Quand y’en a plus, y’en a encore, et même si cette fois le futur bébé de la famille royale d’Angleterre n’est pas pondu par Kate Middleton, il est déjà célèbre avant même de naître, tout comme ses cousins. Sauf que pour lui, y’a deux trois détails qui diffèrent.

1. On ne connait pas son sexe

C’est un peu la tradition dans THE famille royale, on ne donne pas le sexe de l’enfant avant qu’il ne pointe le bout de son royal nez. Il paraitrait qu’Harry et Meghan eux-mêmes ne le connaissent pas, donc bon, si ça se trouve c’est juste un gros gaz, qui sait.

2. On ne connait pas sa date de naissance présumée

Quand ils ont annoncé la grossesse, ils ont juste précisé que le bébé était attendu pour le printemps. Ce qui fait une fourchette assez large, vous en conviendrez. Mais Meghan a finalement craché le morceau en scred en précisant que ça serait pour fin avril, début mai. Bon, on est pas plus avancé quoi, mais techniquement ça ne devrait plus trop tarder.

3. Il sera en 7ème position pour la succession

Ouaip, y’a du monde avant lui, même son propre père. Il faut quand même savoir qu’il nique la place du Prince Andrew, le fils de the Queen, mais y’a quand même peu de chance qu’il pose son royal fessier un jour sur le trône.

4. Il ne sera pas prince ou princesse

Si c’est un garçon, il sera le Comte de Dumbarton, et si c’est une fille elle sera Lady Mountbatten-Windsor. Pas de prince ou princesse, sauf si la reine décide de modifier le texte du roi George V qui limite l’usage du titre.

5. On ne sait pas franchement où est-ce qu’il ou elle naîtra

Est-ce qu’il va naître dans le même hôpital que les enfants de Kate à Londres ? Est-ce qu’il naîtra dans un hôpital plus près de leur nouvelle demeure ? Est-ce qu’il va naître à domicile, au Frogmore Cottage ? Bah on sait pas putain.

6. Les parieurs se lâchent sur les prénoms potentiels

Les bookmakers s’éclatent sur tout et sur rien au Royaume-Uni, et ils prennent les paris sur le potentiel prénom du futur bébé Sussex. Pour une fille on a en tête Elisabeth, Diana et Victoria, et pour un garçon c’est Albert, Philip ou Arthur. Si ça se trouve, ils vont nous surprendre et l’appeler Jean-Claude, et on aura tous l’air bien cons.

7. Ses parrains et marraines pourraient être des grosses stars

Genre de la vraie reusta internationale, comme Oprah Winfrey, Amal Clooney, Serena Williams.. Ça change un peu la tradition royale, ça ne leur fera pas de mal tiens.

8. Il ou elle pourrait avoir la double nationalité

Techniquement, son père étant un Prince anglais, le bébé sera automatiquement britannique, même si sa mère est américaine. Mais il pourra plus tardivement demander tout de même la double nationalité, et avoir son passeport anglais, et son passeport américain.

9. Toute sa future chambre est écolo

Peinture sans trucs chimiques dedans, meubles sans pesticides, couleurs neutres et non genrées, la totale quoi. On dirait presque un bébé qui va naître dans le 11ème arrondissement de Paris.

10. Il n’y aura pas de photos publiques après la naissance

Meghan a fait savoir qu’elle refusait de poser sur les marches de la maternité après la naissance de son bébé comme a pu le faire Kate, toute maquillée, habillée, et en tallons aiguilles s’il vous plait. Non, ça ne se passera pas comme ça du côté des Sussex, qui célébreront la naissance en famille, avant de présenter leur bébé au monde entier.

Bon, globalement, on ne sait pas grand chose sur ce Royal Baby, il serait cool qu’il ne tarde pas trop à naitre pour qu’on puisse y voir plus clair hein, c’est de la plus haute importance tout ça.