Il y a des chiffres sur le sexe que tu n’as pas envie d’entendre. C’est toujours un peu perturbant d’apprendre qu’il y a plus de 11 800 coïts par seconde dans le monde. Mais s’il y a bien des trucs sur le sexe que vous devez savoir, ce sont les règles qui vont suivre. Les commandements pour une partie de jambes en l’air safe et plaisante pour tout le monde (parce que c’est un peu le but de l’exercice nan ?). Alors enregistrez bien ce qui va suivre pour devenir une bête de sexe à coup sûr, c’est à dire quelqu’un de respectueux et bienveillant.

1. Faire pipi après une bonne partie de jambe en l'air

Cette règle peut sembler un peu ridicule et je sais que peu d’entre-vous la suive car c’est toujours mieux de rester au pieu faire un petit câlin plutôt que d’aller se vider le vessie. Mais si vous voulez éviter tous les petits désagréments de types infection, cystite, etc, suivez cette règle à la lettre. Mieux encore, faites aussi pipi avant de coucher avec quelqu’un. Votre flore intérieure vous dira merci.

2. Changer de préservatif quand on passe de l'arrière à l'avant

Bouh, encore une question d’hygiène ! Et oui parce que, point important surtout pour les meufs, les petites bactéries qui se trouvent dans l’anus n’ont aucunement besoin de se retrouver dans le vagin et n’y ont surtout pas leur place. À moins que, comme pour le point précédent, vous n’ayez envie de vous trimballer avec un cocktail de maladies pour les 15 prochains mois. Et si vous n’utilisez pas de préservatif, et bah soit vous passez faire un petit rinçage de votre outillage vite fait, soit vous ne faites plus que de l’anal. Pas si compliqué.

3. Couper ses ongles

À partir du moment où vos doigts se retrouvent à l’intérieur de quelqu’un, il faut s’assurer qu’ils soient d’une hygiène impeccable. Donc on les lave bien, notamment pour éliminer toute trace d’épices qui auraient pu être consommées auparavant (si, si, faites-moi confiance, ça n’a rien d’excitant d’avoir la vulve qui brûle). Et puis on pense par la même occasion à se couper les ongles. Parce que croyez-moi, personne n’a envie d’avoir l’impression de se faire charcuter de l’intérieur.

4. Ne pas oublier qu'un pénis peut se casser

(Je m’excuse par avance pour la douleur causée aux mecs qui lisent ce point, mais c’est pour votre bien). Le pénis ne contenant aucun os, on peut penser qu’il n’y a aucune chance qu’il se fracture. Mais c’est une erreur car c’est en fait l’enveloppe rigide du pénis, l’albuginée, qui peut se casser, et faire très, très, très mal. Il est aussi possible de se casser le frein, cette petite peau qui relie le prépuce à la base du gland. Ce n’est pas grave mais ça peut être maxi impressionnant car ça pisse souvent le sang quand c’est cassé (oupsi). Alors quand on fait du sexe avec quelqu’un muni d’un pénis, on essaye de ne pas y aller trop trop fort non plus quoi.

5. Ne jamais avoir peur de poser des questions

Est-ce que ça ne serait pas ça le secret d’une bonne baise finalement ? Demander à l’autre ce qu’il/elle aime et quelles sont ses limites, poser des questions quand on a un doute, vérifier qu’il/elle est toujours ok avec ce qu’il se passe… La communication serait-elle la clé de toute relation ???? Mais nan ??? En vous rappelant que tout le monde n’aime pas les même choses et en vous adaptant à la personne avec qui vous allez pratiquer le coït, vous maximisez vos chances d’être dans son top 10 des meilleurs coups. Donc on met son égo de côté et on demande tout ce qu’on a envie/besoin de demander.

6. Ne pas mentionner quoi que ce soit qui aurait un rapport avec des ex/des enfants/des parents

J’aurais aimé ne pas avoir à énoncer cette règle mais il faut passer par-là pour éviter à d’autres gens d’avoir à le faire. Globalement, on évite tout sujet qui se rapporte à des trucs chiants/qui mettent en colère ou tout simplement pas très excitants. Genre les fiches d’imposition à remplir ou votre radio de pouce foulé en 5e.

