Le mille bornes est un jeu qui consiste à devoir installer des bornes devant soi pour atteindre mille kilomètres avant les autres. Mais chacun a ses propres variantes des règles selon la famille dans laquelle on joue. Et parfois, ces petites approximations peuvent créer des traumatismes nécessitant 17 ans de psychanalyse. Alors le mieux est encore de mettre les points sur les i.

1. Il faut un feu vert pour repartir, même après une parade

Essaie pas de louvoyer en mode « c’est bon j’ai mis une réparation, pas besoin de feu vert ». Parce que sans feu vert, tu démarreras pas. Sauf bien sûr si tu t’es pris une limite de vitesse, seule attaque pour laquelle il n’y a pas besoin de feu vert vu que tu continues à rouler. Mais même pas en rêve tu démarres sans feu vert sinon.

2. Les cartes bottes doivent être jouées en coup fourré pour rapporter 400 points

Si tu poses un as du volant ou un increvable devant toi juste parce que tu as pioché la carte, ça ne te rapporte pas spécialement plus de points (mais ça te prémunit en revanche des attaques guéries par la botte). Mais si tu as l’intelligence d’attendre que quelqu’un t’envoie un accident pour sortir ton as du volant en disant « coup fourré », alors là tu gagnes du puntos, tu pioches alors que c’est pas ton tour et en plus tu mets la misère à l’adversaire. Astucieux.

3. On ne peut poser que deux cartes 200, pas plus

Déso mais tu peux directement jeter tes 6 cartes 200 dans le sabot parce que tu ne pourras en poser que deux. Ou alors très discrètement il faut en poser deux en même temps mais après au niveau du compte ça risque de se voir.

4. Il faut faire exactement 1000 bornes, pas plus

Tout pile. Pas 1025, pas 1050, pas 1075 et pas 1100. Essaie pas en vrai, et déso si tous les 25 qui te manquent sont dans mon jeu et que jamais je ne les jetterai pour que tu les prennes après.

5. Seule la carte véhicule prioritaire dispense de feu vert

C’est pas parce que tu as posé un increvable ou un camion citerne que tu peux démarrer automatiquement après avoir placé une réparation ou évité une panne d’essence. Déso mais pas déso y a que le véhicule prio qui permet d’éviter cette tannée de ne jamais avancer parce que y’a pas un putain de feu vert dans le jeu.

6. Les attaques ne peuvent pas se cumuler, sauf la limite de vitesse

Tu ne peux pas foutre un feu rouge à un mec qui vient d’avoir un accident. En revanche, tu peux mettre une limite de vitesse à tout moment à quelqu’un, même s’il est coincé par une attaque. Sauf, bien sûr, s’il a déjà une limite de vitesse qui l’empêche de dépasser les 50.

7. Le but du jeu n'est PAS d'empêcher quelqu'un de démarrer quoi qu'il en coûte

Ce point s’adresse essentiellement à mon père qui passait ses parties à choisir l’un de ses enfants et à l’empêcher de démarrer quoi qu’il en coûte. Rappel : ce n’est pas le but du jeu. Ce n’est PAS le but du jeu.

8. Répéter "t'es capot, t'es capot, t'es capot" à quelqu'un qui n'a pas démarré est passible de dix ans de prison

Parce qu’un peu comme on est fanny à la pétanque, on est capot au mille-bornes quand on ne place pas une borne. Pour autant, le répéter en boucle à la personne qui vient déjà de passer une authentique partie de merde n’est pas autorisé par la loi même s’il y a un vide juridique à ce propos. On est quand même plus proche du harcèlement moral que de la camaraderie.

9. On peut dépasser 1000 bornes uniquement si les adversaires ne savent pas compter

Si tu joues avec des enfants de moins de dix ans, tu peux dire que tu as gagné quand tu veux de toute façon y a que toi qui sait compter jusqu’à mille. Astuce que je te donne pour humilier les enfants.

10. On n'a pas le droit d'échanger des cartes avec un adversaire, ou alors discrètement

Ni d’ailleurs de faire des alliances avec une autre personne pour empêcher quelqu’un de démarrer, rapport au point 7. Enfin si, tu peux, mais si tu te fais choper tu peux te faire interdire d’examen national pendant 5 ans.

Ne joue pas au mille bornes. Joue plutôt au UNO (les règles officielles sont ici), ou à n’importe quel jeu de société familial sympa.