On parle beaucoup de foot, tout le temps de foot et ça fait de l’ombre aux autres sports géniaux, notamment le volley.

Alors oui le foot c’est sympa, je dis pas le contraire, mais franchement le volley c’est mieux, et c’est pas moi qui le dis, c’est une étude menée par des chercheurs au CNRS qui le prouve (ne cherchez pas sur internet, elle a été supprimée par les lobbies du foot).

Sport mixte, que l’on peut faire sur la plage en été, on vous explique pourquoi il faut absolument que vous vous intéressiez au volley, si ça n’est pas déjà fait.

1. Il fait partie des sports les plus paritaires

En 2018, sur 105 304 licences délivrées dans l’année, environ 55 000 licences étaient délivrées à des hommes et presque 50 000 à des femmes, ce qui est un bon rapport en terme de répartition homme/femme de la pratique sportive du volley surtout si l’on compare à d’autres sports très populaires en France comme le rugby et le foot.

Premier bon point pour le volley qui est un sport inclusif, dans lequel la pratique, même professionnelle du sport, est autant développée chez les hommes que chez les femmes (c’est pas tous les sports qui peuvent en dire autant).

2. On peut en faire en été sur la plage

Vous l’avez sûrement remarqué en été, sur toutes les plus belles plages, il y a des terrains de beach volley accessibles à tous.

La parfaite occasion de se dépenser un peu entre deux baignades et de rencontrer des gens. Et vous allez me dire « ouais mais le beach soccer ou le beach rugby ça existe aussi ! », ok c’est vrai, ça existe aussi mais il y a rarement des terrains prévus pour ces sports, et clairement vous allez souler tout le monde en essayant de plaquer vos potes et de finalement tomber sur la meuf qui bronzait tranquillement à côté. Donc y’a pas photo, le beach volley est le meilleur sport a pratiquer en été sur la plage.

Crédits photo (CC BY 2.0) : David Bunting from England

3. C'est un sport accessible auquel on peut jouer entre potes

Pas comme les sports compliqués qui demandent un vrai terrain et des équipements comme le tennis, ou un sport qui a des règles compliquées comme le rugby, on peut jouer au volley simplement, en toute détente.

Et même si on n’a pas de filets, on peut se faire des petites passes entre potes, c’est toujours sympa.

Globalement le volley n’est pas le sport le plus difficile à comprendre ou à pratiquer (même s’il y’a toujours des bras cassés pour envoyer la balle à perpet’), et c’est un sport convivial. Alors oui le foot c’est un peu pareil, mais comme dit dans le point 1, c’est un sport qui est malheureusement encore très genré et surtout pratiqué par les hommes, donc pas hyper inclusif. Le volley aura plus de chance d’avoir été pratiqué au moins une fois par tous les membres de votre bande, hommes et femmes confondus.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Arnaud 25

4. Rappelons que l'Equipe de France masculine a gagné les derniers JO

C’est face aux Russes que les Français s’imposent comme champions olympiques pour la première fois de leur histoire, l’été dernier à l’occasion des JO de Tokyo. Et en plus de ça, les Français avaient remporté les championnats d’Europe en 2015. Sinon la France est classée 4ème au classement de la FIVB en 2021. Donc voilà la sélection masculine pèse dans le game et a bien le droit à un peu plus de reconnaissance. Il serait temps de vous intéressez à ce sport les loulous.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Startuffe r lycéefénelon

5. C'est clairement un sport de BG

De façon super objective, on peut dire que les gens qui jouent au volley ont une certaine prestance. On est entre l’élégance, la détente, la régularité et la force, et franchement le rendu est vraiment pas mal.

Entre Earvin Ngapeth, Kévin Tillie ou chez les femmes Héléna Cazaute ou encore Nina Stojiljkovic, on voit bien que ce sport révèle ce qu’il y a de meilleur en nous.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Pierre-Yves Beaudouin

6. C'est à la fois physique et ludique

Evidemment tout dépend du niveau, comme pour tous les sports d’ailleurs. Mais souvenez-vous à l’école quand vous aviez le choix entre volley et natation, ou volley et 3x500m… pour la plupart d’entre nous, le choix était vite fait.

