La France rayonne dans le monde puisqu’elle représente la liberté, l’égalité, la fraternité tout en se permettant bien souvent de donner des leçons de démocratie aux autres pays et en envoyant du gaz lacrymogène dans la gueule de ses infirmières. Mais malgré tout ça, notre beau pays (parce qu’il est beau, il faut le dire) attire aussi des célébrités qui ont demandé la nationalité française tellement elles kiffaient l’hexagone, certaines l’ont obtenu et d’autres non, ce qu’on vous propose de voir tout de suite.

1. Cristina Cordula

Elle parle mieux français que votre grand-mère qui a du mal à articuler et elle a une classe naturelle que votre autre grand-mère n’a pas. La reine du shopping Brésilienne Cristina Cordula a obtenu sa nationalité française en 2018, si ça tenait qu’à moi on lui filait aussi la légion d’honneur.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Alberta20

2. Gims

De son vrai nom Gandhi Djuna, le chanteur originaire de république démocratique du Congo a demandé deux fois la nationalité française qui lui a été refusée les deux fois. Pourquoi ? Parce qu’on lui reproche d’être marié à deux femmes, ce que le chanteur a démenti en disant que la nationalité lui avait été refusée à cause d’un délit commis quand il était ado.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Georges Biard

3. Virginie Efira

Eh ouais vous avez cru elle était française ou quoi ? Elle est belge, mais en 2016 elle a demandé et obtenu la nationalité française parce que ça fait classe sur sa carte de piscine. Perso je trouve la nationalité belge beaucoup plus cool vu que la Belgique est le meilleur pays du monde.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Rudy M2mt

4. Romy Schneider

Avec un nom pareil vous l’avez probablement deviné : elle était d’Argentine, comme beaucoup de Schneider après 1945. Non je déconne, elle était évidemment Allemande et a obtenu la nationalité française et a aussi épousé Alain Delon, un mec qui a un nom très français et qui aime parler de lui à la troisième personne du singulier.

Crédits photo (Domaine Public) : Unknown (Mondadori Publisher), published in magazine Bolero

5. Romain Gary

Né en Lituanie, Roman Kacew (c’est son vrai nom) a obtenu la nationalité française à son adolescence avant d’aller combattre pour la France et de devenir le seul écrivain à avoir gagné le prix Goncourt deux fois parce qu’il avait pris un pseudonyme. Pas con le mec.

Crédits photo (Creative Commons) : Sam Shaw / Shaw Family Archives

6. Marco Verratti

Après dix ans au PSG le célèbre joueur de foot se sent « très français » et songe de plus en plus à demander la nationalité française. On lui souhaite évidemment qu’elle soit acceptée. Ou pas. Franchement j’en sais rien je regarde pas du tout le foot, choisissez l’option que vous préférez en fonction de votre club de coeur.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Sandro Halank, Wikimedia Commons

7. Albert Uderzo

Le dessinateur d’Astérix et Obélix est bien né en France à Fismes (pas loin du nouveau macdo sur la route de Soissons si vous connaissez) mais n’avait pas la nationalité française vu que ses parents étaient étrangers. Il l’a obtenu à l’âge de sept ans, avant de devenir l’un des artistes les plus célèbres de la BD française.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Georges Biard

8. Eunice Barber

Avant d’être sacrée deux fois championne du monde en athlétisme sous le drapeau tricolore, Eunice Barber n’avait pas la nationalité française mais celle de Sierra Leone jusqu’en 1999. Elle s’entrainait à Reims en plus, ville qui a vu naitre l’auteur de ce top, une souffrance de plus à lui ajouter que celle du passage des allemands pendant la 2ème guerre mondiale (ouais on parle un peu d’histoire aussi).

Crédits photo (CC BY 2.5) : Eckhard Pecher (Arcimboldo)

9. Marie Curie

Oui parce qu’on dit tout le temps qu’elle est française, mais c’est seulement à son mariage avec Pierre Curie qu’elle a obtenu la nationalité, parce qu’à la base elle était surtout Polonaise et née à Varsovie. Une grande dame, quel que soit son pays.

Crédits photo (Domaine Public) : Henri Manuel

10. Carla Bruni

Au départ elle est Italienne et vient du côté de Naples, même si elle a grandi en France. C’est à l’occasion de son mariage avec l’ancien président mis en examen Nicolas Sarkozy en 2008 qu’elle a obtenu sa nationalité française. Une belle connerie.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Remi Jouan

11. Carlos Ghosn

D’abord Brésilien puis Libanais, Carlos Ghosn a obtenu la nationalité française dans les années 90 lorsqu’il était encore respecté dans le monde des affaires, ou du moins avant que ses magouilles ne deviennent publiques. Après y’a eu l’histoire des scandales financiers et ce genre de dossiers qui font un peu mal à la crédibilité et à l’opinion publique.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Nissan Motor Co. Ltd

12. Manuel Valls

Et là vous vous dites assez naturellement « on a peut-être fait une connerie », et vous avez raison. Espagnol de naissance, Manuel Valls est devenu français en 1982, puis il a demandé la nationalité belge, allemande, roumaine et celle de presque chaque pays où il pouvait gratter un poste de parlementaire. Sans succès.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Kommunikation BMW Stiftung Photographer: Lorenz Böck