même chose en anglais. Les anglophones ont aussi très mal quand ils voient des confusions entre « There » (là), « Their » (leur) et « They’re » (ils sont). Evite donc de confondre ces formules devant eux si tu ne veux pas qu’ils te jettent leur thé à la figure.

2. L'expression "For all intensive purposes"

Peut-être que vous n’employez jamais l’expression « For all intents and purposes » – qui signifie « à toutes fins utiles » – mais les anglophones se plaignent de voir cette formule souvent écorchée. Les fautifs répètent bêtement ce que leurs oreilles croient entendre et se mettent à dire : « For all intensive purposes » (« à toutes fins intensives »), ce qui n’a plus aucun sens. Un peu comme quand des gens parlent de « bouquet mystère » au lieu du correct « bouc émissaire » (d’ailleurs on en reparlera plus bas de ce fameux bouc émissaire, soyez prêts).

3. La confusion entre Accept/Except

Normalement, vous avez vite fait de faire la différence entre ces deux termes : « Accept » (« accepter ») et « Except » (« excepté ») n’ont rien à voir. Sauf la phonétique qui est proche. Alors nous, les francophones, on ne se plante pas trop entre ces deux termes puisqu’ils ressemblent à leurs équivalents français, mais des Anglais eux-mêmes font facilement la confusion. Et ça énerve leurs compatriotes.

4. Le mot Irregarless

Les anglophones ont un terme qui signifie « sans égard » (ou « indépendamment »), et ce terme est « regardless ». Il est assez facile à décortiquer : « regard » = « égard » et le suffixe « -less » = « sans ». Pourtant, il y a une faute courante en anglais qui consiste à utiliser le mot « irregardless » pour dire exactement la même chose. C’est con puisque le préfixe « ir-« qui est une négation vient annuler le suffixe « -less ». Logiquement, « irregardless » devrait vouloir dire « pas sans égard », mais les gens l’utilisent pour dire « sans égard », et ça en agace beaucoup.

5. "Could of"

Normalement, en anglais, si je veux dire « J’aurais pu faire plus attention en classe », je vais dire « I could have paid more attention in class ». Seulement, plein d’anglophones ont décidé de transformer l’auxiliaire « have » par « of » et disent : « I could of paid more attention in class ». L’erreur est difficilement traduisible en français, mais sachez qu’elle est courante en anglais et que, pour quelqu’un qui parle bien la langue, c’est très moche.

6. L'expression "Nip in the butt"

L’expression anglaise « Nip in the bud », qu’on peut littéralement traduire par « Brûler dans le bourgeon », est l’équivalent de notre « Etouffer dans l’œuf ». Pourquoi pas. Ça tient debout. Mais certains se plantent et transforment l’expression en « Nip in the butt », qui, littéralement, signifie « Brûler dans le cul ». Et là ça n’a plus, mais alors plus aucun sens.

7. L'usage de "Literally" pour dire "Figuratively"

Alors là ça va être facile de comprendre l’erreur puisqu’on fait exactement la même. Normalement, l’adverbe « littéralement » veut dire qu’on prend les choses au pied de la lettre, au mot près. Pourtant, plein de gens utilisent « littéralement » pour dire des choses qui ne sont pas littérales mais figurées. Par exemple : « Je suis littéralement mort de rire », alors que je ne suis pas du tout décédé dans la réalité. Eh bien les anglophones font la même erreur. Ils utilisent « Litterally » (« littéralement ») pour dire quelque chose de figuratif. Ils devraiement plutôt employer le mot « Figuratively », mais il faut avouer que ce serait chelou : « Eh, les gars, le suis mort de rire mais au sens figuré, vous comprenez ?? »

8. L'expression "Escape Goat"

On t’avait promis qu’on y reviendrait, au « bouquet mystère », et le moment est arrivé. En anglais, « bouc émissaire » se dit « scapegoat », mais quelques relous qui n’ont pas bien écouté en cours changent l’expression en « escape goat », soit un « bouc d’évasion », ce qui n’a plus aucun foutu sens. En tout cas, ça ne vaut pas mieux que notre bon vieux « Bouquet mystère ».

9. "Especially" prononcé "expecially"

Le mot « especially » (« surtout ») est souvent écorché en « expecially » par les anglophones. Et là non plus, ça n’a aucun sens. C’est un peu comme les gens qui, dans nos contrées francophones, disent « omnubilé » au lieu de « obnubilé ». Juste une erreur de prononciation débile.

10. L'emploi de "Pacifically" au lieu de "Specifically"

Oui, certains anglophones arrivent à confondre un mot qui signifie « Pacifiquement » avec un autre mot qui signifie « En particulier » ou « Spécifiquement ». Tout ça parce qu’ils se ressemblent vaguement. Au moins c’est rassurant de savoir que les Anglais peuvent être aussi nuls que nous dans leur langue parfois.

Après, nous, on pense qu’il y a des fautes de français qu’il faudrait autoriser une bonne fois pour toutes. Ça serait chouette.

Source : Ranker