7. Faire preuve d'une bonne hygiène

Vous en conviendrez tous, ça donne moyen envie de faire du sexe quand un petit fumet se dégage des parties intimes de son partenaire. Après si c’est votre trip à tous les deux, vous faites bien ce que vous voulez, mais dans le doute on n’hésite pas à y aller sur le nettoyage avec des savons appropriés ou des petites lingettes. Il y aura toujours une odeur naturelle normale. Mais sans parler des odeurs, c’est toujours mieux quand c’est propre là-dessous.

8. Avoir un petit kit de nettoyage à portée de main près de son lit

Si avec cette technique, vous ne ramenez pas un date dans votre lit tous les soirs, je n’y comprends plus rien. Pour éviter la gêne d’avoir à courir dans toute la baraque pour chercher un bout de tissu pendant que l’autre se tient les jambes en l’air en essayant de ne pas en renverser partout après une copulation, pensez à laisser près de votre lit un nécessaire de nettoyage. Du papier toilette, des mouchoirs, des serviettes, une serpillère… Bref, tout ce qu’il faut pour vous éviter d’avoir à laver vos draps toutes les demi-heures après un petit accident.

9. Faire sortir tous les animaux de la pièce

Vous avez envie d’être fixé intensément par votre chat pendant une partie de jambes en l’air ? De voir votre chien grimper sur le lit et vous lécher la face pendant l’acte ? D’avoir votre serpent qui se glisse sous vos pieds ou votre souris qui se faufile dans vos draps ? J’espère sincèrement que la réponse est non (sinon je vais vraiment m’inquiéter), et si c’est le cas, j’ai la solution. Tenez-vous bien, il faut juste les faire sortir de la pièce et fermer derrière vous (à clé si vous animaux sont des êtres redoutablement intelligents pour leur âge). À vous la grosse sauterie.

10. Ne pas rire des trucs qui peuvent complexer l'autre

Que ce soit des frouts, des problèmes d’érection ou des seins qui pendent, si ça complexe l’autre, alors on ne se moque pas. En aucun cas. On peut en rire en mode second degré si la personne est tranquille sur le sujet. Mais jamais, ô grand jamais, il ne faut rire d’une situation qui peut mettre mal à l’aise quelqu’un, surtout si vous venez d’avoir ou de mettre vos organes à l’intérieur de cette personne. Même Giscard d’Estaing appliquait ce principe, c’est pour dire.

11. Ne pas se reposer sur l'autre pour apporter des capotes

Partez du principe que l’autre peut avoir oublié d’acheter des capotes, avoir fini sa boite la semaine dernière ou avoir changé de sac entre temps et donc n’avoir aucun préservatif à disposition. Si vous utilisez des capotes, c’est que vous n’avez pas envie d’être parent ou de choper des maladies, donc on prend toujours les siennes au cazou. Et puis c’est votre sexualité aussi hein, on peut pas tout déléguer.

12. Mettre ses doudous dans un petit coin

ILS N’ONT PAS BESOIN DE VOIR ÇA !!! Alors même si ça fait mal au cœur sur le moment, on met ses doudous bien à l’abri dans un placard pour ne pas qu’ils assistent à la scène. Ils n’ont pas besoin de ce traumatisme.

13. Vérifier qu'on a toujours le consentement de l'autre

Si ce n’est pas un grand oui, alors c’est un grand non. Donc on n’hésite pas à demander plusieurs fois avant et pendant le sexe si tout est ok et si la personne est toujours d’accord avec ce qui se passe. Et ça n’a rien de lourd de le répéter, parce qu’en fait c’est la loi et que sans consentement, c’est l’agression sexuelle, au minimum. Alors mieux vaut avoir l’air un peu relou que de faire du mal à quelqu’un qui n’a rien demandé.

14. Demander à la personne où est-ce qu'on peut terminer

Dans la même veine que le consentement, on ne termine pas dans quelqu’un sans lui avoir demandé si c’était ok. Question de respect, tout simplement. Vous aimeriez, vous, qu’on vous vomisse dans la bouche sans vous avoir demandé si vous étiez d’acc ? Bon bah c’est pareil avec vos semences, vous les gardez pour vous ou votre matelas si vous n’avez pas reçu de bon pour accord.

La règle qu’il ne faut pas oublier, c’est qu’il y a aussi des trucs crado du sexe qu’on ne voit jamais dans les films, donc on n’essaye pas de les imiter, vous m’avez comprise ?

Via Reddit.