Les bateaux, c’est comme les voitures sauf que ça roule pas. Au bout d’un moment, ils atterrissent à la casse. Mais un bateau, surtout quand il s’agit de paquebots ou d’énormes cargos, voire de porte-avions, c’est beaucoup plus encombrant. Du coup, parfois, ils s’échouent pour une raison ou une autre et restent sur place à pourrir. On peut aussi les conduire dans des cimetières de bateaux où, le plus souvent, ils sont démantelés. Les cimetières de bateaux étant dans le collimateur de nombreuses associations œuvrant pour la sauvegarde de la planète, en raison de toutes les matières toxiques pour la nature qu’ils rejettent là où ils sont entreposés…

1. La baie de Nouadhibou (Mauritanie)

On commence notre tour du monde des cimetières de bateaux les plus remarquables avec le plus grand de tous. Ici, en Mauritanie, où plus de 300 embarcations diverses et variées, visibles ou enfouies sous les eaux, pourrissent littéralement sur place. Pourquoi ici et pas ailleurs ? Car les autorités se seraient largement fait graisser la patte. Du coup, on vient régulièrement ici pour entreposer des navires tout moisis.

2. La Mer d'Aral (Kazakhstan, Ouzbékistan)

Autrefois incontournable pour la pêche, la mer d’Aral a été asséchée suite au détournement des deux rivières qui l’alimentaient. Du coup, les navires, de pêche notamment, qui s’y trouvaient, ont pour la plupart été laissés sur place, formant au final l’un des cimetières de bateaux les plus célèbres du monde.

View this post on Instagram

Imagine o quarto maior lago de água salgada do mundo, um lindo lugar, milhares de peixes, barcos, pessoas e uma brisa agradável. Agora imagine no que o ser humano pode transformar isso em apenas algumas décadas. Hoje vamos mostrar um lugar que atesta o poder do ser humano em mudar a natureza...?? ?? Estamos no Mar de Aral, em um lugar isolado no Uzbequistão, país #124 do Viajo logo Existo em mais de seis anos explorando o mundo. O que uma vez já foi um lindo cenário, hoje se transformou em um gigante cemitério de navios jogados no meio do deserto. ?? ?? Para entender o porque disso temos que voltar um século na história. Em 1918 o governo soviético, no qual o Uzbequistão pertencia na época, começou a usar a água do Aral para a irrigação, principalmente dos afluentes que alimentavam o tal mar. Com o crescimento da produção, se acelerou o uso da água, que ano após ano foi deixando de chegar ao mar de Aral. . Nos anos 60 o mar começou a perder tamanho, mas os soviéticos ignoraram o fato e aumentaram ainda mais o uso da água, principalmente nas plantações de algodão. Com a água baixando a cada dia o mar se tornou cada vez mais alcalino e foi questão de anos para matar toda a fauna e flora da região. Junto com os animais também faliram a industria pesqueira e todos que de alguma forma dependiam do lago para viver. A última foto mostra uma foto de satélite para vocês verem a mudança.?? ?? Um completo desastre. Há quem diga que este é o maior catástrofe ambiental da história, mas há soviéticos que disseram ser culpa da rápida evaporação do mar. A decisão eu deixo para vocês.?? ?? O mais doido de tudo isso é você se deparar com barcos no meio de bancos de areia, completamente abandonados. Novamente uma experiência diferente e marcante em nossas vidas! ?? ?? Até breve turma, espero que estejam gostando deste lado do mundo! Grande abs leo e Rachel?? #viajologoexisto #uzbequistan #aralsea #oasisoverland #LoveOverland?? ??

A post shared by Leo e Chel Spencer (@viajologoexisto) on

3. Le cimetière des navires de Landévennec (France)

Sont stockés ici des navires en attente de démantèlement. Des bateaux appartenant pour la plupart à la Marine nationale. Le site est fermé au public.

4. Skeleton Coast (Namibie)

Comme son nom l’indique, ce site renferme de nombreux « squelettes » de bateaux. L’un des plus importants sites du genre sur la planète. Cela dit, à la base, le nom de l’endroit avait davantage un rapport avec l’industrie baleinière, qui balançait les restes des baleines et de phoques sur la côte.

5. Staten Island (États-Unis)

Probablement le plus connu des lieux du genre aux États-Unis. Fondé dans les années 30, il contient aujourd’hui une centaine de navires. Sa particularité étant qu’ici, toutes les épaves datent du XXe siècle. Il est officiellement interdit de s’y rendre mais la sécurité n’étant pas optimale, de nombreux photographes et autres plongeurs s’y incrustent régulièrement.

6. Les îles Truk (États fédérés de Micronésie)

Site connu pour avoir accueilli la partie la plus importante de la marine impériale japonaise pendant la Seconde Guerre mondiale, ces îles furent aussi le théâtre de batailles navales d’envergure. 60 bateaux et 296 avions furent expédiés au fond de l’eau. Des épaves qui y sont toujours et qui attirent les plongeurs du monde entier.

7. La baie d'Alang (Inde)

C’est ici qu’on trouve le plus grand nombre de chantiers navals dans le monde. Ici où on démantèle aussi un paquet d’embarcations et où on saccage sans vergogne l’environnement. Il faut dire que cette activité n’est pas vraiment eco-friendly. Pour preuve, les taux d’hydrocarbures sont de 16 973 % plus élevés par rapport à d’autres sites. On a relâché des métaux lourds, de l’amiante, des résidus d’antifooling… Depuis, un certain nombre de lois a été voté pour limiter les dégâts. Des lois ayant annulé la venue sur le site du Clemenceau, le porte-avions français…

8. Le chantier de démolition de navires de Gadani (Pakistan)

Ici aussi on démantèle à tour de bras. Un chantier qui s’étend sur 10 km le long du littoral. 6000 personnes y sont employées à l’année.

9. L'Atoll de Bikini (Îles Marshall)

Tristement célèbre pour avoir été le site de nombreux essais nucléaires américains, l’atoll de Bikini a vu couler 90 bateaux de 1946 à 1958. Maintenant que le calme est revenu et que l’UNESCO a classé l’atoll, de nombreux plongeurs se relaient au fond de l’eau pour admirer les épaves de bateaux comme l’USS New York, l’USS Arkansas ou l’USS Pennsylvania…

10. La baie d'Olenia (Russie)

Site d’une ancienne base navale, cette baie fait maintenant figure d’important cimetière de bateaux. On y trouve aussi des sous-marins.

Rouillez jeunesse… On a aussi pour vous les plus belles photos d’épaves et si vous êtes fans de la mort, retrouvez les plus beaux cimetières du monde.

Source : Wikipedia, Marine in sight