Parce que le volley, quand c’est pratiqué « à la cool », c’est un sport ludique, mais si on s’entraîne sérieusement, ça devient physique. On ne peut pas dire la même chose de l’athlétisme par exemple, à moins de faire un footing à 3km/h c’est rarement pas fatigant, pareil pour le foot, courir pendant 90 minutes, ça détend bof je trouve.

7. L'adhésion en club et la licence ne coûte pas très cher

Ça va dépendre des clubs et de l’âge (c’est toujours moins cher pour les marmots) mais globalement si vous voulez vous inscrire dans un club de volley et même faire de la compétition vous payerez une centaine d’euros pour l’année, parfois peut-être 200 euros pour les clubs un peu plus chers.

Mais même 200 euros pour 2 entraînements par semaine (voire plus) et un match le weekend, c’est pas énorme (on rappelle qu’un abonnement à la salle de 25 euros par mois vous revient à 300 euros l’année, alors que vous n’y allez jamais en plus).

D’autres sports hyper populaires en France, et surtout chez les jeunes, sont beaucoup plus couteux, comme le tennis ou l’équitation qui sont clairement des sports de riches. Pourquoi ? Parce que les compétitions sont très souvent payantes et l’adhésion en club est chère (surtout pour l’équitation).

En plus le volley ne nécessite pas d’équipement particulier, la tenue est souvent fournie par le club, il suffit juste alors de vous acheter une paire de chaussures qui tiendra l’année.

Conclusion : au volley, le rapport qualité-prix est pas dégueu.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Eventer~commonswiki

8. On ne se pète pas la gueule avec des contacts de malade

Vous voyez votre pote Rémy qui s’est fracturé le nez au rugby ? Ou Brenda qui s’est pris une droite à le boxe ? Ou même Jean-Jordan qui s’est pété le genou après un mauvais tacle au foot ?

Eh bien (a priori) vous n’aurez par ces problèmes au volley, tout simplement parce que ça n’est pas un sport de contact. Vous aurez clairement moins de chance de vous péter quelque chose et à la limite, si ça vous arrive, c’est que vous vous êtes pris la balle dans la gueule, et vous ne pouvez vous en prendre qu’à vous-même.

9. On peut en faire toute l'année parce que c'est aussi un sport d'intérieur

Dites au revoir aux entraînements par -3°C. en plein mois de janvier, dites aussi au revoir au footing sous la pluie, car le volley se fait en intérieur, et je vous jure que c’est cool.

On peut pas en dire autant de tous les sports qui ne sont cool à pratiquer que 6 mois dans l’année, et encore, c’est sans compter les jours de pluie, vents, neige, tornade, éboulement de terrain…

Bref, vous êtes bien au chaud dans votre gymnase et vous pouvez jouer quand vous voulez, le grand luxe.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Pierre-Yves Beaudouin

10. Parce qu'il faut arrêter d'inscrire ses enfants soit au foot soit au tennis

Vous l’aurez compris, j’essaye depuis tout à l’heure de re-valoriser ce beau sport qu’est le volley.

Donc si vous avez des gosses / petit.e.s frères et soeurs/ cousin.e.s / ou n’importe quoi de plus petits que vous qui s’apparente à un humain, arrêtez de systématiquement l’inscrire au foot, au tennis, ou au cheval (oui parce que ne mentez pas, vous dites « cheval » et non pas « équitation »).

Ou même si vous décidez de vous reconvertir dans un sport qui allie convivialité, effort physique et esprit d’équipe, vous saurez vers quoi vous tourner. Et non ce top n’est pas sponsorisé par la FFVB, dans tous les cas vous savez même pas ce que c’est, bande d’incultes.

Vous savez ce qu’il vous reste à faire maintenant…