Hola les electos ! Como esta, dans la casa à J-2 du dénouement de ces présidentielles ? Vous aussi, en bons citoyens, vous vous êtes tapé 2h50 de débat entre Manu et Marine mercredi, et vous n’avez rien retenu, à part ce magnifique tweet imprimé sur feuille A4 ? Eh bien figurez-vous que vous n’y avait peut-être pas fait gaffe, mais ce débat était ponctué de pleins de bons petits (et même des gros) mythooos.

1. « J'ai vu que même des détenus dans les prisons les ( = les chèques inflations) avaient touchés pour compenser leur frais de carburants » - Le Pen

D’après la candidate d’extrême droite, les détenus ont, eux aussi, perçu le chèque inflation de 100 euros, versé par le gouvernement pour lutter contre l’explosion des prix à la pompe, et ce, pour « compenser leurs frais de carburant ». Une accusation à nuancer : certains prisonniers ont bien perçu l’aide, mais seulement ceux qui sont en formation professionnelle. De plus, ce chèque visait « à soutenir le pouvoir d’achat des Français face aux hausses des prix, pas uniquement la hausse des prix des carburants », explique le gouvernement. Enfin, le site des impôts précise, lui, que l’aide concerne les personnes « dont les revenus d’activité (comme les salaires) ou les remplacements (allocations, pensions de retraite…) sont inférieurs à 2 000 euros nets par mois ». En gros, Le Pen dit vrai quand elle évoque le versement à certains détenus, mais faux, quand elle explique ironiquement que c’est pour « compenser leur dépense en carburant ».

2. "Vous avez perdu 14.500 emplois industriels sous le quinquennat " - Le Pen

Cette fois, c’est Libération qui a mis son nez dans les chiffres de l’INSEE pour fact checker cette accusation. Et devinez quoi ? It’s a liiiiie. Fin 2021, on compte 3,13 millions de salariés dans les industries françaises : ce sont 3900 postes de moins dans ce secteur (hors intérim) depuis 2017. Si l’emploi industriel a bien chuté, Marine Le Pen a surestimé de près de plus de 3,5 fois cette baisse.

3. "Vous souhaitez remplacer la souveraineté française par la souveraineté européenne (...) vous l'avez fait symboliquement en remplaçant le drapeau français sous l'arc de triomphe par celui de l'Europe" - Le Pen

Le drapeau français est présent sous l’arc de triomphe seulement lors de « cérémonies ou d’occasions particulières ». Le drapeau européen n’a donc pas « remplacé » le drapeau tricolore.

4. "Le pouvoir d’achat des Français a augmenté" - Macron

Ce n’est pas totalement vrai, mais ce n’est pas totalement faux. Le pouvoir d’achat a en effet bien augmenté de 0,9% par an et par français (soit, environ 300 euros) entre le début et la fin du mandat de Macron. En revanche, cette hausse a plus profité aux Français aisés qu’à la classe moyenne. Le 1% des ménages les plus riches a profité de cette hausse de 2,8% du pouvoir d’achat, pendant que les 5% les plus pauvres ont perdu 0,5% de leur niveau de vie.

? "Le pouvoir d'achat des Français a été maintenu", martèle Bruno Le Maire. ? #VraiOuFake

Posted by Franceinfo on Thursday, October 7, 2021

5. "Vous n’avez jamais fait baisser le chômage" - Le Pen

Une accusation contrée par les chiffres de l’Insee : entre 2017 et 2022, le taux de chômeurs en France est passé de 9,6% à 7,4%. Ce taux est ainsi le plus bas atteint depuis quinze ans. En revanche, si on regarde en détail, cette fluctuation est grandement liée à la création d’emplois précaires, contrats courts et temps partiels.

6. "Nous avons surveillé 99 lieux de cultes suspectés de séparatismes" - Macron

Alors, c’est pas un gros mytho, mais il manque une partie de la vérité. Au total, sur ces lieux de cultes suspectés : 36 sont restés ouverts, 22 ont été fermés et 31 font l’objet d’investigations plus poussées. En revanche, et de l’aveu même de la majorité, certaines fermetures ne sont pas liées à cette question, mais à un non-respect de normes administratives.

