Chez Topito on aime bien les tournures de phrases pour briller en société, comme les euphémismes pour dire à quelqu’un qu’il est con, ou les euphémismes pour dire à quelqu’un qu’il est moche, puis parfois on se dirige plus sur des expressions, comme quand on vous avait donné les expressions pour parler de la mort. Bon c’était un poil moins gai faut avouer, mais là aujourd’hui on a décidé de vous donner quelques expressions classes pour signaler que vous allez vomir, histoire de lâcher une dernière phrase de qualité avant de passer pour le déchet de la soirée.

1. Je vais aller repeindre les murs façon pop art

Simple et sobre mais pourtant assez pointue car elle touche à l’univers artistique, ce qui est toujours élégant et recherché comme domaine. Avec ça vous serez remarqué à coup sur et on se rappellera de vous.

2. Attention à vos chaussures, c'est bientôt marée basse

Très utilisée dans le milieu maritime, cette expression vous apportera l’affection de certains vieux loups de mers en mal d’ardeur et devrait faire sourire vos convives qui se rappelleront, non sans une pointe de nostalgie, leurs dernières vacances en Bretagne.

3. Pardonnez moi, j'ai une omelette aux champignons à servir

Bien souvent le champ lexical de la cuisine peut être utilisé dans une situation d’envie de vomir, l’idée est de vous démarquer des autres en ajoutant un peu de fantaisie comme dans ce cas où vous endossez le rôle d’un serveur qui devrait se dépêcher d’emmener un plat. Rires assurés chez les petits comme chez les grands.

4. Je vais faire une quiche et pourtant je ne suis pas cuistot

Un peu plus brute, un peu moins classe mais toujours efficace. La quiche de manière générale est un plat qu’on rapporte souvent au vomi, donc il ne faut pas hésiter à l’utiliser à bon escient. Plutôt à sortir en soirée étudiante qu’à un dîner mondain cela dit.

5. J'espère que vous avez vos chaussures de rando pour traverser le ruisseau

Là on parle de nature, de promenade, de prendre l’air en profitant des beaux paysages mais en indiquant toutefois que le terrain peut parfois être inhospitalier. Traverser le ruisseau provoque alors une image puissante de ce qui va arriver et les amoureux de la nature en seront touchés.

6. Je vais aller remplir le bol de guacamole

Classique mais efficace, vous utilisez à votre avantage la texture et la couleur du guacamole pour symboliser la gerbe et le bol pour parler des toilettes. Avec ça tout devrait vous réussir et vos collègues vous adoreront assurément à tout jamais, vous gagnerez peut-être même au loto.

Crédits photo (CC BY-SA 2.0) : stu_spivack

7. Je n'en ai pas mangé mais je crois que je ne digère pas les huîtres

Tout est dit, vous vous sentez indisposé pour une raison ou pour une autre et vous parlez d’huîtres, soit le truc le moins appétissant du monde, du coup les gens comprennent tout à fait ce que vous cherchez à dire et l’image est claire comme du cristal.

8. Vous voulez écouter le dernier titre de "insérez un artiste que vous n'aimez pas"

Ici vous jouez sur le son que produit une personne qui vomit plutôt que sur l’aspect visuel, vous faites appel à un autre sens et c’est ce qui fait l’originalité du truc. De plus cela vous permet de lancer une critique acerbe sur un artiste musical que vous n’aimez pas, une pierre deux coups comme on dit.

9. Je vous préviens dans trente seconde tout le monde portera du Desigual

Là on joue sur le fait que les vêtements de la marque Desigual sont colorés et ont des motifs irréguliers, vous annoncez donc que vous allez « rhabiller » tout le monde en un rien de temps avec des fringues de ce genre. Astucieux.

10. Sans vouloir vous alarmer je crois qu'une coulée de lave arrive droit sur nous

Assez technique et très prisée des géologues, cette expression pourra en plus de vous faire passer pour un vulcanologue confirmé vous servir à lancer une petite partie de « the floor is lava », un jeu débile et probablement déjà dépassé qui consiste à se percher rapidement pour éviter tout contact avec le sol.

Crédits photo (Domaine Public) : Hawaii Volcano Observatory (DAS)

11. Rassurez-vous, je paierai le pressing

Ici on se base sur un effet surprise, on parle de payer le pressing, provoquant l’incompréhension chez la personne en face de soi, puis vient le vomi et là assurément votre interlocuteur comprend ce que vous vouliez dire. Il ne fait aucun doute que la personne va rire de bon coeur avec vous car vous aurez bien préparé le terrain avant de lui gerber dessus. Félicitez-vous.

12. Sortez vos planches, voilà une belle vague

Du sportif et un peu de soleil, vous faites voyager les gens avec cette expression qui rappelle le monde du surf. Vous pouvez également placer les mots clés « tsunami » et « raz de marée » si cela vous convient, mais la grosse vague reste assez équivoque.

Crédits photo (CC BY-SA 2.0) : 2010_mavericks_competition.jpg: Shalom Jacobovitz

13. Il me semble que vous aimez la soupe Claude, sortez votre cuillère

Alors là il faut choisir spécialement une cible qu’on apprécie peu, sinon l’effet peut être raté. Sortez la réplique et ne laissez pas le temps à la personne de se décaler, balancez-lui directement tout au visage. Parfait pour un dernier jour au bureau afin de dire au revoir à un supérieur énervant.

14. Je cite rarement Zemmour, mais : "bruit de vomi"

Comme pour l’artiste musical vous utilisez une fois de plus le bruit plutôt que le visuel, ça marche donc ici pour envoyer une critique acerbe sur une personnalité que vous n’aimez pas en faisant comprendre que tout ce qu’il dit est à vos oreilles un bruit de gerbe. Libre à vous de remplacer le nom, mais Zemmour fonctionne ici très bien puisqu’en plus cela pourra vous permettre d’embrayer sur un débat agréable juste après avoir vomi.

15. Je viens de refaire les joints de votre salle de bain Patrick. Avec de la gerbe.

À utiliser APRÈS avoir vomi, sinon ça casse complètement la dynamique de l’expression et ça n’a plus aucun sens. Bon cela dit vous faites comme vous voulez, y’a pas de règles, mais comme vous viendrez déjà de passer pour un gros dégueu autant ne pas passer pour un con en même temps.