Les enfants sont formidables disait ce brave Jacques Martin pendant l’âge d’or de la télévision française et il avait bien raison. Ces êtres qui s’émerveillent de tout, ont soif de connaissance et crient sans raison apparente lorsqu’ils jouent ont parfois l’étoffe de scientifiques ou d’explorateurs en herbe. Et effectivement, certains d’entre eux ont découvert des choses assez incroyables que nous allons voir tout de suite.

1. La pointe de flèche vieille de 10 000 ans

Si l’anecdote peut faire penser à un très bon (et très ancien) épisode de South Park, elle n’en reste pas moins étonnante. En effet dans le New jersey, Noah Cordle, un jeune garçon de dix ans avait découvert un vieil artefact en jouant tranquillement à son jeu préféré « trouver des artefacts vieux de 10 000 ans ». La pointe de flèche découverte proviendrait soit de l’ère « paléo-indienne » soit de l’époque des natifs américains pré-tribaux et daterait donc d’entre 8000 et 12 000 ans. Une bien belle trouvaille.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Didier Descouens

2. L'emplacement d'un champignon toxique

En Californie du sud, plusieurs cas d’empoisonnement provoqués par l’exposition à un champignon (Cryptococcus gattii) avaient eu lieu pendant une période de près de dix ans. Si on connaissait bien le champignon, on était assez incapable de dire où il se trouvait et cela était problématique parce que certaines contaminations étaient mortelles. C’est alors qu’Elan Filler, jeune fille d’une douzaine d’années a été encouragée par son père expert en maladies infectieuses à trouver l’emplacement du champignon. C’est une occupation tout à fait saine pour une enfant de 12 ans de chercher en forêt un champignon qui peut donner la mort. Elle a trouvé près de trois endroits où le champignon poussait, ce qui a permis de poursuivre une étude dessus et c’est très cool.

3. La découverte d'une supernova

Nathan Gray est un enfant de dix ans qui fait des trucs cools comme manger des chips et découvrir des supernovas (une étoile en train d’exploser). En effet, ce jeune canadien était avec son père en train de regarder le ciel quand il a découvert ce phénomène. Bon après ça faisait six mois qu’ils regardaient le ciel en espérant voir une de ces explosions mais c’est cool, la persévérance paye.

Crédits photo (Domaine Public) : NASA/ESA/R. Sankrit and W. Blair (Johns Hopkins University)

4. La découverte d'une ville Maya

L’histoire avait fait du bruit à l’époque et elle raconte celle de William Gadoury, un adolescent canadien de 15 ans passionné d’archéologie qui avait découvert à l’aide d’images satellites une cité Maya perdue dans la jungle mexicaine. Et on parle pas d’un petit patelin mais de la quatrième plus grosse ville Maya découverte à ce jour. Il avait émis l’hypothèse que la position des villes Maya pouvait être en rapport avec les constellations d’étoiles répertoriées par le peuple disparu. En superposant les images des constellations avec la position connue de certaines villes il avait alors découvert cette cité perdue qu’il avait alors baptisé « la bouche de feu ». C’est classe.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Fcb981

5. Le projet de science d'école qui amène une vraie étude scientifique

Le jeune écolier américain du nom de Simon Kashchock-Marenda avait proposé pour son projet de science l’étude des mouches à fruits et plus particulièrement de leur alimentation. Il avait séparé ses mouches en plusieurs groupes à qui il donnait différents édulcorants avant de réaliser que les mouches à qui il donnait de la stevia mourrait dans les six jours. Son père étant professeur biologique, avait réalisé l’étude une seconde fois dans de « vraies conditions scientifiques » avant d’obtenir des résultats similaires. Et finalement cela a donné des recherches assez sérieuses pour voir si on pouvait fabriquer un insecticide à base de stevia qui serait inoffensif pour l’homme.

6. Le plus jeune dinosaure à bec de canard

On l’appelle également « Hadrosauridae » très prisé des amateurs de dinosaures, des amoureux des canards et encore plus des « fans de dinosaures et de canards de Cambrai ». Eh bien le plus jeune spécimen de cette espèce a été découvert par Kevin Terris alors qu’il était en sortie paléontologique avec son collège. Sa découverte représente le dinosaure à bec de canard le plus petit, jeune et complet jamais découvert (plus petit que celui de la photo hein).

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Ballista sur Wikipédia anglais

7. La dent de mastodonte

Le jeune Phillip Stoll, alors âgé de neuf ans, avait découvert une grosse dent d’une vingtaine de centimètres en marchant dans une crique près de chez lui. C’est pas commun, mais c’est cool. Après vérification on a réalisé que la dent appartenait à un mastodonte (famille proche des mammouths mais d’un groupe différent) et qu’elle datait donc de près de 10 000 ans. De quoi faire rougir les enfants normaux qui trouvent des mégots et des capotes par terre.

Crédits photo (CC BY 3.0) : Original uploader was Dantheman9758 at en.wikipedia

8. L'Australopithecus sediba

En 2008, le jeune Matthew Berger (9 ans) accompagnait son père archéologue lors d’une fouille en Afrique du Sud. Cherchant avec ses petites mains, il avait trouvé des os que l’équipe s’était alors empressée de déterrer avec précaution. La découverte est assez incroyable puisqu’il s’agissait des restes d’un de nos ancêtres qui n’était jusque là pas encore découvert. Vieux de deux millions d’années, ce squelette de l’australopithecus sebida a par la suite été rejoint par deux autres squelettes (celui d’une femme et celui d’un enfant) de la même espèce. Le père avait alors confié que son fils s’était éloigné de la zone de recherche de l’équipe pour faire les siennes. Une bien bonne idée.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Photo by Brett Eloff. Courtesy Profberger and Wits University who release it under the terms below.

9. Une amulette de l'âge de Pierre dans le désert

C’est dans le désert du Néguev en Israël au cours d’un bon vieux voyage en famille qu’un jeune garçon de 11 ans avait ramassé par terre (ou par sable, aucune idée de comment on dit dans le désert) une amulette en céramique. Sa mère, passionnée d’archéologie avait alors eu la bonne idée de l’amener à des spécialistes afin de l’étudier et là, stupeur et stupéfaction (ça veut dire la même chose) : cette amulette était non seulement très rare (il n’en existait qu’un exemplaire découvert jusqu’ici) mais très vieille (2500 ans).

10. Le point de suture Hansberry

Un jeune adolescent de 14 ans étudiant dans une école médicale de Floride avait découvert une nouvelle technique chirurgicale. Tony Hansberry (qui a donné son nom à la technique) souhaitait trouver un moyen de soulager les femmes ayant subi une hystérectomie (ablation de l’utérus) en réalisant une suture trois fois plus rapide pouvant en plus diminuer les douleurs post-opératoires. Et il avait réussi en moins de trois jours. Depuis le jeune garçon continue ses études et souhaite devenir neuro-chirurgien, ce qui est clairement une bonne idée quand à 14 ans on a fait une découverte chirurgicale.

C’est fou quand même ces gamins qui trouvent des trucs au lieu de faire la vaisselle. Vous pouvez aller voir les trucs inventés par des ados, c’est très cool aussi.

Sources : BBC, Live Science, Connaissance des arts,