Comme le dit l’adage, la musique adoucit les mœurs… Pas pour tout le monde apparemment. Nous avons mené l’enquête et beaucoup de grands compositeurs ont des gueules de mecs à qui on demanderait pas son chemin la nuit. Ni le jour. Jugez par vous-même.

1. Hector Berlioz

Son nom de serial killer si c’était un serial killer : « Hectueur, l’homme qui aimait tuer des gens vivants »

Son tube à écouter malgré tout : Symphonie fantastique (même s’il se la pète un peu dans le titre de son EP).

Crédits photo (Domaine Public) : Pierre Petit

2. Dmitri Shostakovitch

Son nom de serial killer si c’était un serial killer : « Dmitri sélectif, l’homme qui aimait trier les boyaux de ses victimes »

Son tube à écouter malgré tout : la pub CNP assurance.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Fotothek_df_roe-neg_0002792_002_Portrait_Dmitri_Dmitrijewitsch_Schostakowitchs_im_Publikum_der_Bachfeier.jpg: Roger & Renate Rössing, credit Deutsche Fotothek.

3. Franz Lizt

Son nom de serial killer si c’était un serial killer : « Lizt de courses, l’homme qui égorgeait les femmes pendant leurs emplettes »

Son tube à écouter malgré tout : Liebesträume.

Crédits photo (Domaine Public) : Franz Hanfstaengl

4. Igor Stravinski

Son nom de serial killer si c’était un serial killer : « Igorge Stravinski, le trancheur des trachées »

Son tube à écouter malgré tout : Le Sacre du Printemps. Un truc qui parle des allergies au pollen je crois.

Crédits photo (Domaine Public) : Photographer: Robert Regassi. Publisher: J. & W. Chester, publisher, no author listed

5. Niccolò Paganini

Son nom de serial killer si c’était un serial killer : « Panini, l’homme qui aimait étouffer ses victimes avec un panini au poulet »

Son tube à écouter malgré tout : La Campanella.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : David d'Angers

6. Jean Sibelius

Son nom de serial killer si c’était un serial killer : « Décibelius, l’homme qui aimait torturer ses victimes en mettant la musique très très très fort dans les oreilles » (comme à l’époque il n’y avait pas d’écouteurs, c’était lui qui criait).

Son tube à écouter malgré tout : Valse triste. Renommée aujourd’hui « Valse émoji triste :-(« .

Crédits photo (Domaine Public) : fi:Daniel Nyblin (1856–1923)

7. Frédéric Chopin

Son nom de serial killer si c’était un serial killer : « Chopin choppeur, l’homme qui aimait pécho les p’tites zouzes du duché de Varsovie avant de les découper au couteau à beurre ».

Son tube à écouter malgré tout : Nocturne No. 2, à caler dans vos prochaines grosses soirées.

Crédits photo (Domaine Public) : Louis-Auguste Bisson

8. Arnold Schönberg

Son nom de serial killer si c’était un serial killer : « Arnold Schönberg ». C’est suffisant.

Son tube à écouter malgré tout : La nuit transfigurée. Le mec était très LGBTQI+ avant l’heure.

Crédits photo : Florence Homolka

9. Heitor Villa-Lobos

Son nom de serial killer si c’était un serial killer : « La statue possédée par les démons du Brésil ». C’est même plus un nom de serial killer mais franchement matez moi ce buste de l’enfer, si je croise ça dans un parc je creuse un trou et je m’enterre vivante et j’envoie mon fantôme lui casser la gueule.

Son tube à écouter malgré tout : Saudades das selvas brasilieras no.2. A ne pas confondre avec « Daurades das selvas bresilias », son œuvre cachée dans laquelle il révèle sa passion pour la poiscaille.

Crédits photo (CC BY 2.5) : User:Brandizzi

10. Erik Satie

Son nom de serial killer si c’était un serial killer : « Erik Satin, l’étrangleur de Honfleur »

Son tube à écouter malgré tout : Gymnopédie. Absolument pas une musique destinée aux homosexuels qui aiment le sport.

Crédits photo (Domaine Public) : Inconnu - Erik Satie (1865-1925) en 1909

11. Richard Wagner

Son nom de serial killer si c’était un serial killer : Wag’NERF, l’homme qui poursuivait ses proies en leur projetant des boules en mousse jusqu’à ce que mort s’ensuive.

Son tube à écouter malgré tout : la musique dans Apocalypse Now là, je cé plus c koua déjà. La chevauchée des fromages kiri.

Crédits photo (Domaine Public) : Franz Hanfstaengl

12. Anton Bruckner

Son nom de serial killer si c’était un serial killer : « Le boucher de Vienne »

Son tube à écouter malgré tout : Locus iste.

Crédits photo (Domaine Public) : unknown Photograf

13. Antonin Dvorak

Son nom de serial killer si c’était un serial killer : « Le charcutier de Prague »

Son tube à écouter malgré tout : La Symphonie du Nouveau Monde

Crédits photo (Domaine Public) : Jan Langhans

14. Serge Prokofiev

Son nom de serial killer si c’était un serial killer : « Le teinturier de Sontsivka »

Son tube à écouter malgré tout : Pierre et le loup. Absolument pas une œuvre érotico-zoophile contrairement à ce qu’on pourrait croire.

Crédits photo (Domaine Public) : TuntematonUnknown author

Lâchez un smile les gars franchement.