7. "Je crois que vous voulez mettre des éoliennes sur toutes les côtes, sauf en face du Touquet. Tous ont été actés, sauf celui en face du Touquet." - Le Pen

Marine Le Pen a accusé le président encore en poste de vouloir installer des éoliennes en mer, partout en France, sauf au Touquet, c’est-à-dire, dans la commune où le couple présidentiel détient une petite maison de vacances. D’après elle, 50 projets en ce sens ont déjà été lancés… Et c’est faux ! Si le projet d’éoliennes au large du Touquet a bien été amorcé sous Hollande et suspendu en août 2017, c’est une consultation publique qui a enterré l’ambition le 3 mai 2017 soit… 11 jours avant que Macron ne soit élu. Également faux : le nombre de projets avancé. Marine en mentionne 50 alors que le site du ministère de la Transition écologique en liste… 7 ! C’est quand même légèrement différent, quoi.

Au cours du débat de l'entre-deux tour mercredi soir, Marine Le Pen a sous-entendu qu'Emmanuel Macron était intervenu pour empêcher l'installation d'un parc éolien au large du Touquet dans le Pas-de-Calais

Posted by La Dépêche du Midi on Thursday, April 21, 2022

8. "J'ai créé 10.000 postes de policiers et de gendarmes qui sont maintenant sur le terrain." - Macron

D’abord, Libération indique que le chiffre avancé par le président actuel se base sur une période de six ans, donc, une année hors de son quinquennat… Année durant laquelle le budget dédié a été voté. Ensuite, l’indicateur retenu est l’ETP (equivalent temps plein) : il ne prend pas en compte le travail effectué sur l’année par les forces de l’ordre. Si on comptabilise les effectifs en équivalent temps plein travaillé, le nombre de nouveaux postes n’est que de… 5 500. Presque moitié moins, donc. Enfin, cette hausse n’a pas toujours rimé avec présence sur le terrain. Selon un rapport de la Cour des comptes, c’est plutôt l’inverse.

9. "Je dis qu’à 80%, les chiffres qu’il y a derrière ces augmentations, ce sont ces violences intrafamiliales." - Macron

Selon les propos du président, cela voudrait dire que 8 violences aux personnes sur 10 sont des violences intrafamiliales. Et Non. En 2021, les autorités ont recensé 306 700 cas de coups et blessures volontaires sur des personnes de 15 ans ou plus. Parmi eux : 157 500 de violences intrafamiliales. C’est donc un peu plus de la moitié, mais bien moins de 80%. En revanche, ce pourcentage se retrouve quand même dans le contexte : 82% c’est en fait la hausse du nombre de victimes déclarées de violences sexuelles entre 2017 et 2021.

10. "On a doublé le rythme de réduction des émissions de gaz à effet de serre sur ce quinquennat" - Macron

Macron annonce donc + 100% de baisse des émissions GES sur son quinquennat : c’est surévalué. Sur le mandat précédent, les émissions ont baissé d’environ 5%. Entre 2017 et 2021, de 6,9%.Une baisse plus forte, donc, mais loin du double. Il faut aussi noter que ce chiffre comprend la période de confinement de 2020 et la baisse d’activité qui en découle.

En quatre ans, la baisse d’émissions de gaz à effet de serre est plus importante que lors de la période 2013-2017, notamment en raison des mesures de confinement de 2020.

Posted by CheckNews on Wednesday, April 20, 2022

11. "La réforme que vous proposez est une réforme qui consiste à payer les professeurs en fonction des résultats de leurs élèves." - Le Pen

La candidate RN accuse Macron de vouloir, selon sa réforme de l’éducation, rémunérer les professeurs selon les résultats des élèves. Spoiler : ce n’est pas ce que dit la réforme. Si le président a, en effet, laissé entendre qu’il pourrait conditionner les augmentations de salaires à l’acceptation de « missions supplémentaires », il s’est, depuis, ravisé. Désormais, la proposition est une revalorisation « inconditionnelle » de 10% pour l’ensemble des professeurs, et jusqu’à 20% pour ceux qui adoptent des « méthodes innovantes ».

Maintenant que les vérités sont rétablies, que la campagne présidentielle touche à sa fin et que Pécresse attend toujours des gros chequasses, il ne nous reste plus grand-chose à faire à part : VOTER DIMANCHE.

Sources : ce magnifique thread twitter de Julien Pain, France Info, RTBF, Libération