L’été sera chaud… TRÈS CHAUD. Tellement chaud qu’on réfléchit déjà à toutes les petites astuces possibles et inimaginables pour survivre au mieux à la chaleur. Arrêtez tout, il y a des chances pour que vous soyez en train de vous fourvoyer sévère ! Désolée de vous l’apprendre, mais manger des glaces… C’est un non.

1. Manger des glaces

Gros coup dur d’entrée de jeu ! Malheureusement et contrairement à ce que l’on pense tous : manger un truc froid ne rafraîchit pas notre petit corps… Au contraire ! Pour être digéré, les aliments vont être réchauffés par l’organisme. Un processus qui génère de la chaleur et qui augmente la température corporelle. Plutôt contre-productif… Oui, c’est dur. Courage.

2. Boire des boissons fraîches

Une nouvelle fois, le transfert de chaleur entre la boisson froide et le système digestif peut jouer sur la température corporelle. En revanche, cela va dépendre de la teneur calorique du liquide ingéré : des sodas ou autres boissons sucrées auront un effet similaire à celui des glaces. Ne vous réjouissez pas trop vite : les grosses pintes de bière fraiches, c’est NON aussi ! L’alcool est un diurétique (ça fait faire pipi). De fait, l’eau est évacuée plus rapidement, le corps se déshydrate et la capacité à perdre de la chaleur par la transpiration diminue. Bref, ce n’est vraiment pas la bonne idée. Déso.

Gros paradoxe : les boissons chaudes sont un meilleur moyen de se rafraichir (mais nan ?) ! Boire chaud déclenche une réaction de transpiration, qui permet alors au corps de se rafraîchir. C’est le monde à l’envers cette histoire !

3. .... ou boire beaucoup d'eau

Après ce petit point boissons fraiches, on se dit qu’heureusement, l’eau existe ! Effectivement, il est important de bien s’hydrater, surtout quand il fait chaud. En revanche, il faut le faire dans la limite du raisonnable ! En effet, boire beaucoup d’eau quand il fait chaud peut créer un déséquilibre hydrique, voire, une intoxication à l’eau (oui oui, ça existe ! On parle d' »hyponatrémie »). Dans l’idéal : il faut en boire entre 1,5 et 3 litres par jour, et par petites gorgées.

ll fait chaud, on a soif. Très soif. Trop soif. L'addiction à l'eau a un nom : la potomanie.

Posted by RTL on Thursday, July 25, 2019

4. Prendre une douche froide

Il fait chaud, on sue comme des porcs, et on ne rêve que d’une chose : une douche glacée. Mauvaise idée. En réaction à ce jet d’eau froide, le corps va tenter de se réchauffer en produisant de la chaleur. Rien de plus contre-productif. Pour vous rafraîchir, préférez les douches tièdes ou vaporisez de l’eau sur votre front.

En pensant vous rafraîchir après une longue journée de vague de chaleur, vous allez prendre le risque d'avoir encore plus chaud.

Posted by Le HuffPost on Wednesday, June 15, 2022

5. Ouvrir les fenêtres en journée

Votre grand-mère vous l’a forcément dit au moins une fois : l’été, on se barricade et on ferme TOUT. Les fenêtres, les portes, les volets et les rideaux. Objectif : ne pas laisser la chaleur pénétrer dans votre maison ou votre petit appartement, en les rendant étanches à l’air extérieur.

6. ... et laisser les fenêtres fermées pendant la nuit

Après avoir bien enfermé votre chez-vous la journée, une fois la nuit tombée : on ouvre. Histoire de renouveler l’air, évacuer les chaleurs accumulées et éviter un « effet four ». Certes, les moustiques sont de parfaites saloperies qui viennent troubler votre nuit. Mais vous savez ce qui est pire encore pour le sommeil ? La chaleur.

Crédits photo : Topito

7. Rester face au ventilateur ou à la climatisation

Vous aussi vous avez un collègue relou qui vous fout un ventilo plein fer dans la face toute la journée ?? Eh bien n’hésitez pas à lui expliquer combien c’est une mauvaise idée ! Le ventilateur, en brassant l’air de manière répétée, remue poussières et pollens. Perfecto pour les allergies.

Pour faire au mieux : on laisse le ventilateur balayer la pièce à distance. Si ce n’est pas suffisant : on opte pour des serviettes humides ou des bouteilles d’eau glacée.

Crédits photo : Topito

8. Mettre la clim au maximum

De base la clim on évite puisque c’est un appareil qui pollue infiniment et paradoxalement réchauffe encore davantage l’air extérieur.

Si toutefois vous ne supportez vraiment pas la chaleur (ça va les gros fragiles là ?) Ne mette pas la clim à fond ! Au mieux, vous tomberez simplement malade. Au pire : vous pourriez subir un choc thermique en passant de 35° extérieur à 20° intérieur trop rapidement, voire de perdre connaissance. L’écart maximum conseillé entre la température intérieure et extérieure est de 8°.

9. Faire une soirée TV

Il fait chaaaaud, et on n’a envie de rien. Rien du tout. A part, peut-être, se foutre en sous-vêtement sur le canapé en regardant des séries Netflix. Encore un mauvais mouv ! Comme tous les appareils électriques : la télé produit de la chaleur. Ouvrez un livre, c’est plus safe.

10. Arroser le jardin au petit matin

Se lever tôt pour arroser ses tomates avant qu’il ne fasse trop chaud semble être un mouvement intelligent, et pourtant… Non. L’arrosage en début de journée n’est pas bénéfique pour les plantes car l’eau va s’évaporer rapidement (trop rapidement) avec la chaleur. La vraie bonne idée, c’est de s’y mettre le soir, quand la chaleur est un peu retombée. De cette façon, vos légumes ou plantes auront toute la nuit pour boire tranquillou.

11. Etendre son ligne à l'extérieur

Tentant d’étendre son linge au soleil pour qu’il sèche plus rapidement ! En réalité, le faire sécher à l’intérieur est plus sympa pour deux raisons : d’abord, ça permettra de rafraîchir un peu l’atmosphère de la pièce. Ensuite, ça évitera à votre linge de décolorer. Convaincu ?

Imaginez : la planète va mal, le réchauffement climatique se fait de plus en plus ressentir, et on se retrouve à devoir lutter contre des canicules en hiver (pfffff n’importe quoi, impossible de scénario). Ça fait flipper, mais en vrai… Vous imaginez tout ce qu’on pourrait faire ? Hâte de me faire une raclette à la plage.

Sources : Slate, Oh my mag, le Huffpost, Europe 1