Entre la frustration, la culture porno et les boutons, on n’est pas beau à voir à 15 ans. Il y a autant de saleté libidineuse chez un ado que de pus dans ses boutons.

Heureusement, tout passe, tout s’efface, même les cicatrices de Roaccutane.

1. Coucher avec la prof d'anglais/ le prof de philo

Tout est nul dans cette idée. Déjà parce que, maintenant que tu pourrais y arriver, la prof en question n’est plus tout à fait à ton goût (oui logique parce que tu n’as pas les mêmes goûts adultes que quand tu avais 15 ans). Ensuite parce que t’imagines le malaise au moment de te désaper ? Et si elle te demandait de réciter les verbes irréguliers pendant le sexe ? Et si elle disait des trucs en anglais que tu comprenais pas ? Et si elle te demandait de lui bouffer la jelly ? Tout est nul dans cette idée.

2. Reproduire des positions vues dans des films porno dans la vraie vie

Le porno c’est sympa hein mais c’est pas la vraie vie. Le problème c’est que quand on est ado on pense que c’est un peu pareil dans la vraie vie et on se dit qu’on va pouvoir faire exactement la même chose. ALERTE !!!! Ne faites pas ça. Vous n’êtes pas un ou une actrice porno, votre partenaire non plus, donc gardez vos fantasmes au chaud dans votre esprit malade.

3. Faire l'amour avec la mère ou le père de ton pote

Même dans American Beauty on voit que c’est nul (avec Kevin Spacey qui plus est, ouch). Sacrifier une famille sur l’autel du malaise social, c’est plus du fantasme, c’est du masochisme. Surtout que la mère ou le père en question est en réalité expert-comptable et n’a pour seul atout que son statut de parent de pote. Et porte des fixe-chaussettes.

4. Dire des trucs poétiques nuls pendant l'amour pour se rendre séduisant

« Tu sais, tes yeux me font penser à des étoiles filantes qui partiraient dans la nuit tandis que la jouissance t’envahit te transformant en une poupée de cire figée à tout jamais dans les limbes du cosmos où ma teub… »

Un peu de tenue, quoi, tu veux vraiment faire du sexe à nouveau avec cette personne ? Pourquoi tu crois que personne ne vend plus de bonne ou de mauvaise poésie ? Parce que ça fait chier tout le monde et que c’est nul et qu’après tu auras des frissons dans le dos tellement tu auras honte.

5. Passer une journée entière à faire du sexe sans discontinuer

Et on serait tellement amoureux, ouais, trop quoi, tchellement, et on aurait une tchelle entente entre les corps, quoi, qu’on ferait l’amour TOUT LE TEMPS et qu’en fait ça serait une grosse journée de merde où t’aurais encore rien foutu, t’aurais les draps qui puent la sueur, une odeur de schmoute dans la maison, mal aux parties génitales, plus jamais envie de faire l’amour mais envie de gerber, une fatigue intense et plus aucun désir jamais.

C’est ça que tu veux ?

6. Envoyer la sauce dans le visage de ton ou ta partenaire sexuelle comme ils font les garçons dans les films

Globalement le fantasme super courant et nul par excellence qui, quand tu le fais, ne te génère que de la honte, du malaise et du dégoût, qui n’est pas du tout compatible avec ta vraie personnalité puisqu’en réalité tu n’es pas le gros mec musclé que tu t’imagines être mais simplement un type pas très à l’aise qui se sent obligé de dire pardon quand tu baises et alors imagine ce que t’es obligé de dire quand la nana a un peu de ta semence dans les veuch.

7. Coucher avec n'importe quel mec plus vieux parce qu'il est plus vieux c'est trop classe

Il vient te chercher à la sortie du lycée parce qu’il est en L3, lui.

Tu trouves pas bizarre qu’un mec à la fac soit ok avec l’idée de faire du sexe avec une fille ou un garçon de 15 ans ? Tu penses pas que ça veut dire qu’il trouve pas de personnes de son âge ?

Réfléchis bien avant de répondre, tu vas peut-être devoir rompre un amour que tu pensais éternel.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : ?????? ??????

8. Coucher avec une fille très belle/un homme très beau juste parce qu'il/elle est beau/belle alors que t'as rien à lui dire

Oui, c’est valorisant pour l’ego, mais dans la vraie vie, il faut un peu parler avec les gens si on espère passer un bon moment (sauf si on est malparlant, cela va de soi) et sentir un minimum d’éveil chez l’autre, sans quoi l’autre perd pas mal de son charme malgré cette belle plastique et ON S’EMMERDE, CE QU’ON S’EMMERDE.

9. Coucher avec sa grande cousine qui a 18 ans

Quand tu auras engrossé Thérèse dans le foin pour te retrouver à 14 ans avec un enfant malformé consanguin que tu seras obligé d’appeler Fabrice, on en reparlera.

10. Se filmer en train de faire du sexe et visionner la vidéo après

Scénario 1 : la cassette n’est JAMAIS diffusée sur Internet. Vous la visionnez et ça vous fout mal à l’aise parce que vous êtes ridicules quand vous baisez.

Scénario 2 : la cassette n’est JAMAIS diffusée sur Internet. Vous la visionnez et vous regrettez votre amour perdu pour l’autre protagoniste de la vidéo, vous terminez en pleurant à avaler des Granola, vous devenez obèses morbides et vous n’avez plus jamais de rapports sexuels.

Scénario 3 : la cassette EST diffusée sur Internet.

Les fantasmes, c’est souvent mieux quand ça reste des fantasmes. Par exemple, la fois où j’ai couché avec un poulpe déguisé en cochon de cuir dans une décharge publique avec des chiens qui regardaient, c’était super décevant.