Et hop, on vous a encore demandé vos témoignages sur Facebook et Twitter. Cette fois-ci, on voulait savoir quelles expressions vous utilisiez alors que vous savez qu’elles sont nulles, parce qu’on sait très bien qu’on ne peut pas s’empêcher de dire certains trucs alors qu’on les déteste au plus profond de nous. Voilà vos réponses les loulous. On peut dire qu’il y a un paquet de formules bien agaçantes ici.

1. C'est parti mon kiki

Le récit poignant de Pouic Pouic (sur Facebook) : « C’est parti mon kiki !! ». Je l’ai même sorti à l’inspectrice quand j’ai passé mon permis à l’époque. Je me demande encore aujourd’hui ce qu’elle a pensé de moi à ce moment là.

Notre avis : Elle t’a donné ton permis pour ne plus jamais te revoir.

2. Grave

L’explication intéressante de Essa Thaw (sur Facebook) : « Grave » ( ma réponse quand je ne sais pas quoi répondre à quelqu’un ou tout simplement parce que je m’en balec)

Notre avis : Grave.

3. Comme un lundi

Notre avis : Mais du coup c’est bien ou pas de se sentir comme un lundi ?

4. Du coup

Le témoignage bouleversant d’Olivier (sur Facebook) : « Du coup » et « en fait », les introductions de phrases de mes élèves. Insupportable.

Notre avis : Désolé Olivier, les « du coup » c’est sûrement de notre faute, on n’arrête pas de l’utiliser cette expression.

5. C'est le pompon

Notre avis : On conseille aussi la variante « c’est le pompon sur la Garonne » même si on n’a jamais compris pourquoi ça se disait.

6. En gros

Notre avis : le pire c’est qu’après t’envoies 15 notes vocales d’une minute chacune pour raconter ton histoire.

7. J'dis ça, j'dis rien

Notre avis : et tout le monde a envie de te répondre « BAH ALORS DIS RIEN !!! », tu le sais.

8. A plus dans l'bus

La révélation horripilante de Florine (sur Facebook) : « à plus dans l’bus, à plus tard dans l’car, à bientôt dans l’bateau… » et au début ce n’était que la première phrase… C’est de pire en pire.

Notre avis : A plus dans le OUIBUS, à plus tard dans le Blablacar, à bientôt dans le… Heetch ? (on n’a pas trouvé la rime désolé)

9. Santé, mais pas des pieds !

La phrase embarrassante de Virg (sur Facebook) : Santé, mais pas des pieds, hein… Oui, j’ai honte

Notre avis : Et tu as raison d’avoir honte… Mais au moins tu devrais kiffer le top des expressions de beaufs.

10. Bah

Notre avis : Bah c’est pas si grave, même si ça donne un petit air condescendant.

11. Askip

Notre avis : En même temps c’est un gain de temps considérable. Toutes ces secondes gagnées à ne pas écrire « à ce qu’il paraît » tu pourrais les utiliser pour faire de grandes choses.

12. Sauf erreur de ma part

Notre avis : Ça va encore, tant que tu ne l’utilises pas pour tout et n’importe quoi, genre : « sauf erreur de ma part, j’ai fait des spaghetti bolognaise pour ce midi ». Là ça serait con.

13. Ta dead sa chakal

L’expression agaçante de Frederic (sur Facebook) : « Ta dead sa chakal j’ai envie de me mettre des baffes »

Notre avis : Oui il faut arrêter, c’est so 2019.

14. Au pire

Notre avis : Nous ça nous fait penser à Guillermo Guiz qui dit super bien « au pirrrre »

15. Frère

La révélation étourdissante de Didier (sur Facebook) : « J’ai pas l’temps frère » alors qu’en vrai je fais rien

Notre avis : Ça mérite la prison ça.

16. De ouf

Les mots interdits de Stéphanie (sur Facebook) : « De ouf » ça me gave mais c’est tellement ancré dans mon langage depuis 15 ans que j’arrive pas à arrêter

Notre avis : Un truc de ouf ouf, un truc de ou-ou-ouf (si vous avez la ref, vous faites partie de l’élite).

17. T'as capté

Notre avis : L’expression préférée des opérateurs téléphoniques.

18. En mode

Notre avis : Ça nous rappelle quand on faisait des selfies au collège et qu’on postait ça sur notre Skyblog avec une légende « en mode bg ». Voilà voilà.

19. Nique sa mère sur la Canebière

L’expression musicale de Laura (sur Facebook) : « Disons que depuis que j’ai découvert « nique sa mère sur la Canebière », c’est un peu devenu ma phrase honteuse »

Notre avis : Cette expression il faut l’utiliser seulement quand tu es en bande organisée.

C’est toujours mieux que les expressions à peu près.