Emily In Paris ne fait certainement pas partie des meilleures séries sur Netflix mais ce qui est sûr, c’est qu’elle fait parler d’elle. L’histoire d’une jeune fille de Chicago qui débarque à Paris pour vivre une vie de luxe et de romance, c’était sûr que ça allait plaire aux Américains ; mais beaucoup moins aux Français. Comme on est français et qu’on adore se plaindre, on ne va certainement pas passer à côté de cette opportunité.

1. Le plus beau Pont-Neuf de France

Dans l’épisode 5 de la saison 2, des images de Paris passent en accéléré. On peut voir la Seine, le Sacré-Coeur et oh, le Pont-Neuf ! Mais pas celui de Paris, non vraiment pas. C’est bel et bien le Pont-Neuf de Toulouse. C’était sûrement la première vidéo qui apparaissait dans la banque d’images…

2. L'anglais, la langue préférée des Français

Pendant toute la série, les personnages parlent anglais. Je peux comprendre que les collègues d’Emily essaient de s’adapter à elle (et encore, c’est assez rare de voir ça à Paris) mais pourquoi certains Parisiens parlent anglais entre-eux ?

3. Les mots "chambre de bonne" sont plutôt mal utilisés

Quand Emily emménage dans son nouvel appartement, on lui dit « bon, c’est un peu petit » alors que l’endroit fait au moins 35m2 (ce qui est énorme pour une personne avec des petits revenus à Paris). De plus, l’appart est qualifié de « chambre de bonne ». Alors non, une chambre de bonne ça fait 9m2 et les toilettes sont bien souvent sur le palier.

4. Le décalage horaire foiré

Alors qu’Emily est à Paris, son fiancé resté à Chicago l’appelle et la réveille. Elle lui demande l’heure chez lui et il répond 19h alors qu’il est à ce moment-là 3h du matin à Paris. Pourtant, il n’y a que 7h de décalage horaire entre Paris et Chicago, il devrait donc être 2h.

5. Des boulangers pas super attentifs

Sur la page Instagram de la série, cette photo a été publiée en septembre 2020. On peut voir un écriteau « chocolatine » posé sur un pain aux raisins alors que la série se passe à Paris. Rien n’a de sens.

6. Une carrière un peu trop parfaite

Du jour au lendemain, Emily devient influenceuse en postant 7 ou 8 photos mal cadrées et sans intérêt sur Instagram. Pas de hashtag, pas de stories et seulement 48 abonnés sur Instagram et pourtant, Emily devient immédiatement une star. On comprend mieux pourquoi une entreprise la ferait venir de l’autre bout du monde pour un poste de Community manager.

7. La panne d'électricité qui n'a aucun sens

Quand Emily veut brancher son vibro pour l’utiliser, une étincelle se crée et les plombs sautent. Bon, pourquoi pas. Par contre, il faudrait m’expliquer comment cela a pu couper l’électricité dans tout le quartier et pour toute la soirée. N’importe quoi.

8. Les sacs à main magiques d'Emily

Au début de la série, Emily se balade avec son sac moche et son porte-clé tour Eiffel. Quand elle rencontre le désigner Pierre Cadault, elle se justifie en disant qu’elle n’avait pas beaucoup d’argent et que le seul accessoire de marque qu’elle pouvait s’offrir était cette babiole. Et puis bizarrement, on la voit se balader avec des sacs Chanel dans les épisodes suivants. Quelle menteuse.

9. La pro des réseaux sociaux

Quand Emily poste un meme qui devient viral, Brigitte Macron le retweete depuis son compte Twitter. Le problème, c’est qu’Emily ne l’avait posté que sur Instagram. Chelou. En plus de ça, Brigitte reçoit un SMS de Carla Bruni écrit en anglais, ce qui n’a vraiment aucun sens.

10. Le scénaristes se sont trompés de personnage principal

Après deux saisons, je pense qu’on est tous d’accord pour dire qu’Emily ne mérite pas la place de personnage principal. Elle est désagréable, souvent stupide et globalement inintéressante alors que Sylvie Grateau est tout simplement incroyable.

Si tu ne sais pas quoi mater après Emily In Paris, on te conseille de regarder Riverdale, la série la plus incohérente de l’Histoire.

Sources : Movie MistakesInsider